Mes dernières chroniques

mardi 24 mars 2015

Ma journée au salon du livre de Paris ♥

Le salon du livre de Paris, c'est quoi ?
C'est trois jours de rêve puisque de nombreux auteurs sont présents pour partager avec nous leur passion pour les livres. Des "petits" auteurs aux auteurs plus prestigieux, il y en a pour tout le monde. Certains ont le temps et l'envie de partager un moment chaleureux, d'autres sont plus distants et parfois, c'est décevant, mais dans l'ensemble, c'est assez convivial. Le plus difficile, parfois, c'est de se créer un chemin pour approcher les auteurs ou célébrités les plus inaccessibles, mais avec un peu de patience et surtout avec un grand sourire, on arrive toujours à notre but.
Le salon du livre de Paris c'est aussi une multitude de maisons d'éditions, des conférences, des interviews, des rencontres avec des lecteurs, des blogueurs, des dédicaces, des échanges, des émotions... C'est fatigant, ça fait mal aux pieds, au dos, ça équivaut à quelques heures dans une salle de sport, mais c'est riche en souvenirs et le jeu en vaut la chandelle.
Le plan du salon

J'avais un programme très chargé, pas mal d'auteurs à rencontrer et des photos à prendre, je ne me suis pas beaucoup arrêtée, mise à part pour m'accorder une pose déjeuner rapide.
J'ai commencé ma journée avec un petit arrêt au stand de la collection R où je me suis acheté Loin de toi de Tess Sharpe et A kiss in the dark de Cat Clarke que j'ai eu la chance de rencontrer. Petit moment sympathique avec cette auteure souriante et chaleureuse. Bon, comme je ne parle pas anglais, ça a été assez rapide, mais j'ai tout de même apprécié cet échange.
Sophie Winters a failli mourir. Deux fois.
La première fois, elle a quatorze ans et sort d'un accident de voiture qui aurait pu être fatal avec des cicatrices, une jambe cassée et une addiction à l'Oxy dont elle mettra des années à se débarasser.
La seconde fois, elle a dix-sept ans, et ce n'est pas un accident. Sophie et sa meilleure amie, Mina, sont seules dans les bois avec un homme masqué. Sophie survit, mais Mina n'a pas cette chance. Comme les policiers sont convaincus que le tueur est un trafiquant de drogue qui a perdu les pédales et qu'ils blâment partiellement Sophie, personne ne veut entendre la vérité : Sophie n'a pas touché à l'Oxy depuis des mois et c'est Mina qui l'a entraînée dans les bois cette nuit-là pour une réunion étrange.
Après une nouvelle cure de désintoxication forcée, Sophie retourne chez elle et plonge dans une toute nouvelle réalité. Le frère de Mina ne veut plus lui adresser la parole, ses parents s'inquiètent qu'elle rechute, ses anciens amis sont devenus des ennemis et Sophie doit apprendre à vivre sans son autre moitié. Pire encore : personne ne cherche aux bons endroits et Sophie est obligée de traquer le meurtrier de Mina toute seule. Mais, à chaque pas en avant, Sophie se rapproche du moment où elle parviendra à tout révéler à son sujet, sur Mina, et à propos du secret qu'elles partageaient.
L’amour peut-il survivre au plus gros des mensonges ? Le nouveau roman événement de Cat Clarke. Lorsqu’Alex et Kate se rencontrent, l’attirance est immédiate. Il a de l’humour, un beau visage et un brin de timidité : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme. L’un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leur vie…
* * *

Ensuite, j'ai été à la rencontre de Romain Puértolas. Je connaissais cet auteur à travers mon petit écran, puisque je l'avais vu dans l'émission de François Brusnel "La grande librairie". Il m'avait amusée et j'avais aimé ce qu'il dégageait, un auteur hors normes, avec un univers coloré. 
Fidèle à lui-même, c'est un homme d'une grande gentillesse, très accessible et cordial que j'ai eu la chance de rencontrer. Il m'a encore plus donné envie de le lire.
Je suis donc repartie du stand du Livre de Poche avec "La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel"
Le jour où Providence doit se rendre à Marrakech pour ramener Zahera, une petite fille gravement malade qu’elle vient juste d’adopter, un volcan se réveille en Islande et paralyse le trafic aérien européen empêchant tout avion de décoller. L’amour d’une mère est-il assez fort pour déplacer les nuages?
* * *

Puis, j'ai fait une petite halte chez Sophie Loubière. J'ai pris son roman "A la mesure de nos silences". Elle a pris le temps de discuter avec moi et j'ai vraiment aimé ce moment. 
" - Deux jours de ta vie. Deux jours pour changer les choses" Jamais Antoine n'aurait pensé que son grand-père puisse agir ainsi : il y a quelques heures à peine, l'adolescent sortait du lycée, s'apprêtant royalement à raté sont bac. Kidnappé par papi à bord d'un vieux coupé Volvo, il roule à présent vers l'inconnu, privé de son iPhone. A 82 ans, François Valent, journaliste brillant, aura parcourut le monde et couvert tous les conflits du globe sans jamais flancher. S'il a conclu un marché avec son petit fils, c'est pour tenter de le convaincre de ne pas lâcher ses études. Mais ce voyage improvisé ne se fera pas sans heurs. La destination vers laquelle le vieil homme conduit Antoine - La ville de Villefranche-de-Rouergue, où il a grandit - a ce parfum particulier de remords. C'est là que l'enfance de François a trébuché. Lors d'un drame sanglant de la Seconde Guerre mondiale dont l'Histoire a gardé le secret. A la fois quête du souvenir et voyage initiatique, cette échappée belle les révélera l'un à l'autre. La vraie vie n'est jamais là où on l'attend. 
* * *

Au stand des Éditions Harlequin beaucoup de romans me tentaient et ça a été vraiment dur de ne pas tous les acheter. J'ai donc été raisonnable, ou presque et j'ai acheté la série d'Émile Blaine (Envie de découvrir la plume de cet auteur bretonne :) . Malgré la longue file d'attente, Émily a été vraiment adorable et sympathique.
Je me suis aussi laissée tenter par le roman de Sarah Morgan "La danse hésitante des flocons de neige" Mon Dieu que ce livre est beau ! Le titre est pailleté, c'est magnifique. Très contente d'avoir ce sublime livre dans ma bibliothèque. Comme pour Cat Clarke, l'auteur n'étant pas française, l'échange a été rapide, mais la bonne humeur de Sarah Morgan, sa disponibilité et sa joie de vivre m'ont fait chaud au cœur. D'ailleurs, je tiens aussi à préciser que l'équipe des Éditions Harlequin présente sur le stand était juste géniale. J'ai adoré flâner dans ce petit stand où il y régnait de très bonnes ondes.
Bienvenue au Peninsula, palace de rêve au cœur de la ville qui ne dort jamais.
Moi: Kathleen, 25 ans, rêveuse tendance fleure bleue.
Statut: Célibataire .... pour l'instant.
Avant, ma vie sentimentale se limitait à lire les petites annonces de la rubrique "rencontres" de New Yorker. Avant, j'étais la concierge de luxe désespérément romantique au Peninsula, l'un des plus beaux cinq étoiles de New-York. Avant, j'avais envie de trouver l'amour. Aujourd'hui, je dois décider qui sera mon grand. Parce que, oui, il semblerait que Cupidon m'ait enfin entendue, et qu'il ait rattrapé le retard accumulé en décochant trois flèches. Trois, rien que ça ! Et voilà que je me retrouve à devoir choisir entre un client richissime et odieusement séduisant, un collègue barman qui a tous du petit ami idéal, et un mystérieux correspondent qui me comprend mieux que personne. 
Bienvenue dans ma vie.
Bienvenue au Peninsula, palace de rêve au cœur de la ville qui ne dort jamais
***Attention spoiler : à ne pas lire si vous n’avez pas encore lu la saison précédente !*** 
Moi : Kathleen, 25 ans, dans le flou total. Statut : c’est compliqué. 
Je suis sans doute la femme la plus enviée de tout New York. Pourquoi ? Parce que je sors avec le richissime et so sexy Andrew Blake. Pourtant, on est plutôt loin du conte de fées où Cendrillon vit un bonheur sans nuages avec son prince. Etre avec Andrew, c’est aussi entrer dans un monde d’apparences et de faux-semblants, de secrets et de pouvoir. Un monde qui n’est définitivement pas le mien. Mais, heureusement, quand certains jours la pression est si forte que j’en arrive à douter de mes sentiments pour Andrew, j’ai ma botte secrète : mon ami, mon mystérieux correspondant du New Yorker qui parvient toujours à trouver les mots justes. Grâce à lui, je commence à y voir plus clair : oui, j’ai choisi Andrew, mais je n’ai pas choisi son univers. Il faut juste que je trouve le moyen que ce ne soit plus un problème…
" J'aime tout ça chez toi... Parce que toutes ces petites choses font que tu es toi, mon exception."

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…
* * *

Petit arrêt rapide au stand Sharon Kena où j'ai pu enfin rencontrer Gala de Spax, une auteure que je suis depuis plusieurs années. J'ai lu et complètement adoré sa saga Native. C'est donc avec plaisir que je me suis procurée Draken son nouveau roman. Je le lirais très bientôt (certainement en avril).
Lorsque le monde bascule dans le surnaturel, l’humanité ne sait plus à qui faire confiance. 
Comment reconnaître une créature maléfique d’un être humain ? 
Qui se cache derrière le visage angélique de votre voisin ?
Valérie, journaliste courageuse mais pas téméraire, va tenter d’en savoir plus sur ces inconnus qui terrifient la population depuis quelque temps.
Mais qui est-elle réellement ? 
Et vous, qui êtes-vous ?
* * *

À quelques minutes près, je loupais Véronique Olmi, mais j'ai eu beaucoup de chance et j'ai pu la rencontrer. Merci à elle, car elle est d'une extrême gentillesse et j'ai grandement apprécié cette rencontre. J'espère que je pourrais à nouveau discuter avec elle.
Elle était présente sur le stand des Editions Albin Michel.
« L’homme qui ne s’est pas retourné est celui qui m’a fait perdre, non pas la tête, non pas la raison, ni le sens commun. Mais la ligne même de ma vie. »
Nelly est comédienne. Tous les jours, un même rituel la conduit derrière le rideau rouge, sur la scène lumineuse du théâtre où elle se fond dans la mater dolorosa des Six personnages en quête d’auteur de Pirandello. Ce soir-là, quand débute la représentation, elle reconnaît au cinquième rang l’homme dont la seule présence parvient à déstabiliser son jeu. Saisie d’un vertige, l’actrice s’affaisse et quitte la scène.
Véronique Olmi livre un monologue intérieur, la déambulation d’une femme qui souhaite bousculer le jour. Sur un banc de la gare de l’Est, Nelly se plonge dans l’ombre d’une nuit d’errance et de questionnements, osera-t-elle retrouver cet homme et souffrir, encore ?
En répétant inlassablement son texte, la comédienne nous confie l’immensité de sa douleur : exister sans pouvoir vivre, distillant subtilement les émotions qui traduisent avec justesse ces moments clés où les vies basculent.
* * *

Ma journée devait s'arrêter là, plus de dédicaces, plus d'auteurs à rencontrer, mais je ne pouvais quitter le salon sans faire un petit tour sur le stand des Éditions Milady. 
L'attachée de presse a eu la bonne idée de venir papoter avec moi et c'est sans grands efforts qu'elle m'a convaincue de repartir avec deux romans sortis il y a peu de temps. 
Grâce à ces deux achats, un livre m'a été offert "Les aventures de Miss Alethea Darcy"
Massachussetts, années 1960. Frankie et Eva élèvent leurs enfants dans la modeste zone résidentielle de Hollyville. Ces mères au foyer ont du mal à se contenter du petit bonheur sur mesure et des joies domestiques que la vie leur réserve. Malmenées par leurs maris, elles se soutiennent pour faire face à l'adversité, et l'amitié qui les unit ne tarde pas à se changer en amour. Mais comment vivre au grand jour une relation que la société condamne avec une telle virulence? Elles rêvent d'une évasion près du lac où elles se sont avoué leur amour, mais le destin les attend au tournant.
Votre âge. Votre adresse. Le visage de votre amant. Jusqu’au nom de votre premier enfant. Que feriez-vous si tous ces souvenirs commençaient à s’effacer ? 
Pour lutter contre sa mémoire à la dérive, Claire note dans un carnet les souvenirs qui sont encore intacts. Ce carnet, c’est tout ce qui restera d’elle. Claire souffre d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer. En quelques mois à peine, aller au bout de la rue est devenu une expédition, emmener sa fille au parc, un périple. À tel point que sa mère la traite comme une enfant, que son mari est désormais un étranger, et que les mots lui manquent pour dire à ses filles, dans ses moments de lucidité, combien elle les aime et craint de les perdre pour toujours. Dans ces conditions, comment profiter des derniers jours avant l’oubli ?
Alethea, fille de Mr Darcy et d’Elizabeth Bennet, a fait un mariage désastreux avec un homme dont les manières charmantes dissimulent une nature exécrable. Faisant fi de toute prudence, elle fuit le domicile conjugal, déguisée en homme. Accompagnée seulement de Figgins, son admirable femme de chambre, elle se met en route pour Venise dans l’espoir de trouver refuge chez sa sœur, Camilla. Mais une série d’événements, toujours spectaculaires et quelquefois dangereux, menacent de déjouer ses plans.
* * *

J'ai encore un dernier livre à vous présenter, car entre le stand Milady et la sortie du salon, mon chemin a croisé le stand des Éditions Pocket. J'ai tourné autour toute la journée et repartir sans y jeter un œil n'aurait pas été correct (oui, bon, je fais ce que je peux pour m'en convaincre hein :)
Du coup, un livre m'a hypnotisée, j'ai craqué sur lui pour sa sublime couverture et son résumé.
Cela s'est passé dans le petit village de Coldwater, au bord du lac Michigan, mais cela aurait pu arriver n'importe ou ailleurs. Des appels téléphoniques en provenance de personnes décédées. Le plus souvent, des mots de réconfort pour les proches, un mari, un parent, un enfant. Une ligne directe avec le ciel ? Un miracle pour les croyants, une supercherie pour les autres. Sully Harding, qui vient de perdre sa femme, n'y croit pas. Il est bien décidé à démasquer l'imposteur. Mais tout le monde n'est pas prêt à raccrocher...
* * *

Voilà, mon article est terminé, vous connaissez maintenant toutes mes nouvelles acquisitions. J'ai passé une journée magnifique et je sais déjà que j'y retournerais l'année prochaine.
On s'y croisera peut-être ...

7 commentaires:

  1. Merci pour cet article qui m'a fait un peu vivre le Salon du livre par procuration ^^ De beaux achats!

    RépondreSupprimer
  2. La petite fille qui avait avalé un nuage est un vrai bijou : sublime, magique, poétique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais le découvrir très bientôt puisque je le commence ce soir et j'ai hâte :)

      Supprimer
  3. Belles acquisitions en effet :) Merci d'avoir partagé cet événement avec nous :)

    RépondreSupprimer
  4. La petite fille qui avait avalé un nuage me fait bien envie aussi. Dans l'ensemble tu as été assez sage je trouve.

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg