Mes dernières chroniques

mardi 29 mars 2016

Balzac et la Petite Tailleuse chinoise (♥♥♥) écrit par Dai Sijie - Éditions Folio

Titre: Balzac et la Petite Tailleuse chinoise
Auteur: Dai Sijie
Genre: Aventure
Nombre de pages: 240
Date de sortie: 14/10/2002
Prix support papier: 7€70
Prix format numérique: /
ISBN: 9782070416806
Editions: Folio
Acheter le livre papier


Synopsis:
«Nous nous approchâmes de la valise. Elle était ficelée par une grosse corde de paille tressée, nouée en croix. Nous la débarrassâmes de ses liens, et l'ouvrîmes silencieusement. À l'intérieur, des piles de livres s'illuminèrent sous notre torche électrique ; les grands écrivains occidentaux nous accueillirent à bras ouverts : à leur tête, se tenait notre vieil ami Balzac, avec cinq ou six romans, suivi de Victor Hugo, Stendhal, Dumas, Flaubert, Baudelaire, Romain Rolland, Rousseau, Tolstoï, Gogol, Dostoïevski, et quelques Anglais : Dickens, Kipling, Emily Brontë... Quel éblouissement !
Il referma la valise et, posant une main dessus, comme un chrétien prêtant serment, il me déclara :
- Avec ces livres, je vais transformer la Petite Tailleuse. Elle ne sera plus jamais une simple montagnarde.»

Afficher l'image d'origine


Mon avis:
Loin de mes lectures habituelles, Balzac et la Petite Tailleuse chinoise m'a agréablement surprise.

Ma notation:

Mes ressentis:
Un doux et beau moment de lecture, Balzac et la Petite Tailleuse chinoise m'a beaucoup plu grâce à la plume pleine de poésie de monsieur Dai Sijie.
Nous sommes en Chine dans les années 1970, deux adolescents de 17 et 18 ans, deux "intellectuels" (l'un est musicien, l'autre est conteur et les deux sont fils de médecins) sont exilés dans un village de montagne afin d'être "rééduqués". C'est dans ce contexte quelque peu particulier que nous faisons la connaissance de Luo et de son ami qui n'est autre que le narrateur. Un jour, les garçons se rendent dans le village voisin afin de faire rallonger un pantalon, et c'est à ce moment-là qu'ils rencontrent la petite tailleuse, une jeune fille absolument sublime qui va vite faire tourner la tête de nos deux protagonistes. Peu de temps après cette jolie rencontre, les deux amis décident d'éduquer la jeune fille grâce aux auteurs classiques tels que Balzac, Hugo, Zola, Dickens, Emily Brontë, entre autres... et à leurs ouvrages. Des livres trouvés dans une mallette.
Un roman très différent de ce que j'ai l'habitude de lire, mais qui m'a ouvert les portes d'un univers, celui de la chine de Mao et de ses coutumes de l'époque. J'ai appris à travers cet ouvrage un petit morceau de l'histoire de ce pays. C'est un récit qui est bourré de descriptions et cela donne parfois quelques petites longueurs, mais dans l'ensemble, il se lit plutôt bien.
Du côté des personnages, c'est assez curieux, car si l'histoire est écrite à la première personne du singulier, j'ai tout de même eu du mal à m'attacher au personnage principal ainsi qu'à son ami.
Dans l'ensemble, j'ai aimé cette lecture, je n'ai en revanche, pas envie de découvrir la version cinématographique. Peut-être est-ce une erreur de ma part, mais je préfère garder en moi les images que je me suis faites des personnages et de l'histoire.
Un roman qui ne plaira pas à tout le monde, ça j'en suis sûre, mais si le résumé vous donne envie de découvrir le contenu alors foncez !

Extrait:
Le chef du village, un homme de cinquante ans, était assis en tailleur au milieu de la pièce, près du charbon qui brûlait dans un foyer creusé à même la terre ; il inspectait mon violon. Dans les bagages des deux "garçons de la ville" que Luo et moi représentons à leurs yeux, c'était le seul objet duquel semblait émaner une saveur étrangère, une odeur de civilisation, propre à éveiller les soupçons des villageois.

L'auteur nous parle de son livre:

Parlons de l'auteur:
Dai Sijie
Dai Sijie est envoyé en rééducation dans le Sichuan entre 1971 et 1974. Lorsqu'il est libéré, il retourne au lycée jusqu'en 1976. 
À la mort de Mao, il suit des cours d'histoire de l'art dans une université chinoise et vient en France en 1984, titulaire d'une bourse d'étude. Il entre à l'IDHEC, réalise un premier court métrage en Chine, puis tourne Chine, ma douleur (prix Jean-Vigo 1989), Tang le onzième et Le Mangeur de lune. 
La Petite Tailleuse chinoise est son premier roman, largement autobiographique, édité chez Gallimard. Best-seller de l'hiver 2000, le livre s'est vendu en France à 250 000 exemplaires, a été couronné de nombreux prix et a été traduit en 25 langues. 

Bibliographie:
♦Balzac et la petite tailleuse chinoise
♦Le complexe de Di
♦Par une nuit où la lune ne s'est pas levée
♦Trois vies chinoises
♦L'Acrobatie aérienne de Confucius

Quelques liens indispensables:

2 commentaires:

  1. J'adore Balzac! Merci pour ton avis, je me précipite sur le livre!

    RépondreSupprimer
  2. A défaut d'avoir été transporté par ce roman, j'ai été transporté par la plume de l'auteur.

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg