Mes dernières chroniques

jeudi 6 août 2015

Le petit prince (♥♥♥♥) écrit par Antoine de Saint-Exupéry - Editions Folio Junior

Titre: Le petit prince
Auteur: Antoine de Saint-Exupéry
Genre: Jeunesse (dès 9 ans)
Nombre de pages: 99
Date de sortie: /
Prix support papier: 6€60
Prix format numérique: 5€99
ISBN: 978-2070612758
Editions: Folio Junior
Acheter le livre papier
Acheter le livre numérique

Synopsis:
J'ai ainsi vécu seul, sans personne avec qui parler véritablement, jusqu'à une panne dans le désert du Sahara, il y a six ans. Quelque chose s'était cassé dans mon moteur.
Et comme je n'avais avec moi ni mécanicien, ni passagers, je me préparai à essayer de réussir, tout seul, une réparation difficile. C'était pour moi une question de vie ou de mort. J'avais à peine de l'eau à boire pour huit jours.
Le premier soir je me suis donc endormi sur le sable à mille milles de toute terre habitée. J'étais bien plus isolé qu'un naufragé sur un radeau au milieu de l'océan.
Alors vous imaginez ma surprise, au lever du jour, quand une drôle de petite voix m'a réveillé. Elle disait : ... «S'il vous plaît... dessine-moi un mouton ! - Hein ! - Dessine-moi un mouton...»
J'ai sauté sur mes pieds comme si j'avais été frappé par la foudre. J'ai bien frotté mes yeux. J'ai bien regardé. Et j'ai vu un petit bonhomme tout à fait extraordinaire qui me considérait gravement.
....Regardez attentivement ce paysage afin d'être sûr de le reconnaître, si vous voyagez un jour en Afrique, dans le désert. Et, s'il vous arrive de passer par là, je vous supplie, ne vous pressez pas, attendez un peu juste sous l'étoile !
Si alors un enfant vient à vous, s'il rit, s'il a les cheveux d'or, s'il ne répond pas quand on l'interroge, vous devinerez bien qui il est. Alors soyez gentils ! Ne me laissez pas tellement triste: écrivez-moi vite qu'il est revenu...


 On ne voit bien qu'avec le cœur. l'essentiel est invisible pour les yeux 

Mon avis:
Un livre à lire !
Voici une petite lecture personnelle qui m'a enchantée, qui m'a émerveillée et qui va m'accompagner pour le restant de ma vie.

Ma notation:

Est-ce que je vous recommande ce roman:
Oh que oui !

Informations:
Ce roman contient 27 chapitres

Mes ressentis:
Un rendez-vous manqué avec Le petit prince lors de mes années collège puisque je n'ai pas eu la chance d'étudier ce petit livre et c'est bien dommage ! Je pense que j'aurais été bien inspirée pour faire un travail dessus. Du coup, je mets un point d'honneur à faire découvrir aujourd'hui certains livres à mes filles et lorsque j'ai appris que Le petit prince allait sortir prochainement au cinéma, j'avais envie de découvrir l'oeuvre initiale et de partager cela avec mes enfants.
C'est donc en quelques heures que j'ai lu ce merveilleux livre. Quelques heures qui sont passées trop vite, car la magie qui émane des mots choisis par Antoine de Saint-Exupéry est tout simplement apaisante et cela fait un bien fou. 
J'ai laissé cette petite partie de moi qui ne souhaite pas grandir et qui voit le monde avec des yeux d'enfants prendre toute son aise et voyager au côté du petit prince, j'ai aimé sa vision des choses, sa façon de nous les transmettre et surtout ses relations si saines et sereines qu'il partage avec certains personnages.
Dans ces quatre-vingt-dix-neuf pages se trouvent les plus belles citations que j'ai pu lire depuis toujours, du coup, j'avais encore plus envie de découvrir le film et c'est chose faite depuis mardi soir.
Me voilà dans la salle de cinéma en très bonne compagnie, des étoiles plein les yeux et l'envie de faire découvrir ma dernière lecture aux personnes qui m'accompagnent. Et là, dès les premières images la magie opère. Je ne vais pas vous parler du film, mis à part pour vous dire que si vous avez l'occasion de le voir, alors n'hésitez pas. Moi, j'ai versé quelques petites larmes, car j'ai trouvé que l'émotion était bien au rendez-vous. 
Il reprend l'essentiel de l'histoire du petit prince et c'est une très bonne façon de faire découvrir cette oeuvre aux enfants puisque ma fille de cinq ans a adoré et attend désormais la sortie du DVD avec beaucoup d'impatience. 
Antoine de Saint-Exupéry m'a touchée en plein cœur. Aujourd'hui, je peux dire que j'ai enfin trouvé un livre de chevet, une histoire qui va m'accompagner durant le restant de ma vie, car elle est sublime et inoubliable. Il y a dans ces quelques pages une subtilité remarquable, une sensibilité palpable et une poésie absolument inoubliable.
Je n’omets pas de vous parler des jolies illustrations qui font partie du livre à part entière. Qui n'a jamais visualisé le petit "chapeau" qui n'en est pas un ou ce petit mouton qui est soit malade ou trop vieux, les baobabs, les personnages, la rose... Tant de jolis dessins qui font le charme de l'histoire.
C'est avec beaucoup de tendresse que je partage cette chronique avec vous et j'espère que vous l'apprécierez, même si elle est loin d'être à la hauteur du livre mis à l'honneur sur ma page aujourd'hui.

Pour conclure:
Le petit prince est un livre que j'ai lu et qui s'est imprimé en moi. Je l'ai terminé il y a quelques jours, mais depuis, impossible de me détacher de l'univers poétique et magique qui m'a accompagnée durant ma lecture. Chaque jour, je pense aux personnages, aux jolies phrases qui m'ont touchée et à ce petit prince. J'ai trouvé mon livre de chevet, celui qui sera dans mon sac de voyage ou dans mon sac à main lorsque je m'absenterai de chez moi. Je sais que ce livre fait dorénavant partie de moi et qu'il va me suivre à tout jamais.
À lire et à relire à l'infini, évidemment !
*Angélique*

Extrait:
Lorsque j'avais six ans j'ai vu, une fois, une magnifique image, dans un livre sur la Forêt Vierge qui s'appelait"Histoires Vécues". Ça représentait un serpent boa qui avalait un fauve. Voilà la copie du dessin.
On disait dans le livre :"Les serpents boas avalent leur proie tout entière, sans la mâcher. Ensuite ils ne peuvent plus bouger et ils dorment pendant les six mois de leur digestion."
J'ai alors beaucoup réfléchi sur les aventures de la jungle et, à mon tour, j'ai réussi, avec un crayon de couleur, à tracer mon premier dessin. Mon dessin numéro i. Il était comme ça :
J'ai montré mon chef-d'oeuvre aux grandes personnes et je leur ai demandé si mon dessin leur faisait peur.
Elles m'ont répondu :"Pourquoi un chapeau ferait-il peur ?"
Mon dessin ne représentait pas un chapeau. Il représentait un serpent boa qui digérait un éléphant. J'ai alors dessiné l'intérieur du serpent boa, afin que les grandes personnes puissent comprendre. Elles ont toujours besoin d'explications. Mon dessin numéro 2 était comme ça:
Les grandes personnes m'ont conseillé de laisser de côté les dessins de serpents boas ouverts ou fermés, et de m'intéresser plutôt à la géographie, à l'histoire, au calcul et à la grammaire. C'est ainsi que j'ai abandonné, à l'âge de six ans, une magnifique carrière de peintre. J'avais été découragé par l'insuccès de mon dessin numéro i et de mon dessin numéro 2. Les grandes personnes ne comprennent jamais rien toutes seules, et c'est fatigant, pour les enfants, de toujours et toujours leur donner des explications.
J'ai donc dû choisir un autre métier et j'ai appris à piloter des avions. J'ai volé un peu partout dans le monde. Et la géographie, c'est exact, m'a beaucoup servi. Je savais reconnaître, du premier coup d'oeil la Chine de l'Arizona. C'est très utile, si l'on est égaré pendant la nuit.
J'ai ainsi eu, au cours de ma vie, des tas de contacts avec des tas de gens sérieux. J'ai beaucoup vécu chez les grandes personnes. Je les ai vues de très près. Ça n'a pas trop amélioré mon opinion.
Quand j'en rencontrais une qui me paraissait un peu lucide, je faisais l'expérience sur elle de mon dessin numéro i que j'ai toujours conservé. Je voulais savoir si elle était vraiment compréhensive. Mais toujours elle me répondait :"C'e§t un chapeau."Alors je ne lui parlais ni de serpents boas, ni de forêts vierges, ni d'étoiles. Je me mettais à sa portée. Je lui parlais de bridge, de golf, de politique et de cravates. Et la grande personne était bien contente de connaître un homme aussi raisonnable.

Bande-annonce du film:

Parlons de l'auteur:
Antoine de Saint-Exupéry, aviateur et écrivain français, est le fils du comte Jean-Marie de Saint-Exupéry et de Marie Boyer de Fonscolombe.
Antoine est le troisième de cinq enfants. Quand son père meurt en 1904, il est élevé par sa mère, sa tante et sa grand-mère. En 1909, sa famille part au Mans où il est inscrit au très strict collège de Sainte-Croix. En 1912, il fait un baptême de l'air qui donne naissance à sa passion pour l'aviation.
En 1915, il est scolarisé à Fribourg (Suisse) dans un lycée marianniste et y obtient son baccalauréat en 1917. Cette année-là, son frère François, malade depuis plusieurs années, décède.
Après son échec au concours d'entrée à l'Ecole Navale en raison de résultats insuffisants dans les matières littéraires, il s'inscrit dans une école d'architecture où il étudie jusqu'à son départ pour son service militaire, à Strasbourg, dans l'armée de l'air. En 1922, il entre à Istres comme élève officier et obtient son brevet de pilote. A la suite d'un accident d'avion, il est démobilisé en 1923.
En 1926, il publie une nouvelle dans le journal Le navire d'argent, et entre comme pilote dans la société de transport de courrier Latécoère. Puis il stationne en Afrique où il rencontre Mermoz et Guillomet. En 1929, il s'installe en Argentine pour créer de nouvelles voie aériennes avec la France.
En 1930, il est nommé Chevalier de la Légion d'honneur et rencontre Consuelo Suecin qu'il épouse en 1931. Par la suite, il entre à Air France où il réalise des voyages d'études et des conférences. En 1936 Il est engagé par le journal espagnol L'intransigeant pour couvrir la guerre civile. En 1939, il est promu Officier de la Légion d'honneur.
Dès le début de la guerre, il est mobilisé dans l'armée de l'air et affecté dans une escadrille de reconnaissance aérienne. Après l'armistice, il quitte la France pour New York avec pour objectif de faire entrer les Américains dans la guerre. Rêvant d'action, il rejoint, au printemps 1944, en Sardaigne puis en Corse, une unité chargée de reconnaissances photographiques en vue du débarquement en Provence. Il disparaît en mer avec son avion le 31 juillet 1944. Son avion n'a été retrouvé qu'en 2000.
L’œuvre de Saint-Exupéry privilégie une morale de l'action et du devoir fondée sur la croyance en la grandeur de l'homme. Thèmes que l'on trouve dans ses romans : Vol de nuit (1931), Terre des hommes (1939), Pilote de guerre (1942). Le Petit Prince est publié avec ses propres aquarelles. 

Bibliographie:
Voir la bibliographie d'Antoine de Saint-Exupéry sur Babelio

Quelques liens indispensables:
Site des Editions Folio Junior

Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. Un livre magique ou l'on découvre toujours quelque chose de nouveau chaque fois que l'envie nous prend de le relire .

    RépondreSupprimer
  2. Il faut que je m'achète ce livre. Cela fait des années que je me le dis x) Jusqu'à maintenant je n'en n'ai lu que des extraits et voilà. Il faut vraiment que je le lise :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg