Mes dernières chroniques

mercredi 30 septembre 2015

Black Wood : Le pensionnat de nulle part (♥♥♥) écrit par Lois Duncan - Editions Black Moon


Titre: Black Wood : Le pensionnat de nulle part
Auteur: Lois Duncan
Genre: Jeunesse (dès 13 ans)
Nombre de pages: 288
Date de sortie: 26/08/2015
Prix support papier: 16€00
Prix format numérique: 10€99
ISBN: 978-2012036475
Synopsis:
A l’instant où elle pose les yeux sur l’imposant manoir gothique de Blackwood, le pensionnat où elle va passer l’année, un sentiment d’angoisse s’empare de Kit. Comme si un vent glacé traversait son cœur à chaque pas effectué vers la porte. Comme s’il y avait quelque chose de maléfique à l’intérieur des murs du pensionnat, perdu au milieu de nulle part. Lorsque d’étranges phénomènes viennent perturber son quotidien et que les trois autres pensionnaires se mettent à développer des talents artistiques incroyables, le malaise de Kit ne fait que s’intensifier. Hantée par une mélodie de piano, elle devient somnambule et aperçoit d’étranges silhouettes dans les couloirs sombres. Bien décidée à mener l’enquête, Kit découvrira que certains secrets feraient mieux de rester enfouis… car ils dépassent tout ce que la raison peut appréhender.


Mon avis:
Un roman jeunesse sympathique qui plaira aux lecteurs dès 13 ans.
Merci aux Editions Hachette pour cette lecture.

Ma notation:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Est-ce que je vous recommande ce roman:
Si vous aimez les romans jeunesses ou que vous faites partie des lecteurs ciblés, alors oui.

Informations:
Ce roman contient 19 chapitres

Mes ressentis:
Kit fait sa rentrée dans un manoir pas comme les autres, un pensionnat perdu au milieu de nulle part. L'ambiance y est particulièrement glauque et l’atmosphère est plutôt sombre ce qui n'est pas fait pour rassurer la jeune fille, mais Kit n'a pas le choix, elle doit séjourner dans ce lieu, car sa mère vient tout juste de refaire sa vie et est bien déterminée à partir en lune de miel avec son nouveau mari.
Peu d'élèves sont admis entre les murs de cet étrange manoir puisque cette année ils ne sont que quatre à faire leur rentrée et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils n'ont rien de commun les uns avec les autres. Plus les jours passent et plus Kit va être témoin d'étranges événements au sein de Black Wood.
Voici un roman qui n'a pas pris une ride. Publié pour la première fois en 1974, Black Wood sort aujourd'hui aux Éditions Hachette dans la collection Black Moon. Apparemment, une adaptation cinématographique serait prévue d'où ce petit coup de nettoyage pour remettre au goût du jour un roman proposé par l'auteur il y a plus de 40 ans, eh oui, ça ne nous rajeunit pas tout ça !
Les lecteurs dès 13 ans trouveront donc leur bonheur avec le roman de Lois Duncan, entre frisson et suspense, il se démarque des lectures habituellement proposées dans cette collection.
J'ai été agréablement surprise, car même-moi, grande enfant que je suis, j'ai su trouver dans cette histoire de sympathiques choses qui m'ont fait passer un agréable moment. J'ai aimé le décor gothique imaginé par l'auteur ainsi que les personnages énigmatiques et singuliers qui sont mis en avant.
C'est un livre qui se lit assez vite, la mise en page est aérée et la police est assez grande. Les chapitres ne sont pas particulièrement longs, ce qui permet une lecture rythmée et fluide.
Le livre passe aujourd'hui dans les mains de mon mini-moi, verdict à venir très bientôt, mais je suis sûre qu'elle va apprécier !

Pour conclure:
Black Wood : le pensionnat de nulle part est un roman sorti des étagères des ados des années 70. Remis au goût du jour, il sort aujourd'hui chez Black Moon avec une nouvelle couverture.
J'ai pu donc faire connaissance avec la plume de Lois Duncan et découvrir ses écrits à travers l'histoire de Kit, cette adolescente mise par la contrainte dans un manoir où il se passe des phénomènes paranormaux.
Nous suivons les aventures de la jeune fille et découvrons en même temps qu'elle l'histoire qui se cache derrière les murs de cet étrange endroit.
Une histoire frissonnante, bien menée et remplie de suspense. Un roman à mettre entre les mains des jeunes lecteurs qui aiment lire le soir sous leur couette. Je suis sûre qu'ils apprécieront ce livre sombre mais très sympathique !
*Angélique*

Extrait:
(Test de la page 99)
Les seules nouveautés concernent mon appartement privé, que j'ai décoré avec mon mobilier personnel, et les anciennes écuries reconverties en résidence pour le professeur Farley. De même, naturellement, que l'équipement de vos chambres à vous, jeunes filles.
-Je trouve curieux que des objets aussi jolis aient été abandonnés, murmura Kit en examinant la porcelaine. À la place des héritiers, j'aurais souhaité les conserver.
-En effet, convient la directrice. Les gens ne sont-ils pas déroutants, parfois ? Après la mort de M. Brewer, sa famille n'a pensé qu'à se débarasser de Blackwood. Elle n'en voulait à aucun prix. Dommage pour eux mais tant mieux pour nous, n,'est-ce pas ?
Le raffinement de la vaisselle donnait le ton aux dîners, qui étaient élégants et comprenaient plusieurs plats. En ces occasions, la française ressemblait moins à une directrice de pension qu'à une gracieuse hôtesse divertissant ses invités à force d'anecdotes passionnantes et variées sur sa vie passée à l'étranger. Jules glissait çà et là une ou deux précisions, ou le professeur Farley, qui avait enseigné dans l'école anglaise, mais pas dans celle de Paris. La conversation allait bon train, les filles n'hésitaient pas à prendre librement la parole, et tout un chacun finissait son repas dans une bonne humeur générale avant de gagner le salon pour se divertir ou sa chambre pour étudier.
Or ce soir-là, l'ambiance fut quelque peu différente. Une espèce de qualité particulière semblait nimber la salle à manger, qui était comme chargée d'électricité. À l'habitude, on bavarda à bâton rompus, mais Kit décela dans les répliques une certaine artificialité, à croire que les convives jouaient un rôle sans vraiment avoir l'esprit à la discussion.

Parlons de l'auteur:
Nationalité : États-Unis
Née à : Philadelphie , le 28/04/1934
Auteure américaine de picture-books pour enfants, mais elles est plus connue pour ses romans de suspense pour adolescents.
Elle a aussi écrit des romans sous le nom de Lois Kerry
Son site
La suivre sur Twitter

Bibliographie:
♦Black Wood : Le pensionnat de nulle part → Editions Hachette (Black Moon) (2015)

Quelques liens indispensables:

Logo Livraddict

2 commentaires:

  1. J'aimerais bien que d'autres ouvrages de cet auteur sortent chez nous. Enfin, je peux les lire en vo mais ce serait sympa que tout le monde en profite. "Quand j'étais jeune", je regardais Souviens-toi l'été dernier, je ne sais pas que cette dame avait écrit le roman original, j'ai adoré faire cette découverte. Peut-être qu'avec le remake, le lire reparaîtra. Croisons les doigts!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas que Souviens-toi l'été dernier est de cette auteure. Moi aussi je regardais cela et j'adorais.
      Effective, ça serait chouette que d'autres titres sortent !

      Supprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg