Mes dernières chroniques

jeudi 5 mars 2015

Un secret écrit par Philippe Grimbert - Editions Le Livre de Poche


Auteur: Philippe Grimbert
Genre: Drame
Nombre de pages: 185
Date de sortie: 03/05/2006
Prix support papier: 5€50
Prix format numérique: 5€99
ISBN: 9782253117186
Editions: Le Livre de Poche
Acheter "Un secret" en papier
Acheter "Un secret" en numérique

Synopsis:
Souvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne le vérifieront pas...Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.

Mon avis:
Une histoire très touchante. Je ne m'attendais pas à ça lorsque j'ai commencé ma lecture.

Informations:
Ce livre contient plusieurs petits chapitres répartis en cinq parties et 1 épilogue.

Mes ressentis:
J'avais ce livre dans ma bibliothèque depuis un petit moment. L'autre jour en rangeant mes étagères, je l'ai ressorti et me suis dit qu'il était grand temps de le lire. Je connaissais un petit peu l'histoire, pas beaucoup, seulement quelques passages, puisque j'étais tombée, par hasard, sur le film à la télé et j'avais visionné une partie, mais bon franchement, ça ne compte pas, parce que je ne m'en souvenais pratiquement pas.
Cécile de France et Patrick Bruel dans Un secret (2008)
J'ai donc commencé ma lecture et de suite, j'ai aimé ce petit garçon qui n'est autre que le narrateur. Je l'ai trouvé extrêmement touchant et plus on avance dans son histoire plus Philippe prend une place particulière.
Ce livre est en grande partie autobiographique, mais pas en totalité puisqu'une autre partie est romancée. Savoir ce qui est vrai ou non, est particulièrement difficile, mais cela a peu d'importance finalement.
Honnêtement, je ne m'attendais pas à être autant touchée par l'histoire de Philippe Grimbert. Dès les premières lignes, je me suis sentie happée par les mots de l'auteur. Il commence son récit par : "Fils unique, j'ai longtemps eu un frère". Oui, ça commence fort.
Ce petit garçon est un enfant frêle et chétif, il s'imagine avoir un frère vigoureux, intelligent et beau. Il sait au fond de lui que ses parents Maxime et Tania lui cachent quelque chose, quelque chose d’important. Ses interrogations dureront toute son enfance et c'est à l'âge de quinze ans qu'il découvrira la vérité sur le lourd passé de son père et de sa mère.
C'est un livre qui n'est pas bien gros, moins de 200 pages et pourtant, il a une force incroyable. Évidemment, le titre est explicite et on s'attend à y trouver un secret familial, mais pas aussi surprenant. J'ai été chamboulée par le contenu de ce roman et j'ai d'ailleurs très envie de le relire pour le comprendre dans les moindres détails.
On pourrait dire que ce livre contient deux parties. Dans la première, Philippe Grimbert nous raconte son histoire telle qu'il la vit dans son enfance. Il nous parle de ses parents, de sa vie de petit garçon, ses amis. Puis dans la seconde partie, l'histoire prend un autre tournant. Des révélations se font et nous découvrons la véritable histoire de sa famille... le secret. 
Ce secret nous ramène quelques années en arrière lors de la seconde guerre mondiale, au temps de l'Holocauste. Nous sommes dans une atmosphère oppressante et pesante. 
Même si parfois, j'ai eu un sentiment de malaise, car c'est un texte lourd, je ressors de ma lecture heureuse d'avoir découvert cet émouvant récit.  Je pense sincèrement que ce livre devrait être lu de tous et si vous ne le connaissez pas, alors n'hésitez pas et lisez-le, il ne doit pas être ignoré.

Pour conclure:
Un roman touchant. Philippe Grimbert nous transmet son histoire avec une telle émotion.
Impossible de rester insensible face à ce petit garçon qui se pose une multitude de questions sur sa famille, sur le comportement des uns et des autres.
Une fois le roman en main, il est impossible de le lâcher. Un livre à lire au moins une fois dans sa vie.
Angélique

Extrait:
Fils unique, j'ai longtemps eu un frère.
Il fallait me croire sur parole quand je servais cette fable à mes relations de vacances, à mes amis de passage. J'avais un frère. Plus beau, plus fort. Un frère aîné, glorieux, invisible.
J'étais toujours envieux, en visite chez un camarade, quand s'ouvrait la porte sur un autre qui lui ressemblait quelque peu. Des cheveux en bataille, un sourire en cin qu'on me présentait en deux mots: "Mon frère."
Une énigme, cet intrus avec lequel il fallait tout partager, y compris l'amour. Un vrai frère. Un semblable dans le visage duquel on se découvrait pour trait commun une mèche rebelle ou une dent de loup, un compagnon de chambrée dont on savait le plus intime, les humeurs, les goûts, les faiblesses, les odeurs. Une étrangeté pour moi qui régnais seul sur l'empire des quatre pièces de l'appartement familial.
Unique objet d'amour, tendre souci de mes parents, je dormais pourtant mal, agité par de mauvais rêves. Je pleurais sitôt ma lampe éteinte, j'ignorais à qui s'adressaient ces larmes qui traversaient mon oreiller et se perdaient dans la nuit. Honteux sans en connaître la cause, souvent coupable sans raison, je retardais le moment de sombrer dans le sommeil. Ma vie d'enfant me fournissait chaque jour des tristesses et des craintes que j'entretenais dans ma solitude. Ces larmes, il me fallait quelqu'un avec qui les partager.
(P11/12)

Bande-annonce du film:


Parlons de l'auteur:
Après des études de psychologie, Philippe Grimbert réalise une analyse chez un lacanien, avant d'ouvrir son propre cabinet à Paris. Il travaille aussi dans deux instituts médico-éducatifs, à Asnières et à Colombes, auprès d'adolescents autistes ou psychotiques.
Passionné de musique, de danse et d'informatique, il publie quatre essais, dont Psychanalyse de la chanson (1996) et Pas de fumée sans Freud (1999).
La Petite Robe de Paul le fait connaître en littérature générale. Il est en tout l'auteur de six romans, notamment Un secret (2004), qui est récompensé par le prix Goncourt des lycéens en 2004, le prix des Lectrices de Elle et le prix Wizo en 2005. Ce livre est ensuite adapté au cinéma, avec Patrick Bruel et Cécile de France dans les rôles principaux.

Bibliographie:
♦La Petite robe de Paul → Grasset (2001)
♦Un secret → Grasset (2004)
♦La Mauvaise rencontre → Grasset (2009)
♦Un Garçon singulier → Grasset (2011)
♦Nom de dieu ! → Grasset (2014)
♦Rudik, l'autre Noureev → Plon (2015)
Essais:
♦Psychanalyse de la chanson → Les Belles Lettres, Archimbaud (1996)
♦Pas de fumée sans Freud : psychanalyse du fumeur → Armand Colin (1999)
♦Évitez le divan : petit manuel à l'usage de ceux qui tiennent à leurs symptômes → Hachette (2001)
♦Chantons sous la psy → Hachette Littératures (2002)

Les avis des copin(e)s:
Entre les pages
Plume de Cajou
Le souffle des mots

Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Oh, merci pour le lien ! J'avais gardé le mail de la parution de ton article pour prendre le temps de le lire. J'ai beaucoup aimé ce livre et le film aussi.

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg