Mes dernières chroniques

lundi 22 février 2016

Les sorties littéraires du 22 au 28 février 2016

"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder" (Oscar Wilde)
BONNES LECTURES !!!

Couverture de Pretty Girls
Deux sœurs. Deux étrangères.
Plus de vingt ans auparavant, Julia a disparu à seize ans sans laisser de trace. Depuis, Claire et Lydia, ses sœurs, ne se sont plus parlé. Seule la haine farouche qu’elles nourrissent l’une pour l’autre les rapproche encore. La haine, et le désespoir : jamais elles ne se sont remises de la tragédie qui a fracassé leur famille. Deux événements violents vont venir cruellement raviver leurs blessures mais aussi les obliger à se confronter : l’assassinat du mari de Claire, et la disparition d’une adolescente.
A tant d’années de distance, ces événements ont-ils un lien quelconque avec Julia ? Lasses de se faire la guerre, Claire et Lydia plongent dans la noirceur du passé familial. Une spirale sanglante...
Avec la froide efficacité qui l’a rendue célèbre, Karin Slaughter fait ressurgir la noirceur et la sauvagerie au sein d’une famille frappée par la perte. Elle explore au scalpel les liens qui unissent les personnages et écorche leurs secrets. Un roman puissant, à vif, par l’un des écrivains contemporains les plus marquants.

Couverture de Au dernier vivant
3 heures du matin. Le lieutenant Peter Decker est appelé au ranch du milliardaire Guy Kaffey. Une épouvantable scène de crime l’y attend : Kaffey, son épouse et trois de leurs employés ont été tués par balle. Le magnat de l’immobilier s’était taillé une réputation de philantrope en engageant d’anciens délinquants pour les aider à se réinsérer. A-t-il été victime de son entourage ?
Pour découvrir la vérité, Decker va devoir s’immerger dans un Los Angeles très éloigné des clichés de Hollywood. Jusqu’à ce que sa femme, jurée dans un procès, se retrouve par hasard au cœur de son enquête… et sur le chemin des tueurs.
Une intrigue aux ramifications inattendues, avec pour décor le paysage urbain de Los Angeles. Au dernier vivant est un suspense haletant, dans lequel Faye Kellerman montre sa formidable maîtrise de l’écriture.

Couverture de Bienvenue chez les riches
« Grand domaine dans le Var cherche gardiens. » C’est cette petite annonce qui a changé la vie de Lydia et de son mari. Recrutée en tant que gardienne et gouvernante pour s’occuper d’une superbe bastide du sud de la France et servir ses propriétaires fortunés, Lydia passera ensuite quinze ans de sa vie au service des riches. Banquiers, châtelains, grands noms de la mode : des patrons différents mais tous semblables quant à l’exigence. Horaires à rallonge, port de l’uniforme, tyrannie de la sonnette, mépris, injures, surveillance à outrance… Un classique, le piège du Petit Poucet : Madame cache un grain de riz sous un tapis, un noyau de cerise dans un tiroir, un coton-tige au fond du dressing pour mieux pouvoir accuser son employée de négligence.
L’argent rend-il fou ? Dans un domaine où elle a travaillé, Lydia avait interdiction de marcher sur les allées de graviers pour qu’on ne voie pas les traces de ses pas et devait s’esquiver quand Monsieur arrivait, car il ne supportait pas de voir les domestiques. Quand on travaille chez les riches, on doit être discret, voire invisible. Si invisible que certains n’ont même pas de contrat…
Aujourd’hui, Lydia ne veut plus se taire. Et elle parle ici au nom de tous ces serviteurs que personne ne voit.

Et si un jour toute votre vie disparaissait ?
Danny et Claire Brogan vivent avec leurs deux filles dans une belle propriété du Wisconsin. Même si tout n'est pas toujours rose, ils mènent une existence heureuse. C'est précisément ce que se dit Claire en rentrant un soir d'un séjour d'une semaine à Chicago. Mais quand elle pousse la porte de chez elle, la maison est entièrement vide. Son mari et ses filles ont disparu, le cadavre de leur chien gît dans le jardin. Assistée par sa meilleure amie Dee, Claire doit comprendre au plus vite ce qui s'est passé.

Couverture de Ne pars pas sans moi
Une joyeuse sortie en forêt. Le désir d'une mère de rendre son enfant indépendant en le laissant marcher quelques mètres devant elle. C'est ainsi que Rachel décrit le moment où Ben, son fils de huit ans, a disparu. Les médias relaient cette version, comme l'image de Rachel éplorée et prête à tout pour retrouver son fils. Alors qu'une chasse à l'homme est lancée pour retrouver Ben, elle doit faire face au chagrin, à la peur, mais aussi à la suspicion qui entoure son histoire : Rachel est-elle une bonne mère ? N'est-elle pas fautive, elle qui a laissé son fils marcher seul dans la forêt ?
Bientôt, le soupçon se transforme en violence : Rachel est soumise à la vindicte populaire et à l'acharnement aveugle des réseaux sociaux. Sur la toile, les blogueurs se déchaînent et, sur les murs de sa maison, les tags l'accusent sans merci.
Dans l'attente de nouvelles, rongée par le doute, assaillie par ceux qui la croient coupable et alors que ces dernières certitudes s'écroulent, elle ne sait plus quoi faire. Attendre patiemment que les forces de l'ordre lui ramènent son fils ou suivre son instinct et mener elle-même son enquête ?

Couverture de Soyons fous
Marisol Winston rêve d’ouvrir une boutique de luxe à Los Angeles. Un projet que son père ne financera que si elle se soumet à une cure de désintoxication au shopping. Survivre à quelques semaines sans Dior, passe encore ; mais son père la force à travailler comme bonne à tout faire à Podunkville, en Arizona. 
À sa grande surprise, elle se laisse attendrir par les trois canailles dont elle s’occupe, et par leur père, qui, s’il n’a rien d’une fashion victim, n’en demeure pas moins terriblement séduisant.

Couverture de Chroniques de Meryton
Dans Orgueil & Préjugés, Maria Lucas, la petite sœur de Charlotte Lucas, est souvent présentée comme une jeune fille timide et écervelée. Pourtant, elle n’est pas ce qu’elle semble être...
Alors qu’elle est en voyage à Londres, elle rencontre Henry Fletcher, un capitaine de la Royal Navy, et en tombe amoureuse. Ils se fiancent secrètement avant que le jeune homme ne parte en mer. De retour à Meryton, elle entretient avec lui une correspondance enflammée tout en lui décrivant sa vie dans le Hertfordshire où s’installe un certain Mr Bingley accompagné de son meilleur ami : Mr Darcy.

Couverture de La Rose et la Tour
La clé de son futur se trouve dans le passé…
En 1715, le comte de Nithsdale rejoint la rébellion jacobite écossaise. Accusé de trahison, il est arrêté et attend la peine capitale, emprisonné à la Tour de Londres. En 1978, Jane Granger se fiance avec Will, un descendant des Nithsdales, et est assaillie par le doute. Lorsque Will tombe dans le coma, Jane fait le serment de le sauver. Par un curieux coup du sort, elle se retrouve plongée au coeur du xviiie siècle et est convaincue que Will se réveillera si elle libère le comte. Mais elle rencontre alors un séduisant noble qui peut bouleverser sa vie dans le passé comme dans le futur…

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
http://zupimages.net/up/17/22/2ylv.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 52
-Pages tournées: 16398
-Coups de cœur: 3
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg