Mes dernières chroniques

vendredi 13 juin 2014

N'oublier jamais écrit par Michel Bussi

Auteur: Michel Bussi
Genre: Thriller
Nombre de pages: 504
Date de sortie: 07/05/2014
Prix support papier: 21€90
Prix format numérique: 14€99
ISBN: 9782258105546
Editions: Presses de la Cité

Acheter sur Amazon


Synopsis:
Il court vite, Jamal, très vite. A cause de sa prothèse à la jambe et autres coups du sort, il a un destin à rattraper. A Yport, parti s'entraîner sur la plus haute falaise d'Europe, il a d'abord remarqué l'écharpe, rouge, accrochée à une clôture, puis la femme brune, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens. Ils sont seuls au monde ; Jamal lui tend l'écharpe comme on lance une bouée.
Quelques secondes plus tard, sur les galets glacés de la plage déserte, gît sous les yeux effarés de Jamal le corps inerte de l'inconnue.
A son cou, l'écharpe rouge.

C'est la version de Jamal.
Le croyez-vous ?

"Vous croisez au bord d'une falaise une jolie fille ? 
Ne lui tendez pas la main ! 
On pourrait croire que vous l'avez poussée."

Mon avis:
Après avoir lu et aimé "Ne lâche pas ma main", j'étais vraiment curieuse de lire un autre roman de Michel Bussi. Pourquoi "N'oublier jamais" ? Parce que c'est le dernier sorti et parce que le titre m'a intrigué.

Un mot sur l'histoire:
Jamal est un grand sportif, il court tous les matins à Yport, en  Haute-Normandie. Lors d'un de ses entraînements, il va apercevoir sur le bas-côté une écharpe rouge, il la ramasse et continu son chemin, mais quelques mètres plus loin, une jeune femme est sur le bord de la falaise, robe déchirée et air sombre. Jamal comprend très vite qu'elle va sauter. Avec une grande patience et de la douceurs, Jamal va essayer de ramener à la raison la jeune femme, pour ne pas la brusquer, il lui lance l'écharpe pour qu'elle l'attrape et qu'il puisse la hisser vers lui. Au moment où il pense que c'est gagné, la fille se jette du haut de la falaise. 
Puis l'effet boule de neige commence. Qui est Jamal ? A-t-il vraiment essayé de l'aider ou l'a-t-il poussé à sauter ? 
Un thriller palpitant, qui tient en haleine du début à la fin !

Mes ressentis:
Je ne suis pas une grande adepte des thrillers, mais je commence de plus en plus à m'intéresser à ce style, car ceux que j'ai lus, m'ont jusqu'ici, pas mal plus au final.
J'ai découvert Michel Bussi à travers "Ne lâche pas ma main". Ce livre, je l'avais emprunté à la bibliothèque et ça a été une belle surprise (lien de ma critique plus bas). Du coup, j'avais très envie de lire à nouveau cet auteur et retrouver son univers. L'occasion s'est présentée avec la sortie de son nouveau roman "N'oublier jamais". Comme beaucoup, je me suis posé des questions sur le titre. Pourquoi mettre le verbe à l'infinitif ? Est-ce une erreur, est-ce voulu ? Et si c'est fait exprès, pourquoi ? Je n'ai toujours pas de réponses à ces questions, mise à part que je me dis que ceci suscite beaucoup l'intérêt des lecteurs.
Allez, plein de choses à vous dire sur cet ouvrage ... C'est parti !
La couverture parle d'elle-même. Elle illustre parfaitement la scène principale du livre et met déjà le ton. 
Dès les premières lignes, j'ai été envoûtée par l'histoire. Cette fille qui saute d'une falaise et ce garçon qui tente de la sauver. Ce que je peux vous dire, c'est qu'il est attachant Jamal et c'est difficile de l'imaginer autrement que gentil. Pourquoi lui aurait-il fait du mal à cette fille ? Pourtant au fur et à mesure de l'avancement dans ma lecture, plusieurs éléments m'ont prouvé que Jamal n'était peut-être pas si étranger au décès de Morgane Avril. Jusqu'à la fin, j'ai fait la pirouette, Jamal est innocent, il ne peut être qu'innocent, il est gentil, oui, mais, il y a des preuves bizarres quand même, et si je me trompais. On peut dire que Michel Bussi a torturé mon esprit ! C'est stressant et en même temps fascinant.
Le livre se lit assez vite, déjà parce que c'est une lecture palpitante, et puis les chapitres sont plutôt courts, ce qui fait que les pages se tournent rapidement.  Le suspense est très présent, l'intrigue est super bien menée. Il y a pas mal de rebondissements, pas le temps de s'ennuyer. Il y a aussi beaucoup de protagonistes, des personnages intéressants qui apportent tous quelque chose à l'histoire. Les lieux sont très vivants, tellement bien décrits qu'on s'y croirait. J'ai regardé sur l'internet des images d'Yport et c'est incroyable à quel point les paysages du roman sont fidèles à la réalité. C'est ça qui est bien avec M. Bussi, c'est que chaque élément qui construit l'histoire est indispensable et utile. Il n'y a rien de futile, tout est parfaitement à sa place, les personnages, le contexte, l’atmosphère... 
 En tout cas, son style est vraiment plaisant et sa plume est génialissime. C'est le genre d'auteur qui vous fait apprécier la lecture et vous fait aimer un genre littéraire qui jusqu'ici ne vous attirait pas plus que ça. En tout cas, c'est mon cas et pour cela, je l'en remercie du fond du cœur.
C'est encore une bien belle surprise ce roman,  j'ai dans ma biblio deux autres livres de M. Bussi que je vais me faire un plaisir de lire cet été. Affaire à suivre !
Angélique

Pour conclure:
Je suis complètement conquise par le style de Michel Bussi. J'ai adoré son intrigue, ses descriptions, ses personnages. Il nous embarque dans une histoire complètement dingue, mais qui tient la route et la fin est un grand feu d'artifice. On est surpris, captivé, c'est juste trop bon. Je pense sincèrement que Michel Bussi est un auteur qui va beaucoup faire parler de lui et de ses romans. À lire absolument !
Angélique
Extrait:
Gendarmerie Nationale, Brigade Territoriale de Proximité d’Etretat, Seine-Maritime, le 13 juillet 2014 
 De Monsieur le lieutenant Bertrand Donnadieu 
 A destination de M. Gérard Calmette, directeur de l’Unité Gendarmerie d’Identification des Victimes de Catastrophes (UGIVC), Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN), Rosny-sous-Bois Monsieur le directeur, dans la nuit du 12 juillet 2014, vers 2 h 45, en amont du lieu-dit de la Valleuse d’Etigues, trois kilomètres à l’ouest de la commune d’Yport, un pan de falaise d’environ 45 000 mètres cubes s’est effondré. Ce type d’éboulement n’est pas rare sur notre côte. Les secours parvenus sur place à peine une heure plus tard ont pu établir avec certitude que l’accident n’a fait aucune victime. Cependant, et c’est ce qui motive ce courrier, si aucun corps de promeneur n’a été trouvé dans les décombres, les secouristes ont été confrontés à une étrange découverte. Les os de trois squelettes gisaient parmi les blocs de craie dispersés sur la plage. Les forces de gendarmerie dépêchées sur les lieux n’ont retrouvé aucun vêtement à proximité de ces ossements, ni aucun autre effet personnel permettant de les identifier. On peut faire l’hypothèse qu’il s’agit de spéléologues piégés dans la falaise, le relief karstique de ces côtes crayeuses étant un terrain de jeu fréquent pour les amateurs de randonnée souterraine. Cependant, aucune disparition de spéléologues ne nous a été signalée ces derniers mois, ni même ces dernières années. Les squelettes sont peut-être plus anciens encore, mais autant qu’on puisse les analyser sans matériel adéquat, ils ne le paraissent pas. Je tiens dès à présent à vous préciser que les os ont été dispersés sur environ quarante mètres de plage lors de l’effondrement. La Brigade Départementale de Renseignement et d'Investigations Judiciaires, mandatée par le colonel Bredin, a procédé au relevé des différentes parties des squelettes. Leur première analyse confirme la nôtre : tous les os ne paraissent pas avoir atteint le même niveau de décomposition, comme si, aussi surprenant que cela puisse paraître, les individus avaient trouvé la mort dans cette cavité de la falaise à des dates différentes, sans doute à plusieurs années d’écart. La cause de leur décès nous est tout autant inconnue : l’observation superficielle des os et des crânes ne révèle aucun coup mortel ayant pu entraîner leur mort. Sans le moindre indice probant ni point de départ pour orienter l’enquête, il nous est impossible de nous lancer sur une quelconque piste d’identification ante ou post mortem. Les questions demeurent donc ouvertes : qui sont ces trois individus ? Quand sont-ils morts ? Quelle est la cause de leur décès ? Il va sans dire que cette découverte excite beaucoup la curiosité des habitants de la région, déjà touchée ces derniers mois par une actualité macabre, cependant a priori sans rapport avec l’exhumation de ces trois corps inconnus. C’est pourquoi, monsieur le directeur, même si je suis conscient du volume d’affaires plus urgentes dont vous avez la responsabilité et de la peine des familles qui attendent l’identification formelle de proches récemment décédés, je me permets d’insister auprès de vous pour qu’à titre exceptionnel vos services puissent traiter ce dossier de façon prioritaire afin de procéder avec la plus grande diligence à l’identification de ces trois squelettes. Veuillez agréer, monsieur le directeur, l’expression de mes salutations les plus distinguées. 
 Lieutenant Bertrand Donnadieu,Brigade Territoriale de Proximité d’Etretat.
Michel Bussi nous parle de son livre :

Parlons de l'auteur:
Professeur de géographie à l'université de Rouen, Michel Bussi a publié aux Presses de la Cité
Nymphéas noirs, Un avion sans elle et Ne lâche pas ma main.
- l'auteur français de polars le plus vendu en 2013 (source GFK) ;
- 8e meilleure vente française 2013 dans Le Figaro littéraire ;
- près de 480 000 exemplaires vendus d'Un avion sans elle? toutes éditions confondues ;
- deux romans en cours d'adaptation audiovisuelle et vingt-et-une traductions.
- Focus auteur -

Bibliographie:
♦N'oublier jamais → Editions Presses de la Cité (2014)
♦Code Lupin → Editions des Falaises (2014)
♦Gravé dans le sable → France Loisirs (2014)
♦Ne lâche pas ma main → Editions Presses de la Cité (2013) - Pocket (2014) → Ma chronique
♦Un avion sans elle T2 → Editions VDB (2012)
♦Un Avion sans elle → Editions Presses de la Cité (2012) - Pocket (2013) 
♦Nymphéas noirs → Editions Presses de la Cité (2011) - Pocket (2013)
Sang Famille → Editions des Falaises (2009)
♦Mourir sur seine → Editions des Falaises (2008)
♦Omaha crimes → Editions PTC (2007)

Quelques liens indispensables:
♦Site des Editions Presses de la Cité


Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. Hiiiii j'ai adoré aussi !!! C'est vraiment torturé comme histoire, plein de rebondissements, c'est génial !

    Je te recommande "un avion sans elle" du même auteur !

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas trop thriller non plus mais j'adore Michel Bussi:) je n'ai pas encore lu ce roman par contre !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Votre critique pour ce livre a été sélectionnée pour apparaître sur notre site ! Un extrait et deux liens retour ont été publiés.
    http://les-pingouins.com/book-review/noublier-jamais/

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg