Mes dernières chroniques

mercredi 21 août 2013

La fille du papillon écrit par Anne Mulpas

Auteur: Anne Mulpas
Genre: Jeunesse
Nombre de pages: 198
Date de sortie: 24/01/12
Prix support papier: 15€00
Prix format numérique: /
ISBN: 978-2848655178
Editions: Sarbacane
Résumé :
Aujourd’hui-jour de pluie, Solveig, 16 ans, commence un journal intime – elle qui, pourtant, exècre cette pratique ! C’est qu’elle vient de rencontrer « le Monde » en bas de chez elle… Fille d’un veuf
un peu volage (papillon, donc !), elle apprend peu à peu, à force d’erreurs et de crises, à savoir 
quelle femme elle va devenir.
Dans une veine oulipienne, Anne Mulpas fait de son premier roman un laboratoire d’idées et de formules imagées.

Mon avis :

Une couverture à tomber, des couleurs harmonieuses, de très jolies images, un titre mystérieux qui a attiré mon attention et attisé ma curiosité, un résumé qui met l'eau à la bouche, tout était réuni dans ce roman pour me plaire et me faire passer un bon moment, mais, malheureusement, ça n'a pas été le cas...

Ma vision de l'histoire :
Solveig a 16 ans, elle commence, le jour de son anniversaire, un journal intime. Elle qui a toujours trouvé ça « To much » et qui déteste par-dessus toutes choses, les filles qui en écrivent un, bref... ça n'était pas pour elle, et pourtant, en ce jour si particulier, elle saute le pas et passe au-dessus de ses a priori.
Finalement, au bout de quelques jours, elle apprécie cette nouvelle expérience, et cela l'étonne énormément. Mettre ses idées, ses ressentis sur papier devient très important pour Solveig.
C'est donc dans son quotidien, entouré de ses amis et proches que nous allons apprendre à la connaître à travers son journal intime.

Mes ressentis :
Je n'arrive pas à être captivée par ce style de lecture, j'ai trouvé ça ennuyeux.
Si au début du livre, j'ai trouvé que le langage choisi par l'auteur est très ado, et colle parfaitement au roman, le reste du livre est très, voir trop poétique.
Pour ma part, cela m'a posé problème, car je n'ai pas du tout adhéré à l'histoire.
Le côté poétique fait que je me suis sentie très loin de Solveig, de son quotidien et de ses ressentis.
Les phrases sont courtes, avec des mots pesants, parfois lourds.
Exemple (p 169):
[. ..] Le monde est loin.
Je ferme les yeux très forts.
J'essaie la télépathie.
Échec de la connexion.
Il ne me répond pas.
Le monde est loin.
Je suis seule au milieu du vide.
Un pauvre petit électron.
Je vais, je viens. Seule.
J'essaie. Quoi ? De vivre.
C'est dur. [. ..]

De plus, les personnages sont très particuliers. Je n'aime pas la façon qu'à Solveig d'appeler son petit ami « le monde », c'est quand même très exclusif !
Quant à sa meilleure amie, c'est « La Ni » pour Manon, je trouve ça très moche.
Solveig quant à elle, est une jeune fille mal dans sa peau, elle se cherche. Elle a du mal à comprendre son père, elle ne souhaite pas qu'il refasse sa vie avec une autre femme. Elle ne veut pas qu'il oublie sa mère qui est décédée.
Elle voudrait être, je pense, la seule et l'unique femme de sa vie, mais ne veut pas se l'avouer.
Donc pour montrer qu'elle est là, elle se fait remarquer à sa manière.
En tout cas, c'est ce que j'en déduis, puisque j'ai dû disséquer le roman pour comprendre quelque chose.

L'auteure :
Anne Mulpas est écrivain et conteuse. Née à Reims en 1974.
Entre deux nouvelles et un recueil de poésies, elle anime des ateliers d'écriture en école, des classes primaires aux collèges, ainsi que dans les musées. Initiée au conte par Abbi Patrix et Myriam El Yamani, elle dirige la compagnie Odyliade, pour laquelle elle a écrit plusieurs pièces.

Anne Mulpas, ne m'aura pas emportée dans ce roman, son style et sa plume ne m'ont malheureusement pas convaincu. Je ne lirais pas d'autre livre de cette auteure.

Pour conclure :
De ce roman, je ne retiendrais que sa très belle couverture.
Je n'ai pas aimé le style trop poétique de ce roman, j'ai l'impression qu'avec ce genre de livre, il faut lire entre les lignes pour comprendre quelque chose.
Personnellement, cela ne me captive pas et ne m’envoûte pas du tout.
Je suis passé à côté de l'histoire et des personnages, mais, pour les amateurs et amoureux de la poésie, je suis certaine que ce roman vous captivera....

Je remercie les Éditions Sarbacane et surtout Myriam Touche pour ce partenariat.

Lily


Extrait:
Je dis OK, pas de problème. Et puis, je tourne les talons et je m’en vais tout en espérant très fort qu’il me coure après. Quitte ou double, la vie est un pari ! Mon cœur cogne très fort à chaque pas que je fais et puis, ouf ! Il se rapproche, il me rattrape, il me saisit par le bras et dit qu’il prendra le train suivant. Je souris imperceptiblement, mais au fond je suis ravie.

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg