Mes dernières chroniques

jeudi 21 mai 2015

L'île des oubliés écrit par Victoria Hislop -♥♥♥♥- Editions Le Livre de Poche

Auteur: Victoria Hislop
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 528
Date de sortie: 17/04/2013
Prix support papier: 7€90
Prix format numérique: 11€99
ISBN: 9782253161677
Editions: Le Livre de Poche

Synopsis:
L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d'Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets... Bouleversant plaidoyer contre l'exclusion, L'Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d'exemplaires, a conquis le monde entier.


 L'île de Spinalonga, au large de la côte nord de la Crète, accueillait la principale colonie grecque de lépreux entre 1903 et 1957.

Mon avis:
Une lecture enrichissante.
L'île des oubliés est un roman qui ne m'a pas laissée indifférente, je suis ressortie de cette lecture troublée par cette histoire saisissante.
À lire absolument !

Informations:
Ce roman contient 27 chapitres répartis en 4 parties.
L'histoire se passe en Crète sur l'île de Spinalonga, une île très troublante. Voici quelques images et une vidéo qui vous permettront de prendre connaissance de ce lieu si symbolique.
L'île en images :
L'île en vidéo :


Mes ressentis:
L'île des oubliés était dans ma bibliothèque depuis Noël. J'avais envie de le lire assez vite pour ne pas le laisser traîner sur une de mes étagères et découvrir l'histoire qui se cache derrière la jolie couverture bleue de ce livre. À première vue, Victoria Hislop nous invite à l'évasion. Lorsque je regarde cette couverture, je n'ai qu'une envie être dans ce lieu et admirer ce paysage de mes propres yeux. Maintenant que je connais, en plus, l'histoire de cette île qui est chargée d'émotion, je vois les choses différemment, car au-delà de la beauté de l'endroit, il y a toute l'histoire qui l'accompagne. C'est une histoire forte, intense, bouleversante et passionnante qui ne peut laisser de marbre.
Spinalonga est une île au large de Pláka, en Crète. Cette île qui est aussi surnommée "L'île des lépreux" a accueilli de nombreux malades entre 1903 et 1957. 
Personnellement, je n'étais pas au courant de ce fait, je n'en avais jamais entendu parler et c'est bien dommage, car je trouve cela très intéressant. Mais l'île des oubliés n'est pas un documentaire, c'est bien un roman et plus particulièrement une saga familiale qui est basée sur des faits historiques. 
Nous faisons la connaissance d'Alexis, une jeune Anglaise qui est en pleine recherche sur son identité familiale. Elle voudrait en savoir plus sur sa maman qui est toujours restée secrète sur ses origines. Elle va donc faire le voyage jusqu'en Crète où est née Sophia, afin de rencontrer l'amie d'enfance de sa mère et d'éclaircir le passé de cette dernière. Elle va y découvrir une île, l'île de Spinalonga (voir plus haut) et va comprendre que ce lieu a un lien avec sa famille.
J'ai trouvé ce roman bien dosé entre les faits historiques et le récit. L'un ne va pas sans l'autre, mais aucun des deux ne prend le dessus. Nous ne sommes pas submergés par des informations, j'aurais même apprécié d'en connaitre encore plus sur cette île, sur les lépreux, sur leur façon de vivre et de se soigner. J'ai trouvé cela tellement passionnant que j'ai fait des recherches sur le net et je pense que j'en ferai encore, car j'ai soif d'apprendre sur ce lieu. C'est vraiment juste au début que j'ai eu du mal, lorsque l’histoire se mettait en place, j'ai tout de même trouvé quelques longueurs, des passages qui ne sont pas toujours utiles et qui viennent alourdir l'histoire, mais ces passages se passent à notre époque. Il faut aussi dire qu'il y a beaucoup de références à la Crète, des noms de lieux, des prénoms et tout cela n'est pas dans les intonations que nous, les Français, nous utilisons. Ce n'est pas évident de les prononcer correctement et en plus, c'est assez récurrent dans le récit donc ça revient très souvent.
Pour en revenir à l'histoire, le suspense est au rendez-vous. Nous suivons la quête d'Alexis, mais il est (presque) impossible de découvrir l'intrigue avant la fin du roman. J'avais certains doutes et je n'étais pas loin, mais Victoria Hislop réserve bien des surprises et la chute est grandiose. Il y a de nombreux rebondissements, c'est très plaisant. Les personnages m'ont beaucoup plu, j'ai trouvé qu'ils avaient tous une grande force et qu'ils sont tous inoubliables, je suis certaine que je pourrai vous parler d'eux dans quelques temps comme si je venais juste de refermer mon livre. 
Pour finir, je dirais qu'au-delà de l'évasion, c'est l'émotion qui a rythmé ma lecture. C'est une histoire tragique, passionnante, émouvante, tortueuse, bouleversante, dépaysante, bref ... Une histoire qui vous fera voyager jusqu'en Crète, mais attention, vous n'en sortirez pas indemne.

Pour conclure:
Une très très belle lecture.
Si j'ai mis quelque temps à rentrer dans cette histoire, j'ai aussi très vite compris que ce roman allait me marquer pour un très long moment. Au début, c'était un petit peu rude pour moi et j'avoue que j'ai hésité à poser mon livre et ne pas le reprendre, mais les encouragements que j'ai reçus sur ma page Facebook ne m'ont pas laissée indifférente et m'ont motivée à continuer ma lecture, ce que je ne regrette pas aujourd'hui. Au final, une fois les 150 premières pages passées, j'ai compris que je tenais entre les mains une histoire très touchante et extrêmement enrichissante. À partir de cet instant, j'ai adoré chaque mot, chaque phrase. C'est un roman plein de sens, qui nous apprend une quantité de choses. Ne passez pas à côté de ce petit bijou. L'île des oubliés est un roman à lire et Victoria Hislop est une auteure à découvrir.
*Angélique*

Extrait:
Plaka, 2001
Libérée de son point d'amarrage, la corde se déroula d'un mouvement vif, et des gouttelettes d'eau de mer aspergèrent les bras nus de la jeune femme. Elles séchèrent rapidement, et celle-ci remarqua que, sous le soleil de plomb qui brillait dans un ciel limpide, les cristaux de sel dessinaient des motifs complexes et scintillants sur sa peau, comme un tatouage de diamants. Alexis était l'unique passagère de la petite barque délabrée. Tandis qu'au son du moteur haletant elle s'éloignait du quai pour rejoindre l'île déserte qui se dressait face à eux, elle réprima un frisson, songeant à tous ceux et toutes celles qui s'y étaient rendus avant elle.
Spinalonga. Elle joua avec le mot, le fit rouler sur sa langue comme un noyau d'olive. L'île n'était pas loin et, quand l'embarcation approcha de l'imposante fortification vénitienne adossée à la mer, Alexis fut submergée à la fois par le poids du passé et par la sensation écrasante que ces murailles conservaient, aujourd'hui encore, une force d'attraction. Elle se mit à songer qu'il s'agissait peut-être d'un endroit où l'histoire, toujours palpitante, ne s'était pas figée dans les pierres froides, un endroit où les habitants étaient réels et non mythiques. Quelle différence avec les palais antiques et les sites qu'elle avait visités au cours des dernières semaines, mois, voire années !
Alexis aurait pu consacrer une journée supplémentaire à escalader les ruines de Cnossos, à se représenter, devant les fragments grossiers de pierre, la vie que les Crétois avaient menée en ces lieux plus de quatre mille ans auparavant. Ces derniers temps, cependant, ce passé si lointain commençait à se dérober à son imagination et à sa curiosité. Malgré son diplôme en archéologie et son poste dans un musée, elle sentait son intérêt pour la question s'émousser de jour en jour. Son père était un universitaire passionné, et elle avait grandi avec la croyance naïve qu'elle suivrait ses traces dans la poussière de l'histoire. Pour quelqu'un comme Marcus Fielding, toutes les civilisations, même les plus anciennes, étaient dignes d'intérêt, mais, du haut de ses vingt-cinq ans, Alexis trouvait que le boeuf qu'elle avait dépassé sur la route plus tôt dans la journée avait bien plus de réalité, plus de résonance avec sa propre vie que n'en aurait jamais le Minotaure enfermé dans le labyrinthe légendaire de Crète.
Pour l'heure, elle avait toutefois d'autres sujets de préoccupation que son orientation professionnelle ; elle devait prendre une décision au sujet d'Ed. Tout le temps qu'ils s'étaient prélassés, en cette fin d'été, sur une île grecque, les limites de leur liaison autrefois prometteuse lui étaient peu à peu apparues. Si leur histoire avait réussi à fleurir au sein du microcosme étouffant de l'université, elle s'était flétrie au contact du monde extérieur et, au bout de trois ans, ne ressemblait plus qu'à une bouture chétive qui n'aurait pas pris une fois passée de la serre au jardin. 


L'auteur parle de son livre:

Parlons de l'auteur:
Diplômée de littérature anglaise à Oxford, elle a travaillé dans l'édition et les relations publiques avant de devenir romancière. Son premier roman, L’Île des oubliés, paru en 2005, a reçu le Prix de la révélation littéraire en Grande-Bretagne. Traduit dans vingt-six pays, il s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires à travers le monde. Elle est l'épouse du journaliste et humoriste Ian Hislop.
Son blog
Sa page Facebook
Son Twitter

Bibliographie:
♦L'Île des oubliés → Editions Le livre de Poche (2013)
♦Le Fil des souvenirs → Editions Le Livre de Poche (2014)
♦Une dernière danse → Editions Le Livre de Poche (2015)
♦La Ville orpheline  → Les Escales Editions (2015)

Quelques liens indispensables:
Le livre de Poche sur Facebook
Le Livre de Poche sur Twitter

Les avis des copin(e)s:
Cafe Powell
Le temps d'un livre
Ma malle aux livres


Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Contente qu'il t'ait également plu!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai bien aimé. Tu vois, j'ai enchaîné directement avec Une dernière danse de la même auteure :-)

      Supprimer
  2. Merci !!je ne connaissais cette auteur !! bonne journée :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ton avis, j'ai déjà vu ce livre plusieurs fois sans m'y attardé.maintenant direction la wish List.

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas le genre de lecture que je lis habituellement mais pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg