Mes dernières chroniques

vendredi 3 octobre 2014

Les héritiers des ténèbres écrit par Damien Leban

Auteur: Damien Leban
Genre: Thriller
Nombre de pages: 384
Date de sortie: 07/05/2014
Prix support papier: 18€50
Prix format numérique: 13€99
ISBN: 978-2-8246-0444-2
Editions: City Editions

Acheter le livre papier
Acheter le livre numérique

Synopsis:
Des femmes sont enlevées les unes après les autres. Leur bourreau, « l’homme à la porcelaine », les séquestre avant de leur faire subir l’innommable.
Andrew White, jeune enquêteur succédant à son père assassiné, se retrouve propulsé à la tête de cette enquête qui prend un tour étrange quand les victimes sont découvertes avec des numéros gravés sur la peau. Des tatouages qui, telle la marque des ténèbres, rappellent ceux des camps nazis.
Plus effrayant encore, ces crimes ressemblent à une affaire non classée qui s’est déroulée trente ans plus tôt. Andrew White doit tout faire pour arrêter le tueur psychopathe. Il ne se doute pas que leurs destins sont intimement liés…




 Un bourreau impitoyable, un héritage macabre entre vengeance et oubli. 

Mon avis:
Je remercie les Editions City pour cette découverte ainsi qu'Eric Poupet pour l'envoi de ce roman.

Informations:
Ce roman contient 52 chapitres et un épilogue.

Mes ressentis:
Les héritiers des ténèbres est un thriller bien sympa qui fait passer un bon moment de lecture, mais ça s'arrête là. 
L'histoire n'est pas particulièrement marquante, le rythme est un peu mou, il m'a manqué des rebondissements et j'ai eu un peu de mal avec les personnages.
Ma chronique n'est pas négative pour autant, car j'ai bien aimé l'histoire dans son intégralité. Il y a un petit quelque chose de "Saw". Pour moi, il est clair que Damien Leban s'est inspiré de cette série de films. Dès les premières lignes, j'ai retrouvé cette atmosphère oppressante et sombre. Il y a aussi beaucoup de points communs, comme les protagonistes enfermés dans une cellule, puis torturés. Comme le fait que l'héroïne essaie, à un moment, de se couper la main pour se libérer de ses menottes. Bon, pour moi, c'est flagrant, mais bon ...
J'ai aimé le mystère qui tourne autour du kidnappeur. Ce qui se passe dans la cellule entre les jeunes femmes est complètement flippant et pourtant, ce sont ces passages que j'ai préférés. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé le personnage de Julia. Sa détermination, sa force de caractère... incroyable !
Tous les chapitres concernant l'enquête ne m'ont en revanche pas forcément plus. J'avais tendance à décrocher, car j'ai trouvé ça long et ennuyeux. Les personnages ne m'ont pas embarquée dans leurs questionnements, bien au contraire. J'ai aussi eu beaucoup de mal avec l'histoire d'amour naissante entre Andrew et Amy. Je trouve que c'est très soudain, trop cliché et pas très crédible et je n'ai pas réussi à y croire. 
Ce qui m'a par contre énormément gênée, c'est qu'à la fin, l'auteur n'a pas pensé à emmener son héroïne voir un médecin à l'hôpital, elle n'est pas soignée avec un poignet cassé en mille morceaux, des hématomes, une coupure dans la cuisse, et j'en passe ... Non, elle est emmenée tranquillement dans une chambre, dans une maison ! Alors, là, ça m'a laissée sur les fesses, j'ai trouvé ce détail vraiment gênant, même si ça peut paraître bête. Peu de temps après, elle est à la fenêtre et regarde la neige tomber, emportée par ses pensées ... Ça non plus, je n'y crois pas, ce n'est pas crédible.
Pour finir, l'intrigue est plutôt surprenante, je n'ai pas deviné avant l'heure où l'auteur voulait me mener et ça pour un thriller, c'est un bon point. 
C'est donc un avis mitigé que j'émets pour ce roman. Oui, l'histoire est sombre, l'atmosphère est oppressante, mais certains points manquent de crédibilité. Je n'y ai pas cru et c'est bien dommage. 

Pour conclure:
Une lecture sympa, mais sans plus. Je n'ai pas été entraînée par ce thriller et je ne ressentais pas particulièrement l'envie de découvrir la finalité de l'histoire. Je me suis même ennuyée, car il y a de nombreuses longueurs et un rythme assez lent, malgré cela, l'histoire n'est pas trop mal et ça se laisse lire.
Angélique

Extrait:
"Ce ne sont pas les coups que tu t'es pris qui comptent, mais ceux auxquels tu as survécu."
-Lire un extrait pdf-

Parlons de l'auteur:
Damien Leban est professeur de français. Il est déjà l’auteur d’un premier thriller très remarqué, Le sanctuaire d’Ombos.

Bibliographie:
♦Le sanctuaire d'Ombos → Editions Les Nouveaux Auteurs (2011)
♦Les héritiers des ténèbres → City Editions (2014)

Quelques liens indispensables:
Site des Editions City
Site de l'auteur
Suivez City Editions sur Facebook
Suivez City Editions sur Twitter

Les avis des copin(e)s:
Sariah'lit
Lire une passion
Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg