Mes dernières chroniques

mercredi 7 août 2013

Je reviens de mourir écrit par Antoine Dole


Auteur: Antoine Dole
Genre: Roman (dès 14 ans)
Nombre de pages: 160
Date de sortie: 11/01/2008
Prix support papier: 8€50
Prix format numérique: /
ISBN: 978-2848652030
Editions: Sarbacane

Synopsis:
Marion aime Nicolas à ce point : jusqu'aux coups, jusqu'aux " clients " qu'il la force à voir. Elle s'emploie à le contenter, il s'emploie à l'anéantir. Autre histoire, autre " conte défait ", Ève dévore les hommes, usant du sexe pour tuer l'amour dans l'œuf... jusqu'au jour où David tente de gagner sa confiance. Du destin de l'une dépendra la survie de l'autre.

Mon avis :
J'ai eu la chance de recevoir ce roman en service presse, je remercie les Éditions Sarbacane pour leur confiance et en particulier Myriam Touche pour cette belle découverte.

C'est un roman bien particulier que voilà.
Le résumé est très clair, je ne m'attendais pas à lire un livre joyeux, mais j'étais curieuse de savoir comment l'auteur allait présenter cette histoire si particulière, et je n'ai pas été déçu du voyage.

Il y a deux héroïnes : Ève et Marion.
Ève est le personnage auquel je me suis le moins attaché. Elle a un caractère de dominante. Elle est constamment à la recherche de nouvelles expériences et aime avoir des relations sexuelles avec différents hommes. Pour elle, c'est vital, elle ne peut s'en passer, c'est son quotidien.
Marion, quant à elle, est extrêmement touchante. Elle débarque à Paris, un beau jour, sans un sou en poche. Elle a des rêves plein la tête, mais n'a aucun repère et ne connaît personne dans cette grande ville. Après quelques jours à errer dans les rues, elle fait la rencontre de Nicolas, celui-ci lui propose de l'héberger « en tout bien tout honneur » parce qu'il faut bien s'entraider dans la vie.
Évidemment, ils forment très rapidement un couple, mais au bout de six mois, Nicolas demande ou plutôt impose à Marion de participer aux factures, loyer et charges et de vendre son corps pour payer son dû.
Dès le début, j'ai su que ce roman serait bien particulier. Le sujet est sombre, il n'y a pas de jolies choses, nous ne sommes pas dans le pays des Bisounours, mais bien dans le quotidien d'une femme qui est obligée d'aller au-delà de ses limites, d'encaisser les coups et de garder la tête haute malgré l'humiliation pour faire plaisir à l'homme qu'elle aime.
Ces deux femmes vivent des choses fortes et glauques. L'auteur ne prend pas de gants pour nous plonger dans leur monde, dans leurs souffrances, dans leurs vies remplies de tourments et d'obligations face à des hommes non scrupuleux.
Même si l'histoire est peu développée, car elle est vraiment axée sur les ressentis de Marion et Ève, elle apporte beaucoup, c'est une lecture riche et on ne peut ressortir indifférent.
L'intrigue est vraiment dévoilée dans les deux derniers chapitres, même si je me suis doutée du lien qui unit Marion et Ève, je vous avoue que les dernières lignes m'ont énormément surprise pour ne pas dire dégoûtée.
Je ne m'attendais pas à ce que l'auteur finisse son roman comme ça.
Est-ce que c'est un bon choix ?
Oui, car je suis sûre que si la fin avait été autrement, je n'aurais pas fermé le roman avec une boule dans la gorge, donc un grand bravo à Antoine Dole, son roman est gravé dans ma mémoire pour un long moment.

L'auteur :
Antoine Dole est un écrivain français.
Auteur de fictions, Antoine Dole esquisse à chaque nouvel opus une vision crue de sa génération. Après les polémiques suscitées en 2008 par son premier roman, « Je reviens de mourir » (Éditions Sarbacane), il publie « Laisse brûler » en mars 2010 (Éditions Sarbacane), ainsi que « Fly Girls » (Éditions Au Diable Vauvert). 2011 marque la sortie de son troisième roman, "K-Cendres".
« Bad Romance », sorti en juin 2010, marque également le début de l’auteur dans l’univers de la bande dessinée (textes et illustrations), suivi de "Le cœur velu" paru aux Éditions Manolosanctis.
Fondateur du collectif « En attendant l’Or », qui réunit de jeunes auteurs issus de différents pays (France, Québec, Angleterre, États-Unis, …) dont deux recueils disponibles en librairies. Il collabore également avec différents artistes de la scène Hip-hop, dont la rappeuse Sté Strausz avec qui il a coécrit l’ouvrage « Fly Girls » (Éditions Au Diable Vauvert)

Pour finir, je vous dirais que « Je reviens de mourir » est un roman à lire, il est prenant,dérangeant et carrément frustrant, mais il traite d'un sujet qui, malheureusement, existe.
Si vous avez des questions, des suggestions ou juste envie de discuter de ce roman avec moi, n'hésitez pas à me laisser un petit mot dans les commentaires ci-dessous, je vous répondrais avec plaisir.

Angélique

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg