Dernières chroniques

15 oct. 2013

Mal dans la peau (♥♥♥♥♥ / Coup de cœur) écrit par Ghislaine Bizot - Éditions Calepin

Auteur: Ghislaine Bizot
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 210
Date de sortie: 29/05/2013
Prix support papier: 6€50
Prix format numérique: 2€90
ISBN: 978-1091990036
Éditions: Calepin
Acheter sur Amazon







Marie et Carole, deux amies d'enfance originaires de Lille, se trouvent séparées quand Carole part vivre avec son mari Fabrice dans un petit village retiré de l'arrière-pays niçois.
Elles décident alors de s'écrire, mais au cours de ces échanges, la Carole que Marie connaissait si bien semble peu à peu s'effacer...
Que lui arrive-t-il et quel secret cherche-t-elle à cacher derrière ces mots si minutieusement pesés ?

Résultat de recherche d'images pour "mon avis" 
Je remercie Les Editions Calepin pour ce partenariat et pour la découverte de cet ouvrage.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, j'adore la couverture de ce roman, l'illustration est juste celle qu'il fallait, elle correspond parfaitement à l'histoire, je trouve qu'il est difficile de la regarder et de passer à autre chose sans savoir ce qu'elle cache. Elle m'a intriguée et donné envie de découvrir son contenu.

Mon petit résumé:
Carole et Marie sont deux amies de longue date, elles partagent tout, se confient l'une à l'autre, mais un jour, l'amour passe par là, Carole rencontre Fabrice. Quelques mois après ils se marient, tout se passe très vite, mais Carole est très amoureuse et cela semble presque naturel que les choses se passent ainsi.
Fabrice travaille dans le sud de la France, le couple part habiter à plus de mille kilomètres de Marie et de la famille de Carole.Le téléphone portable ne passe pas, ils n'ont pas de fixe, c'est donc naturellement que Carole va prendre papier, crayon et écrire de belles lettres à son amie ainsi qu'à ses parents, histoire de garder un contact régulier et de donner de ses nouvelles.
La jeune femme va alors raconter son quotidien et son nouveau rôle d'épouse, mais très vite Marie va se rendre compte que son amie est en pleine souffrance.

Les personnages:
J'ai eu un peu de mal avec Carole. D'un côté, elle m'a touchée évidemment, mais d'un autre côté, j'avais envie de la secouer. Apparemment avant de rencontrer Fabrice, c'était une jeune femme de caractère avec des idées bien arrêtées, mais dès qu'elle est devenue l'épouse de Fabrice, elle a mis ses principes de côté et s'est complètement effacée.
Marie est quant à elle, une jeune femme stable et posée. J'ai beaucoup aimé sa vision des choses, lorsqu'elle parle de son couple, de ses idées, même si j'avoue que parfois, j'avais l'impression qu'elle était trop dans la leçon de morale. En même temps vu la situation, je pense qu'on aurait tous plus ou moins la même réaction.

Mes ressentis:
J'ai adoré le roman dans sa globalité, j'ai trouvé très original le fait de suivre l'histoire de ces deux femmes a travers leurs lettres.
Au début, il m'a manqué de la narration, mais je me suis très vite habituée à la façon dont l'auteure à choisi d'écrire son roman.
Lire des lettres, c'est très particulier, j'avais l'impression d'être une intruse, de rentrer dans l'intimité de ces deux amies. Du coup, j'ai été propulsée au premier rang, en fait, je me suis aperçue que c'est vraiment une très bonne façon d'écrire lorsqu'un auteur souhaite que le lecteur se sente impliqué et vraiment proche des protagonistes.
En tout cas, moi, je me suis sentie concernée et particulièrement touchée.
Il y a quand même quelques lignes en italique de temps en temps. Dans ces lignes, nous sommes plus centrés sur les pensées de Carole, celles qu'elle ne partage ni avec ses parents ni avec Marie. Son histoire s'éclaircit, devient plus difficile et le titre du roman prend tout son sens.
Par contre, je suis frustrée par la fin du roman, je trouve qu'il se termine trop vite, trop brutalement. Je n'ai pas les réponses à toutes mes questions, par exemple, que devient Carole ? Que devient Marie ? Comment Fabrice a pris les choses ? Quelle a été la réaction des parents de Carole face aux événements ?
C'est vraiment dommage, s'il ne s'était pas terminé comme ça, c'était un coup de cœur assuré, mais là, je termine ma lecture avec une pointe de déception.
Je ne comprends vraiment pas pourquoi Ghislaine Bizot a choisi de terminer son roman ainsi.

Pour conclure:
Une vraie belle lecture, touchante, prenante et poignante.
J'ai beaucoup aimé dans sa globalité, mais j'ai quand même une petite déception pour les dernières pages.
« Mal dans la peau » est un roman que je vous conseille fortement, je suis certaine que vous serez sensible à l'histoire de Carole.

ÉDIT :

Lire ma chronique sur le livre bonus pour comprendre mon coup de coeur à retardement...
ICI

Angélique

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥