Mes dernières chroniques

vendredi 7 mars 2014

J'adore New York écrit par Lindsey Kelk


Auteur: Lindsey Kelk
Genre: Romance
Nombre de pages: 384
Date de sortie: 21/03/2014
Prix support papier: 7€60
Prix format numérique: 5€99
ISBN: 9782811211813Editions: Milady



Synopsis:
Pendant le mariage de sa meilleure amie, Angela surprend son fiancé dans les bras d’une autre. Munie d’une robe de demoiselle d’honneur, d’une paire de Louboutin et de son passeport, elle saute dans un avion à destination de New York. Sur place elle se lie d’amitié avec Jenny, l’adorable réceptionniste de l’hôtel où elle atterrit, s’offre le relooking du siècle, décroche un job de rêve. Sa nouvelle vie n’a pas fini de la surprendre : la voilà bientôt courtisée par un banquier et une rock star…
* * *
Je remercie les éditions Milady  pour cette découverte dans le cadre de notre partenariat pour le Ladies Club.

Mon avis:
J'ai choisi de lire "J'adore New York" pour le Ladies Club. La couverture colorée et attractive m'a donné envie de découvrir son contenu. J'ai déjà, par le passé lu un roman de Lindsey Kelk et j'avais aimé malgré la légèreté de l'histoire. 

Informations:
"J'adore New York" est une romance contemporaine de 384 pages pour 23 chapitres et 1 épilogue.
La narratrice et personnage principal : Angela Clark
Personnages secondaires: Jenny Lopez (amie d'Angela), Mark (ex d'Angela), Alex (connaissance d'Angela), Marie (Rédactrice en chef d'un magazine), entre autres ...

Un mot sur l'histoire:
Angéla est une jeune Londonienne d'une vingtaine d'années qui vit en couple depuis un bon moment avec Mark. Elle travaille dans le monde de l'édition et est heureuse dans sa vie professionnelle et personnelle jusqu'au jour ou, invitée au mariage d'une très bonne amie, elle surprend son conjoint sur la banquette arrière de la voiture avec une autre femme (Je ne vous fais pas de dessin, vous comprenez ce que ces deux-là étaient à faire, pas une partie de cartes en tout cas ;)
De colère, elle quitte le mariage et après quelques heures de sommeil, sur un coup de tête, décide de s'enfuir pour New-York.
Elle arrive dans cette grande ville, complètement perdue et atterrie dans un grand hôtel luxueux.
Angéla va alors faire la rencontre de Jenny, la jeune femme qui travaille à la réception, cette dernière va devenir sa grande amie, elle va lui montrer les avantages d'être à New-York, lui faire découvrir la ville, les bons plans, bref... Elle va offrir à Angéla une nouvelle vie.

Mes ressentis:
"J'adore New-York" est une romance contemporaine sympathique.
Elle démarre sur les chapeaux de roue, dès les premières lignes, j'ai été happée par l'histoire. L'héroïne qui surprend son compagnon avec une autre femme, qui fuit à New-York sans aucune idée derrière la tête, juste pour fuir son homme et ses amis. Elle est désemparée et complètement perdue et tombe sur cette fille, Jenny qui va la prendre en main. L'histoire est simple mais efficace.
J'ai aimé voyager avec Angéla à New-York, l'auteure met en avant certains endroits et quelques monuments clés de cette ville magnifique.
Quant au côté romance, l'héroïne se retrouve dans un triangle amoureux, ce n'est pas étonnant, mais ça fait son effet, on se demande ce qui va se passer, si elle va choisir l'homme riche ou le rockeur à fleur de peau.
Je ne me suis pas ennuyée, j'ai aimé le fil de l'histoire et la fin est celle que j'avais envie de lire.
Malgré tout, quelques déceptions sont venues ternir ma lecture (voir ci-dessous).

J'ai aimé :
*Je trouve que l'auteure est très généreuse dans ses écrits. Après avoir effectué quelques recherches sur elle, je me suis aperçue qu'elle a inséré plein d'éléments de sa vie personnelle dans ce roman.
*Le personnage d'Angéla, son fort caractère et sa capacité à rebondir.
*Le personnage de Jenny, cette fille est adorable, elle est bonne vivante et est entière, elle est un personnage fort dans ce roman.

J'ai moins aimé :
*Étant donné que j'ai lu le précédent roman de Lindsey Kelk, j'ai été déçue au début de ce roman de retrouver autant de similitudes avec "10 bonnes raisons d'être célibataire".
J'aurais aimé qu'elle change de thème et qu'on puisse discerner ces deux livres. Bon, heureusement, lorsqu'on creuse un peu plus, les deux romans se dissocie l'un de l'autre, mais ma première impression était la déception.

Pour conclure:
J'ai bien-aimé "J'adore New York", mais je vais être honnête, ce n'est pas la meilleure romance que j'ai lue. J'ai eu comme l'impression de déjà vue et le manque d'originalité m'a un peu contrariée.
J'aurais aimé que l'auteur innove un peu et écrive un roman à l'antipode de son précédent, malgré tout, j'ai aimé les personnages et l'histoire est sympathique. 
Vous apprécierez ce roman pour sa légèreté, c'est un livre parfait pour décompresser.

Extrait: Chapitre premier
L’allée qui mène à l’autel paraît interminable.
Et mon diadème est tellement serré.
Est-ce possible de grossir de la tête ? Est-ce que j’ai un bourrelet sur le crâne ? Mes chaussures me font vraiment mal. Elles sont peut-être magnifiques et hors de prix, mais c’est comme si on m’avait frotté la plante des pieds avec une râpe à fromage avant de les plonger dans de l’antiseptique.
J’aperçus Mark qui se tenait au bout de l’allée, l’air détendu et heureux. C’est sans doute parce qu’il n’a pas à la remonter en talons Christian Louboutin de dix centimètres et en robe sirène qui balaie le plancher, lui. Tu ne les vois même pas, ces maudites pompes, Angela, me sermonnai-je sévèrement. Tu n’en aperçois même pas la pointe.
Et maintenant j’ai les mains moites. Est-ce que j’ai des auréoles ? J’essayai de jeter un coup d’oeil discret à mes aisselles sans trop déranger mon bouquet.
— Angela ? Est-ce que ça va ? me demanda Louisa en fronçant les sourcils.
Elle était pour sa part l’incarnation de la perfection : calme comme tout, impeccablement maquillée et le pas assuré. Et ses talons sont encore plus hauts que les miens.
— Ouais ouais, répondis-je, plus éloquente que jamais.
Dieu merci, c’est son mariage, pas le mien… S’il te plaît, Dieu, pendant que j’y suis, est-ce que tu pourrais faire en sorte que Mark ne remarque pas quelle lamentable demoiselle d’honneur je fais, juste au cas où ça lui ferait passer l’envie de fixer la date de notre propre mariage. Mais, sérieux, si j’ai des auréoles, ça va se voir. Ma robe était d’une couleur café au lait spécialement choisie pour me donner l’air malade comme un chien.
D’un pas titubant, je suivis Louisa dans l’allée, avec un petit sourire à l’adresse de mes parents et, sur le visage, une expression mêlant joie de circonstance et sérieux devant la solennité de l’événement. Du moins, j’espère que c’est ce qu’on y lit. Il y a de fortes chances que j’aie l’air de me demander si j’ai oublié d’enlever mes lisseurs. Merde ! j’ai quand même pas oublié d’enlever mes lisseurs ?
J’ai toujours été effarée par la brièveté des cérémonies de mariage. Des mois de fiançailles, des heures de préparation, tout un week-end pour l’enterrement de vie de jeune fille, et le contrat de toute une vie fut conclu en moins de vingt minutes après quelques hymnes. Même la séance photos dura plus longtemps que le service lui-même.
— Je n’arrive pas à croire que je suis mariée ! s’exclama Louisa dans un souffle.
Nous en étions à la photo pas du tout ringarde de la mariée et de sa première demoiselle d’honneur, tout sourires devant une fontaine. Mon Dieu ! ces poses nous venaient naturellement ; après tout, nous nous entraînions depuis que nous étions assez grandes pour nous pavaner avec des taies d’oreiller sur la tête.
— Angela, tu y crois, toi ?
— Bien sûr, répondis-je en la serrant contre moi, indifférente aux instructions du photographe. Tim et toi êtes pratiquement mariés depuis l’âge de seize ans.

Parlons de l'auteur:
Lindsey Kelk est auteur de chick-lit, blogueuse et éditrice de livres pour enfants.
Quand elle n’écrit pas, ne lit pas, n’écoute pas de musique et ne regarde pas la télévision à outrance, elle adore porter des chaussures, en acheter et critiquer celles des autres. 
Même si elle est emballée par sa vie New-Yorkaise, Lindsey est nostalgique de Londres, des friandises anglaises et des cocktails à base de gin qu’elle buvait avec ses amis.
Elle vit actuellement à Park Slope, Brooklyn. 

Bibliographie:
♦10 bonnes raisons d'être célibataire
♦J'adore New-York
♦I heart Végas
♦I heart Christmas
♦About a girl
♦I heart London
♦The Single Girl’s To-Do List
♦Jenny Lopez has a bad week
♦I heart Paris
♦I heart Hollywood

Quelques liens indispensables:
Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Comme je n'ai pas lu son précédent, pourquoi pas? J'aime bien les Milady Romance :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux romans se valent, si tu aimes celui-ci, tu aimeras l'autre et vice versa ! Bonnes lectures !

      Supprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg