Mes dernières chroniques

mardi 8 décembre 2015

La dernière leçon (♥) écrit par Noëlle Châtelet - Éditions Points


Titre: La dernière leçon
Auteur: Noëlle Châtelet 
Genre: Témoignage
Nombre de pages: 180
Date de sortie: 01/10/2015
Prix support papier: 6€70
Prix format numérique: /
ISBN: 978-2757854730
Editions: Points

Synopsis:
Lorsque sa mère, à l’âge de 92 ans, décide de mettre fin à ses jours, la narratrice est submergée d’effroi. Comment se prépare-t-on à une telle épreuve ? Elle accompagnera jusqu’au bout celle qui lui a donné la vie et partagera les derniers instants de tendresse et de complicité. Elle apprendra par amour sa dernière leçon : celle qui lui manquait pour apprivoiser la mort.
Noëlle Châtelet est universitaire et écrivain. La Dernière Leçon est portée à l’écran par Pascale Pouzadoux en 2015. Suite à la Dernière Leçon (Éditions du Seuil) est le récit intime de cette adaptation et donne le point de vue de l’auteur sur la question de la fin de vie.



Mon avis:
Grosse déception pour ce livre. 

Ma notation:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Informations:
Ce roman ne contient aucun chapitre, néanmoins des pauses régulières peuvent être faites durant la lecture.

Mes ressentis: 
Petite -même grosse- déception pour La dernière leçon de Noëlle Châtelet
J'ai acheté ce livre suite au passage de l'auteure dans l'émission La grande librairie.  Après ce visionnage, je m'attendais à ressentir un tas d'émotions en le lisant et en fait pas du tout.
Dès les premières lignes, nous sommes plongés dans une ambiance assez particulière puisque nous apprenons que la maman de Noëlle Châtelet souhaite mettre fin à ses jours, car elle se sent fatiguée de vivre. Évidemment, cette décision est difficile à comprendre et surtout à accepter pour l'entourage.
Les 170 pages tournent essentiellement autour de ça. L'auteur revient sur quelques anecdotes ou habitudes qu'elle a avec sa mère, mais ce n'est pas pour autant que nous rentrons dans leur intimité et justement, c'est quelque chose qui m'a manquée. J'ai trouvé qu'il y avait trop de retenue dans ce récit et aussi trop de distance avec le lecteur et cela a fait que je ne me suis pas sentie suffisamment affectée pour être touchée. Je n'ai pas été troublée par la relation mère/fille, je n'ai pas été émue et aucune larme n'est apparue au coin de mes yeux, pourtant le sujet s'y prête largement.

En bref, si j'étais passée à côté de ce récit, je n'aurais pas perdu grand-chose. Pour moi, ce genre de témoignage mérite un seuil d'émotion intense. Lorsque je tiens un tel livre dans mes mains, j'ai envie de rester clouée sur place, j'ai envie de me poser les bonnes questions et qu'il m'apporte un petit quelque chose, or là, je n'ai rien ressenti, et même si le sujet ne me laisse pas indifférente, il ne m'a pas suffisamment embarquée et c'est bien dommage !
Je ne lirai pas la suite, en revanche, je regarderai peut-être le film qui, je l'espère, sera plus dans l'émotion.

Extrait:
On ne répare pas un ustensile ménager, comme on ne répare pas une vieille dame trop cassée. C'est tout. Que ce fut drôle est une autre histoire, mais c'est bien à la vieille dame et à elle seule que revenait la décision d'être ou non réparée. Voilà ton sentiment...
Ma seule peine est de vous quitter. J'aimerais bien, après, vous suivre de là où je serai, soulever un coin du voile. Mais vois-tu je ne me sens pas coupable pour autant de vous abandonner. J'ai eu mon lot de chagrins, il me semble, non ?

Bande annonce du film:

Parlons de l'auteur:
Noëlle Châtelet
Née à Meudon le 16 octobre 1944
Fille de Mireille Jospin, sage-femme, militante au sein de l'association pour le droit de mourir dans la dignité, Noëlle Châtelet est également la sœur de l'ancien premier ministre Lionel Jospin. Mariée au philosophe François Châtelet qu'elle rencontre en hypokhâgne, elle fréquente Gilles Deleuze et dirige ses recherches sur l'interprétation du corps. Comédienne dans de nombreux films à la télévision et au cinéma tels que 'les Autres', 'La Banquière', elle devient directrice de l'Institut français de Florence de 1989 à 1991 et co-présidente de la Maison des écrivains de Paris de 1995 à 1999. Elle écrit de nombreux romans et nouvelles et intègre l'université de Paris V René Descartes comme professeur de communication. Elle est également vice-présidente de la société des gens de Lettres. Son Roman 'La Femme coquelicot' est adaptée en 2001 au théâtre. Le corps, devenant l'objet d'un questionnement ontologique et introspectif, retrouve sa dignité dans 'Une société d'apparence' où, insatiablement, il se débat entre bien-être et souffrance. Noëlle Châtelet publie 'La Dernière Leçon' en 2004 et y raconte l'apprentissage difficile de la mort auprès de sa mère.

Bibliographie:
♦A Contre-sens
♦A table
♦Au pays des vermeilles
♦Corps sur mesure
♦Histoire de bouches
♦La Courte échelle
♦La Dame en bleu
♦La dernière leçon
♦La Femme Coquelicot
♦La petite aux tournesols
♦La tête en bas
♦Le Baiser d'Isabelle
♦Le corps à corps culinaire
♦Madame George
♦Suite à La Dernière Leçon

Quelques liens indispensables:
Site des Éditions Points

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg