vendredi 28 août 2015

La fille du train (♥♥♥♥) écrit par Paula Hawkins - Editions Sonatine

Titre: La fille du train
Auteur: Paula Hawkins
Genre: Thriller
Nombre de pages: 378
Date de sortie: 07/05/2015
Prix support papier: 21€00
Prix format numérique: 14€99
ISBN: 978-2355843136
Editions: Sonatine
Acheter "La Fille du train" en papier
Acheter "La Fille du train" en numérique

Synopsis: 
Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…


Mon avis:
Un thriller qui m'a tenue en haleine de la première page à la dernière.

Ma notation:

Est-ce que je vous recommande ce roman:
Oui

Informations:
Ce roman est un thriller à trois voix, l'histoire nous est racontée par trois protagonistes : Rachel, Anna et Megan.

Mes ressentis:
Rachel est une jeune femme perdue et malade, elle est célibataire, séparée de son conjoint depuis peu, car celui-ci l'a quittée pour une autre femme. Elle est meurtrie par cette séparation, ne s'en remet pas et oublie ses soucis en buvant quelques verres tous les jours. Ce rituel quotidien la détruit à petit feu, mais l'appel de l'alcool est trop fort et Rachel ne peut résister.
Elle prend chaque jour le train pour se rendre à Londres, lieu où se trouve son ancien travail, son ancienne maison, son ancienne vie... Une fois arrivée à destination, elle erre dans les rues, va à la bibliothèque ou traîne dans les pubs. La plupart du temps Rachel boit, c'est son quotidien et cela va malheureusement jouer contre elle...
Elle a, chaque matin, un arrêt sur son trajet en train, un stop qui lui permet de regarder quelques minutes chez un couple. Une intrusion qu'elle apprécie fortement même si cela est malsain. Rachel donne des petits noms à ces personnes "Jess" pour la femme et "Jason" pour l'homme. Elle les observe, elle leur imagine une vie parfaite et jour après jour, ce petit moment de voyeurisme prend de plus en plus d'importance à ses yeux. Jusqu'au jour où elle va surprendre l'habitante de la maison avec un autre homme et là, elle comprend que Jason (Scott, de son vrai prénom) est trompé. Rachel est prise d'une grande stupeur, car cela ressemble de trop près à sa propre histoire et elle le vit mal. Une fois de plus c'est dans l'alcool qu'elle va trouver du réconfort et boire jusqu'à ne plus avoir de souvenirs. Quelques jours plus tard, elle va apprendre que Jess a été kidnappée. Rachel est prise de doutes, que s'est-il passé ce samedi soir où elle-même était présente à Londres, où elle est rentrée chez elle dans un état lamentable, avec des bosses, des contusions et du sang sur les mains ? Évidemment, Rachel n'a aucun souvenir de cette soirée, elle était éméchée. Qu'a-t-elle fait ? Qu'a-t-elle vraiment vu ? Tant de questions qu'elle se pose, mais que l'alcool a effacé de sa mémoire. Pourtant elle en est sûre, elle a un lien avec cette histoire.
Boire pour oublier... Quelque chose qu'elle regrette amèrement maintenant...

Rachel est la femme que nous suivons le plus durant toute notre lecture, c'est une personne très mystérieuse pour nous, car elle est instable à cause de son addiction à l'alcool. Elle a des bribes de souvenirs tout au long de son récit, mais nous ne savons pas trop si nous pouvons nous fier à elle ou non, elle-même ne le sait pas. C'est très déstabilisant !
Nous suivons également Anna, cette femme est la personne qui partage la vie de l'ex-mari de Rachel. J'ai trouvé cette femme intrigante et intéressante à suivre.
La troisième personne qui est au cœur de cette histoire se nomme Megan, c'est la femme qui a disparu, la dénommée Jess.
La fille du train et un thriller à trois voix, c'est vraiment génial parce que nous nous retrouvons dans la tête de trois personnes qui ont une place essentielle dans cette histoire, de plus ces trois femmes ont chacune un, voir plusieurs secrets à cacher, ce qui donne du mystère à l'histoire.
L'auteure Paula Hawkins a mené son roman avec génie, elle réussit à garder le lecteur en haleine durant les 378 pages. À aucun moment, je n'ai eu envie de poser mon livre. C'est un premier roman majestueux, elle met la barre extrêmement haut pour ses prochains écrits...
Honnêtement, ce serait dommage de passer à côté de ce roman. C'est vrai qu'il est très populaire depuis sa sortie et nous le voyons absolument partout : sur la toile, en avant chez nos libraires...
Je suis la première à me méfier lorsqu'il y a une telle mise en avant parce que j'ai toujours très peur d'être déçue, mais là, je comprends parfaitement l'emballement autour de La fille du train parce qu'il vaut vraiment le coup !
Donc si vous ne l'avez pas encore lu, vous savez ce qu'il vous reste à faire et si possible, lisez-le avant la sortie du film vous l'apprécierez davantage, j'en suis sûre.

Pour conclure:
La fille du train est l'un des meilleurs thrillers que j'ai lus.
Qui n'a jamais pris le train et regardé par la fenêtre ? Qui n'a jamais observé les maisons, les gens lorsque l'ennui l'emporte sur le reste ?
C'est exactement ce que notre personnage principal fait chaque jour. Elle observe un couple, leur invente une vie, des noms, des habitudes... Mais Rachel apprend que Megan, la femme qu'elle a épiée durant plusieurs mois a été kidnappée.
Ce qui perturbe Rachel, c'est que le soir où Megan a disparu, elle était à Londres et il est fort possible qu'elle a vu ou qu'elle ait un lien avec cette mystérieuse disparition, mais comment le savoir ? Elle ne se rappelle de rien sauf qu'elle s'est réveillée le lendemain avec des contusions et du sang sur elle.
Pour la police Rachel n'est pas crédible, pour son ex-mari Rachel est instable, pour Rachel, elle est alcoolique, mais une chose est sûre, elle n'est pas folle.
Paula Hawkins nous offre un thriller sombre où suspense et tension sont au rendez-vous. Une fois le livre en main, impossible de le lâcher.
Vous êtes en gare, montez dans le train et laissez vous tenter par ce thriller inoubliable !
*Angélique*

Extrait:
RACHEL

Vendredi 5 juillet 2013
Matin
Une pile de vêtements repose au bord de la voie ferrée. Un tissu bleu clair – une chemise, j’imagine – entortillée dans quelque chose d’un blanc sale. Ce sont probablement des vieux habits à jeter échappés d’un paquet balancé dans le petit bois miteux un peu plus haut, près de la berge. Peut-être que ce sont des ouvriers qui travaillent sur cette partie des rails qui les ont laissés là, ce ne serait pas la première fois. Peut-être que c’est autre chose. Ma mère répétait à l’envi que j’avais une imagination débordante. Tom aussi me le disait. Je ne peux pas m’en empêcher : dès que j’aperçois des haillons abandonnés, un t-shirt sale ou une chaussure isolée, je pense à l’autre chaussure et aux pieds qu’elles enveloppaient.
Un crissement strident puis le train s’ébranle et repart. La petite pile de vêtements disparaît de ma vue et nous roulons pesamment vers Londres, à la vitesse d’un joggeur bien entraîné. Quelqu’un dans le siège derrière le mien, irrité, pousse un soupir impuissant ; la lenteur du 8h04 qui va d’Ashbury à la gare de Euston est capable de faire perdre patience au banlieusard le plus désabusé. En théorie, le voyage dure cinquante-quatre minutes. En pratique, c’est une autre histoire : cette portion de la voie de chemin de fer est une antiquité décrépie en perpétuel chantier, émaillée de feux de signalisation défectueux.
Au ralenti, le train passe en cahotant près d’entrepôts, de châteaux d’eau, de ponts et de cabanons, de modestes demeures victoriennes qui tournent fermement le dos aux rails.
La tête appuyée contre la vitre du train, je regarde défiler ces maisons, comme un travelling au cinéma. J’ai une perspective unique sur elles ; même leurs habitants ne doivent jamais les voir depuis cette perspective. Deux fois par jour, je bénéficie d’une fenêtre sur d’autres vies, l’espace d’un instant. Il y a quelque chose de réconfortant à observer des inconnus à l’abri, chez eux.
Un téléphone sonne, une chansonnette incongrue, trop enjouée pour ce trajet. La personne met du temps à répondre et la sonnerie retentit longuement dans l’atmosphère. Autour de moi, mes compagnons de voyage remuent sur leur siège, froissent leur journal et pianotent sur leur clavier d’ordinateur. Le train fait une embardée et penche dans le virage avant de ralentir en approchant du feu rouge. J’essaie de ne pas lever les yeux, de me concentrer sur le quotidien gratuit qu’on m’a tendu alors que j’entrais dans la gare, mais les mots se brouillent devant moi et rien ne parvient à capter mon attention. Dans ma tête, je vois toujours cette petite pile de vêtements au bord des rails, abandonnée.

Parlons de l'auteur:
Née au Zimbabwe, Paula Hawkins a vécu en France et en Belgique. Elle vit à Londres depuis 1989.
Elle a été journaliste pendant quinze ans avant de se consacrer à l'écriture de fiction.
"La Fille du train" (The Girl on the Train, 2015) est son premier roman. Les droits d'adaptation ont été achetés par Steven Spielberg avant même sa parution.
Son blog
Sa page Facebook
Sa page Twitter

Bibliographie:
♦La fille du train → Editions Sonatine (2015)

3 commentaires:

  1. Hello !!

    Comme d habitude quand tu donnes un avis hyper positif comme celui-ci je ne lis pas le résumé (ça gache mon montage imaginaire )
    Mais encore une fois je suis vraiment conquise !!! Ce livre est une vraie petite merveille et je te remercie de nous trouver de telle perle

    Bon , je vais mettre un moment avant de le lire vu l'état de ma pal mais il est noté en Rouge !!
    Bon week end :) avant cette rentrée que j ai envie de fuir :((


    RépondreSupprimer
  2. Je viens de le finir... je l'ai dévoré.

    RépondreSupprimer
  3. Ah ben moi je n'ai pas croché du tout... je l'ai même abandonné :(

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

https://zupimages.net/up/19/09/fb9e.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2019
-Livres lus: 26
-Pages tournées: 8695
Coups de cœur: 2
Mes lectures en 2018
-Livres lus: 110
-Pages tournées: 32554
-Coups de cœur : 11
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 117
-Pages tournées: 37530
-Coups de cœur: 8
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2019 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg