Mes dernières chroniques

mardi 1 juillet 2014

Ashford Park écrit par Lauren Willig

Auteur: Lauren Willig
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 480
Date de sortie: 15/05/2014
Prix support papier: 22€00
Prix format numérique: 14€99
ISBN: 978-2258103627
Editions: Presses de la Cité



Synopsis:
Des cercles fermés de la société britannique d'avant-guerre aux gratte-ciels contemporains de Manhattan, en passant par les flamboyantes collines du Kenya des années 1920, les secrets d'une famille précipitée dans le chaos du XXe siècle.

Juriste dans une grande entreprise new-yorkaise, Clementine a tout sacrifié à sa carrière. A trente-quatre ans, c'est seule qu'elle se rend à la fête d'anniversaire organisée pour les quatre-vingt-dix-neuf ans de sa grand-mère, Addie. Pendant les festivités, Clementine découvre un secret de famille enfoui depuis des années.
Lorsqu'elle arrive à Ashford Park, en 1905, Addie a à peine cinq ans et est orpheline. Bien que son oncle et sa tante lui fassent comprendre qu'elle n'a été recueillie que par charité, elle passe une enfance et une adolescence heureuses auprès de sa cousine, la belle et audacieuse Bea. Quand la guerre éclate, leurs chemins se séparent. Addie s'engage comme infirmière tandis que Bea fait un mariage de convenance. Après un scandaleux divorce, cette dernière quitte Londres pour épouser le petit ami d'Addie, et s'enfuir avec lui au Kenya. Les deux cousines ne se parleront plus pendant quelques années jusqu'au jour où Bea supplie Addie de venir lui rendre visite en Afrique.
Leurs retrouvailles sont de courte durée : Bea disparaît tragiquement lors d'un safari, ne laissant derrière elle qu'une écharpe ensanglantée. Que lui est-il arrivé ? A-t-elle été assassinée, attaquée par des fauves ? S'est-elle enfuie ? Si les retrouvailles avec sa cousine ne furent pas celles qu'Addie espérait, elles lui laissent entrevoir un tout autre avenir.

Une histoire magistralement contée, qui transporte le lecteur à travers le temps et les continents.

Mon avis:
Je remercie chaleureusement les Editions Presses de la Cité pour cette jolie lecture dans le cadre de notre partenariat.

Informations:
"Ashford Park" est le premier roman publié en France de Lauren Willig.
Il contient 1 prologue et 28 chapitres répartis en 2 parties.
Titre de la première partie : Ashford
Titre de la seconde partie : Kenya 

Mes ressentis:
J'ai pris mon temps pour lire ce roman, pas parce que je n'étais pas happée par le récit, mais tout simplement parce que c'est un livre qui se lit tranquillement. L'histoire n'est pas très rythmée, elle est pleine de douceur et pourtant, elle a ce petit côté mystérieux qui apporte un peu de piment. 
Pour chaque chapitre, nous sommes bercés entre deux époques. Quelques paragraphes nous parlent d'Addie, dans les années 1920 et d'autres nous parlent de Clémentine en 1999. Ce qui relie ces deux femmes est très simple, Addie est la grand-mère de Clémentine. Très vite, on comprend que Clemmie ne connaît pas grand-chose de sa grand-mère, de son passé et cela devient encore plus une évidence lorsque Addie tombe brusquement malade. Un mot, un seul mot ou plutôt un prénom, va remettre en question les années qui ont bercé l'enfance et les souvenirs de Clemmie :"Bea". 
Qui est Bea? Pourquoi ce prénom vient-il brusquement aux lèvres d'Addie, alors que celle-ci est mourante? Pourquoi certaines personnes de l'entourage de Clémentine se sentent soudainement mal à l'aise à l'évocation de ce prénom ? 
Clemmie se pose tellement de questions, et si les réponses se trouvaient dans le passé d'Addie . C'est une vraie quête d'identité que va vivre Clémentine, car pour savoir qui elle est, il faut qu'elle sache qui était sa grand-mère. 
Ce roman nous fait voyager, de Londres au Kenya, découvrez tous les secrets d'une famille mystérieuse, qui, pour sauver les apparences, se cache derrière quelques mensonges. 
Découvrez aussi le passé touchant d'Addie, cette petite fille orpheline à l'âge de 6 ans, confiée à son oncle et sa tante, qui malheureusement renieront cette enfant et lui feront comprendre qu'elle n'est pas la bienvenue dans leur foyer.  J'ai aimé les passages sur l'époque d'Addie, son entourage, sa vie, son quotidien, sont des éléments très appréciables à découvrir, quant à Addie, c'est un personnage très attachant. On a envie de la connaître encore plus, envie qu'elle soit heureuse et du coup, on se prend d'affection pour elle. 
En ce qui concerne Clemmie, cette jeune femme est, elle aussi,  intéressante, mais d'une autre manière. Évidemment, je me suis sentie plus proche d'elle, puisqu'il n'y a pas cette barrière de l'époque. C'est une jeune femme moderne et douce, très vite, j'ai partagé avec elle, cette envie de découvrir la vérité sur ce secret de famille si lourd à porter.
En bref, je suis vraiment ravie d'avoir lu "Ashford Park". C'est une chouette découverte, aussi bien pour l'histoire que pour la plume de l'auteure. J'espère que d'autres de ses romans seront traduits dans notre langue.
Ce n'est pas un livre que j'ai dévoré, mais ça change de mes lectures habituelles et j'aime me rendre compte qu'il y a dans d'autres genres littéraires, des livres qui me conviennent et que je prends plaisir à lire.

Pour conclure:
Une belle lecture. "Ashford Park" m'a plu pour son histoire bien menée et ses personnages attachants. Je vous le recommande les yeux fermés si vous aimez les romans bercés par les secrets de famille, les quêtes d'identités et de vérités. 
Angélique
Extrait:
-Quelle différence cela fait-il ? Ta grand-mère était ta grand-mère. Elle t'aimait. J'ai toujours pensé que Bea devait être une sacrée garce.
A la seule pensée qu'il ait connu l'existence de Bea, qu'il ait eu le temps de développer des théories à son sujet, elle vit rouge.
-Super, répliqua-t-elle d'un ton mordant. Si c'est une femme forte, c'est forcément une garce.
-Je n'ai jamais dit ça ! Je n'aurais jamais traité Addie de garce, et elle n'avait pourtant rien d'une faible femme.
Elle ne s'avait plus quel qualificatif lui appliquer, elle ne savait plus que penser d'elle.
Jon poursuivit son raisonnement.
-Ce sont les faibles, pas les forts, qui ont recours à la méchanceté, comme les animaux acculés. C'est un réflexe défensif.
Parlons de l'auteur:
Diplômée d'Harvard, Lauren Willig entame une carrière de juriste au sein d'un grand cabinet d'avocats de New York, avant de se consacrer pleinement à l'écriture. Ashford Park est son premier roman publié en France.

Bibliographie:
♦Ashford Park → Editions Presses de la Cité (2014)


Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. J'hésite maintenant entre l'envie de le lire ou classer ce titre dans les lectures pour plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de le lire lorsque tu auras envie d'une lecture sans prise de tête, mais avec une intrigue bien menée. C'est un roman parfait pour une lecture sur la plage par exemple ...

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci ! J'espère qu'il te plaira si tu te lances dans cette lecture :)

      Supprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg