Mes dernières chroniques

vendredi 4 avril 2014

La nostalgie heureuse écrit par Amélie Nothomb


Auteur: Amélie Nothomb
Genre: Roman contemporain / Biographie
Nombre de pages: 162
Date de sortie: 21/08/2013
Prix support papier: 16€50
Prix format numérique: 11€99
ISBN: 9782226249685
Editions: Albin Michel

Acheter sur Amazon

Synopsis:

Tout ce que l’on aime devient une fiction. La première des miennes fut le Japon. A l’âge de cinq ans, quand on m’en arracha, je commençai à me le raconter. Très vite, les lacunes de mon récit me gênèrent. Que pouvais-je dire du pays que j’avais cru connaître et qui, au fil des années, s’éloignait de mon corps et de ma tête".


"Tout ce que l'on aime devient une fiction." 
Amélie Nothomb

Mon avis:
Je me suis procuré ce roman à la bibliothèque. J'avoue que c'était vraiment par curiosité, car je me faisais tout un monde des romans d'Amélie Nothomb. Son personnage est tellement atypique, que ses écrits me faisaient un peu peur et puis, j'ai tenté et j'ai aimé !

Informations:
"La nostalgie heureuse" est un roman contemporain de 162 pages. 
Le personnage principal et la narratrice est Amélie Nothomb
Les personnages secondaires sont Rinri Mizuno (l'ex fiancé d'Amélie Nothomb), Nishio-san (sa gouvernante), Corinne Quentin, entre autres ...

Un mot sur l'histoire:
Une émission de télévision sur France 5 souhaite faire un reportage sur les traces de l'enfance d'Amélie Nothomb au Japon. 
Cette dernière accepte assez rapidement, pensant que l'idée sera abandonnée dans les prochaines semaines. À sa grande surprise, trois mois après, elle reçoit une réponse positive.
Le 27 mars 2012, elle s'envole accompagnée de toute une équipe de tournage pour le pays du Soleil levant. C'est pour elle une grande émotion, car elle n'y avait pas mis les pieds depuis 16 longues années.
Dès son arrivée, elle va retrouver des personnes chères à son cœur, sa gouvernante, Nishio-san, son ex-fiancé, Rinri Mizuno, mais aussi des lieux qui ont marqué son enfance comme son école maternelle, où elle aura la joie de revoir des photos de classe, entre autres choses...
Amélie Nothomb revient sur son enfance lorsqu'elle a quitté le Japon à l'âge de cinq ans, sur sa vie amoureuse, sur ses déceptions, mais surtout sur toutes les choses et les personnes qui ont fait d'elle la femme qu'elle est aujourd'hui.

Mes ressentis:
Comme je le dis plus haut, j'ai commencé cette lecture avec quelques a priori. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je pensais juste que le contenu aurait été décalé. Or, dès les premières lignes, je me suis aperçue que l'histoire était toute simple. Déjà, j'ai été surprise de voir qu'Amélie Nothomb se dévoile autant dans son livre. Elle parle sans tabou de toutes les petites choses qui l'ont construite, mais aussi de ses faiblesses. Elle se dévoile petit à petit, parle de son histoire d'amour avec un homme adorable. Elle évoque son enfance et son attachement pour sa deuxième maman, sa gouvernante.
Tout est simple et sans quiproquo, c'est agréable à lire, agréable à découvrir et c'est vraiment intéressant.

J'ai hâte de lire un autre livre de cette auteure et de voir si sa plume est fidèle à "La nostalgie heureuse", en tout cas, c'est sûr qu'un de ces romans (je ne sais pas encore lequel, n'hésitez pas à m'en conseiller^^) fera partie de mes prochaines lectures.

Pour conclure:
Ce roman est vraiment loin de l'idée que je m'en faisais. Il est écrit avec simplicité et sensibilité. On ressent bien durant notre lecture, la nostalgie qu'Amélie éprouve face à ce pays qu'elle aime tant.
C'est un très beau voyage à travers le temps et le livre idéal pour en découvrir un peu plus sur cette auteure.

Angélique

Extrait:
Tout ce que l'on aime devient une fiction.
La première des miennes fut le Japon. À l'âge de cinq ans, quand on m'en arracha, je commençai à me le raconter. Très vite, les lacunes de mon récits me gênèrent. Que pouvais-je dire du pays que j'avais cru connaître et qui, au fil des années, s'éloignait de mon corps et de ma tête ?
À aucun moment je n'ai décidé d'inventer. Cela s'est fait de soi-même. Il ne s'est jamais agi de glisser le faux dans le vrai, ni d'habiller le vrai des parures du faux. Ce que l'on a vécu laisse dans la poitrine une musique: c'est elle qu'on s'efforce d'entendre à travers le récit. Il s'agit d'écrire ce son avec les moyens du langage. Cela suppose des coupes et des approximations. On élague pour mettre à nu le trouble qui nous a gagnés.
♦Visionner un extrait sur Calameo
♦Extrait audio

Parlons de l'auteur:
Fille de diplomate belge, Amélie Nothomb est née le 13 août 1967 à Kobé, au Japon.
Elle publie en 1992 son premier roman Hygiène de l’assassin, unanimement salué par la critique et le public.
En vingt ans de carrière, Amélie Nothomb a notamment été récompensée par le Grand Prix du Roman
de l’Académie française 1999, le Grand Prix Jean Giono pour l’ensemble de son œuvre
et le Prix de Flore 2007.

Présentation du roman par Amélie Nothomb :

Bibliographie:
♦La nostalgie heureuse (2013)
♦Barbe bleue (2012)
♦Tuer le père (2011)
♦Une forme de vie (2010)
♦Le voyage d'hiver (2009)
♦Le fait du prince (2008)
♦Ni Ève ni d'Adam (2007)
♦Journal d'Hirondelle (2006)
♦Acide sulfurique (2005)
♦Biographie de la faim (2004)
♦Antéchrista (2003)
♦Robert des noms propres (2002)
♦Cosmétique de l'ennemi (2001)
♦Métaphysique des tubes (2000)
♦Stupeur et tremblements (1999)
♦Mercure (1998)
♦Attentat (1997)
♦Péplum (1996) 
♦Les Catilinaires (1995)
♦Les Combustibles (1994)
♦Le Sabotage amoureux (1993)
♦Hygiène de l'assassin (1992)


Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires:

  1. Superbe chronique déjà.
    Moi aussi, j'ai beaucoup aimé.
    Bonne journée :D

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu quelques Nothomb et je n'ai pas tout aimé à hauteur égale (j'ai par exemple beaucoup aimé Hygiène de l'Assassin, les autres je ne me souviens pas spécialement), mais je lirai probablement ceux que je n'ai pas encore lus, dont celui-ci dont tu as fait une belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lylou :)
      J'espère que tu appréciera celui-ci.
      Je prends note pour Hygiène de l'Assassin ;)

      Supprimer
  3. belle critique j'ai beaucoup ailé ce livre aussi , car Amélie se livre plus que d'habitude.
    hygiène de l'assassin reste une référence.
    j'ai beaucoup aimé "stupeur et tremblements" et "ni d'Eve ni d'Adam" et aussi "Antéchrista" je n'ai pas lu tous ses livres car je les trouvais inégaux et le côté je sors un livre à chaque rentrée m'énervait un peu mais "la nostalgie heureuse" m'a donné envie d'en lire quelques uns...
    J'aime bien le personnage Amélie Nothomb aussi !!!! et son humour me plaît donc j'ai tendance à être indulgente!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en as lu déjà pas mal ! Je pense que le prochain que je lirais sera Hygiene de l'assassin. C'est un titre qui revient souvent.

      Supprimer
  4. Si tu as aimé celui-ci, je te conseille de lire tous les autres romans biographies d'Amélie Nothomb. Ce sont les plus accessibles et les plus drôles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok Pauline. Je prends note :-) merci pour le conseil.

      Supprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg