Mes dernières chroniques

mercredi 19 mars 2014

La garçonnière écrit par Hélène Grémillon

Auteur: Hélène Grémillon
Genre: Thriller
Nombre de pages: 300
Date de sortie: 04/09/2013
Prix support papier: 20€00
Prix format numérique: 14€99
ISBN: 9782081308879
Editions: Flammarion

Acheter sur Amazon


Synopsis:
La garçonnière Ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Les événements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987, c'est l'hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout Les êtres humains, si.



Ce roman est inspiré d'une histoire vraie. Les événements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987, c'est l'hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout Les êtres humains, si.

Mon avis:
J'ai lu et adoré, il y a quelques semaines, Le confident d'Hélène Grémillon, ça a été un gros coup de cœur pour moi. Il me semblait évident de me procurer son autre roman La garçonnière.
Ce que j'en ai pensé ? Waouh ! Deux romans, deux pépites. Je suis fan. 

Informations:
"La garçonnière" est un thriller/roman contemporain de 300 pages.
Les personnages principaux sont Eva Maria, Lisandra, Vittorio
Personnages secondaires: Estéban, Alicia, Felipe, entre autres ...

Un mot sur l'histoire:
Vittorio Puig est psychiatre, il est marié à Lisandra, une femme ravissante et accessoirement, ancienne patiente.
Comme tous les mardis, Vittorio s'en va au cinéma et lorsqu'il en revient, sa femme est morte, étendue sur le trottoir, elle a été défenestrée.
Malgré les apparences, tout porte à croire que Vittorio n'est pas si innocent que ça et pourtant ... 
Qui croire ? Que s'est-il réellement passé dans l'appartement ? Quel secret cachait Lisandra ? 
Une seule personne à décidé de mener une enquête approfondie pour innocenter le psychiatre, Eva Maria.

Mes ressentis:
J'avais tellement envie de retrouver la plume d'Hélène Grémillon et que ce nouveau roman ait un petit quelque chose du confident. 
Bon au final, ce sont bien deux romans complètement distincts. "La garçonnière" est écrit dans un autre style, mais il est clair que l'auteure a gagné son pari, car elle a exalté dans deux genres littéraires différents. Elle nous offre deux romans qualitatifs, extraordinaires et marquants.
J'ai été surprise de voir que cette histoire était basée sur des faits réels et à partir du moment où je l'ai su, je savais qu'inévitablement, j'irais au bout de ce roman.
Cela n'a pas été difficile, l'histoire est tellement prenante que j'avais vraiment hâte de reprendre mon livre et d'engloutir les pages, de retrouver ces personnages torturés, avec leurs faiblesses psychologiques qui font toute l'additivité de ce thriller.

J'ai aimé :
*La fin, lorsque l'intrigue tombe, on se mange un truc énorme dans la tête. On ne peut que se dire "waouh". Cette fin est juste parfaite.
*Le déroulement de l'histoire. J'ai bien aimé la façon dont l'histoire s'est déroulée. Les moments où les différents protagonistes sont intervenus. L'ensemble est cohérent et la lecture agréable. Chaque soir, c'était un vrai plaisir de me replonger dans ce thriller.

J'ai moins aimé :
*Les répétitions. Je m'explique :
Durant tout le récit, le prénom d'Eva Maria revient constamment, a chaque début de phrase. Ce côté récurrent m'a vraiment agacé. C'est le seul point négatif que j'ai relevé, mais j'avoue qu'il a pesé lourd.

Pour conclure:
Je ne suis pas déçue par ce second roman d'Hélène Grémillon. J'ai adoré l'intrigue, d'ailleurs, je pense que c'est le plus gros atout dans la plume de l'auteure ! 
Un livre à découvrir si vous aimez les thrillers psychologiques, n'hésitez pas !

Extrait:
Lisandra était entrée dans la pièce les yeux rougis, gonflés d'avoir trop pleuré, titubante de chagrin, les seuls mots qu'elle avait prononcés étaient : « il ne m'aime plus », elle les avait répétés inlassablement, comme si son cerveau s'était arrêté, comme si sa bouche ne pouvait plus rien proférer d'autre, « il ne m'aime plus », « Lisandra je ne t'aime plus », avait-elle soudain articulé comme si ses mots à lui sortaient de sa bouche à elle, apprenant ainsi son prénom, j'en profitai pour m'immiscer dans sa tétanie,
— Lisandra. Qui ne vous aime plus ?
C'est la première phrase que je lui aie dite, parce que « cessez de pleurer », « racontez-moi » n'étaient pas des injonctions qu'elle aurait pu entendre, elle s'était arrêtée net, comme si elle me découvrait à l'instant, elle n'avait pas bougé pour autant, elle était restée le dos voûté par le chagrin, la tête rentrée dans les épaules, ses mains glissées, coincées entre ses jambes croisées, mais comme ma phrase avait fait son effet, je me risquai à la répéter de nouveau, plus doucement, en la regardant dans les yeux, ses yeux qui, cette fois, me regardaient,
— Qui ne vous aime plus ?
J'avais craint que ces mots ne provoquent l'effet inverse et qu'ils ne la replongent dans sa torpeur de larmes, mais il n'en fut rien, Lisandra a hoché la tête et a murmuré « Ignacio », « Ignacio ne m'aime plus », elle s'était arrêtée de pleurer, elle ne s'était pas excusée, habituellement tout le monde s'excuse après avoir pleuré, ou bien en pleurant, un reste d'orgueil malgré le chagrin, mais elle n'en avait pas ou elle n'en avait plus, désormais un peu plus calme dans son pull bleu, elle me parla de lui, de cet homme qui ne l'aimait plus, voilà comment j'ai rencontré Lisandra, c'était il y a sept ans.
Lisandra était belle, étrangement belle, et cela ne tenait ni à la couleur de ses yeux, ni à celle de ses cheveux, ni à sa peau, elle avait la beauté enfantine, non dans ses formes qui étaient si féminines, mais dans son regard, dans ses gestes, dans ses moues traquées par la douleur, dans cette femme je l'ai su tout de suite, l'enfant n'était pas mort, j'étais stupéfait par sa manière d'aimer, au-delà de l'amour qu'elle portait à cet homme, c'était une amoureuse, elle aimait l'amour, je l'écoutais, il paraissait si merveilleux l'homme qu'elle aimait tant,
— Arrêtez de me parler de lui, Lisandra, parlez-moi de vous.
Je savais que cette phrase pouvait la brusquer, j'avais hésité, mais je n'avais pas pu me retenir, stupide, déjà jaloux, je ne supportais plus de l'entendre me parler de cet homme, elle me répondit qu'elle n'avait rien à me dire sur elle et avant que j'aie pu trouver une phrase intermédiaire, minimiser le mal que je venais de faire, elle s'était levée, m'avait demandé les toilettes et n'était pas revenue, ni ce jour, ni les jours suivants.
 Parlons de l'auteur:
Hélène Grémillon est la compagne de Julien Clerc depuis 2004. Originaire du Poitou, Hélène Grémillon est née le 8 février 1977.
Le 22 avril 2008, Hélène Grémillon donna naissance à Léonard, le 5e enfant de Julien. Elle est titulaire d'une maîtrise de Lettres et un DEA d'Histoire.


Hélène Grémillon  présente son roman La Garçonnière:

Bibliographie:
♦Le confident
♦La garçonnière

Quelques liens indispensables:

Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. J'ai été bouleversée par Le Confident. J'ai hâte de démarrer la lecture de La Garçonnière. La chronique qui en est faite signale l'urgence à attaquer ce roman.
    Bravo Lily pour les précisions sur l'auteure, c'est très agréable d'en savoir un peu plus. C'est véritablement un plus! Ce blog est décidément un bien bel endroit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil message. Tes mots me vont toujours droit au cœur.
      J'ai hâte de connaître tes ressentis et d'en discuter avec toi.
      Gros bisous :91:

      Supprimer
  2. J'ai Le confident dans ma pal alors je pense que je vais faire comme toi et j'espère que j'aimerais ces lectures autant que toi ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi !! N'hésite pas à repasser par là pour me tenir au courant :)

      Supprimer
  3. Deux Enormes Coup de Coeur pour ces 2 romans !!! Je me souviens avoir "Le Confident" quelques jours après sa sortie chez Folio et à l'époque, personnes dans mes contacts ne le connaissait ! Depuis ce petit bijou est devenu un phénomène et j'en suis vraiment heureuse !
    Résultat, quand La Garçonnière est paru, j'ai beaucoup hésité à le lire, trainé quelques semaines, puis voyant les avis enthousiaste, j'ai plongé et j'ai été conquise à nouveau !!!
    Merci beaucoup pour ce joli billet qui résume bien ce beau roman !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Scarlett pour ton petit mot, ça me fait plaisir :)
      Vivement le prochain roman d'Hélène Grémillon. C'est une auteure que je vais suivre de près !
      Bise

      Supprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg