Mes dernières chroniques

mercredi 19 février 2014

L’Été des coquelicots écrit par Gilbert Pastore

Auteur: 
Genre: Roman 
Nombre de pages: 278
Date de sortie: 06/12/2013
Prix support papier: 21€40
Prix format numérique: 7€49
ISBN: 978-2-310-01608-7
Editions: Amalthée
Synopsis :

Tout avait si bien commencé : une histoire d’amour entre deux êtres qui voulaient croire que tout est éternel. Et puis… Une petite dépression, un ego qui ne comprend pas ce qui lui arrive, qui s’insurge et ne voit que lui. Une femme déstabilisée, un voyage suivi d’un séjour en enfer. Un retour vers Azrine, le vent du désert. 
Dans ce roman, l’amitié apparaît et demeure sans doute le ciment d’une résurrection sans toutefois effacer le passé, un visage, un mirage.


Je suis un homme tout simplement : un homme obligé de survivre parfois, touchant les étoiles chaque fois qu’il a pu le faire.


* * *


Mon avis :


J'ai choisi ce livre pour sa très belle couverture, elle m'a attirée comme un aimant, je trouve que c'est une bien belle illustration et après lecture, je peux vous dire qu'elle représente bien son roman.

« L'été des Coquelicots » est un roman contemporain de 278 pages pour 4 chapitres et 1 épilogue.
Il y a un narrateur Gérard D'Eoures qui est aussi le personnage principal.
Les personnages secondaires sont Savanah, Vincent, Leila, Ahmed, entre autres ...

Gérard D'Eoures est écrivain depuis 20 ans, il est marié à Savanah, le grand amour de sa vie.
Après quelques jours de voyage, il rentre dans sa maison retrouver sa femme et a la mauvaise surprise d'y trouver une bande d'amis invités par Savanah.
Gérard n'a pas très envie de partager son temps avec ses amis, il est fatigué et ne souhaite qu'une chose être seul avec la femme de sa vie.
Le couple n'est pas sur la même longueur d'onde, d'ailleurs, ils vont passer la majeure partie de leur soirée à se chamailler. Puisque Savanah s'amuse, Gérard reprend, dès le lendemain, la route en direction de Cannes où il est attendu comme Jury pour discerner un prix littéraire, mais Gérard ne prend pas plus plaisir à faire cela qu'autre chose.
Puis, il part en voyage en compagnie de Savanah et là, sa vie prend un tournant inattendu.

Gérard reste le même homme du début à la fin, c'est un personnage terne, monotone et nonchalant, sa tristesse est présente durant la majeure partie de l'histoire, c'est déconcertant.
Je pense que le fait qu'il soit écrivain rend le roman plus fascinant, en tout cas en ce qui me concerne ! Son univers m'a captivé.
Je lis très peu de livres dans ce style et j'avoue avoir été plutôt séduite par ce roman. En tout cas, j'avais envie de découvrir la fin et de savoir comment Gérard allait finir (d'ailleurs, la fin est très surprenante, je ne 'attendais pas à ça !).
J'avoue que la plume de l'auteur m'a beaucoup aidée, car cette histoire est divinement bien écrite, certains passages sont poétiques, c'est très agréable.


Les petits moins :

Il y a quelques longueurs, certains passages m'ont moins touchée, mais dans l'ensemble, le récit est attrayant et la détresse de Gérard ne laisse pas indifférent.
Le plus gros reproche que j'ai à faire, c'est tout simplement la longueur des chapitres. Il n'y en a que quatre au total, le premier fait 40 pages, les seconds 36 pages, les troisièmes 66 pages et les derniers 121 pages.
Je vous avoue que le dernier chapitre m'a semblé interminable !
J'ai eu aussi, un peu de mal à comprendre pourquoi il en arrive là. Certes, on apprend plus loin dans le livre que l'un de ses romans a moins bien marché que les autres, mais les choses restent quand même assez floues et puis il y a cet éloignement avec Savanah ! Oui, il se passe quelque chose qui fait que le couple s'éloigne, mais avant cela, Gérard parle de Savanah comme le grand amour de sa vie, d'ailleurs, elle lui parle avec tellement de tendresse et d'amour que j'ai eu du mal à comprendre que ces deux-là se déchirent autant.


Pour conclure :

Si vous voulez lire la descente en enfer d'un écrivain, le quotidien d'un homme en détresse, un hommes qui fera de bonnes et de mauvaises rencontres, bref... un roman prenant, ce roman est le bon, vous verrez que vous ne pourrez pas le lâcher avant de connaître le dénouement de l'histoire.


Lily




Extrait:
Cette année reste pour moi celle des coquelicots.De mémoire même de Provençal il n'y en eut autant. Leurs larges pétales rouges ornaient les bords des routes et des sentiers. Ils tachetaient les champs jaune de paille qu'un soleil brillant comme l'or faisait ressortir plus encore. C'était un jour de juin, un mardi ou un mercredi peut-être, je revenais vers mon chez-moi en cette fin d'après-midi. Tout semblait calme malgré le léger frémissement des feuillages sous la caresse d'un petit vent venu du sud.


Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. C'est intriguant. Peut être que je le demanderais à l'occasion alors.

    RépondreSupprimer
  2. Oui, je pense que tu devrais aimer, n'hésite pas.

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg