Mes dernières chroniques

vendredi 13 mai 2016

Le chant du Rossignol (♥♥♥♥♥) / Coup de cœur écrit par Kristin Hannah - Éditions Michel Lafon

Titre: Le chant du Rossignol
Auteur: Kristin Hannah
Genre: Historique
Date de sortie: 07/04/2016
Nombre de pages: 525
Prix support papier: 20€50
Prix format numérique: 14€99
ISBN: 9782749927787
Editions: Michel Lafon
Acheter le livre papier
Acheter le livre numérique

Synopsis:
France, 1939. Dans un village de la Loire, Vianne Mauriac fait ses adieux à son mari qui part au front et se retrouve seule avec sa fille. Très vite, elle est forcée d’accueillir un officier allemand sous son toit. Et fait le choix de protéger sa fille avant la liberté de son pays…
Sa sœur Isabelle, 18 ans, s’installe à Paris le jour de l'entrée des Allemands dans la ville. Impétueuse et pleine d'idéaux, elle s'engage dans la Résistance sous le nom de code « Le Rossignol ».
Deux sœurs, deux destins. Chacune jouant sa propre survie dans la France occupée par les Nazis.



Mon avis:
Un immense MERCI aux Éditions Michel Lafon pour cette extraordinaire lecture !
Ma notation:


Vous l'avez lu ? Notez-le:

Informations:
Ce roman contient 39 chapitres.
Il est traduit de l'anglais par Matthieu Farcot.

Mes ressentis:
"À travers la vitre sale et parsemée de tâches, elle regardait le paysage vert qui défilait : prairies, toits rouges, maisons en pierre, ponts gris, chevaux. La guerre arrivait, et elle s'était imaginé que le paysage en porterait la marque d'une manière ou d'une autre - que cela aurait changé la couleur de l'herbe, tué les arbres ou fait fuir les oiseaux -, mais à présent, assise dans ce train qui entrait dans Paris en haletant, elle vit que tout semblait entièrement normal."
J'ai une grande pression en écrivant cette chronique parce que j'ai une multitude de choses à vous dire sur ce roman que j'ai aimé à un point... c'est limite indescriptible et j'ai peur de ne pas vous transmettre mes ressentis comme il le faut. Alors faisons simple dès le début et dites-vous que si vous ne devez retenir qu'une seule chose de ce que je vais écrire c'est qu'il faut lire ce livre !
Déjà pour commencer, je souhaite préciser que Le chant du Rossignol est le plus beau roman sur la Seconde Guerre mondiale que j'ai lu jusqu'ici et pourtant, j'en ai eu entre les mains de belles lectures sur cette période de notre histoire. Celui-ci est pourtant différent des autres, il a une particularité : il parle des femmes, de celles qui restent dans leur foyer, qui doivent cohabiter avec des soldats allemands, de celles qui se battent pour leurs idées, de celles qui sont déportées, des Juives et de celles qui du haut de leurs 10 ans grandissent trop vite à cause de ce qui se passe autour d'elles dans les rues ou dans leurs maisons. Dans ce roman, il y a tout cela et c'est tellement bien écrit qu'on se prend tout en pleine tête, même si on connaît déjà le sujet. C'est dur, c'est émouvant, on pleure et on aime. On ne peut qu'aimer chaque mot de ce livre parce qu'il est tout simplement parfait.

Nous suivons deux sœurs, deux femmes complètement différentes l'une de l'autre, mais avec un amour inconditionnel l'une pour l'autre. Elles ont vécu des choses difficiles lorsqu'elles étaient enfants et leurs relations sont assez complexes, même s'il est impossible de remettre leur amour en question.
L’aînée se nomme Vianne, elle est mariée, a une fille de 10 ans et travaille dans une école. C'est elle la première a vivre quelque chose de douloureux et dramatique puisqu'elle voit son mari quitter le foyer pour la guerre. Son quotidien devient difficile, chaque jour est un peu plus dur que le précédent et sa peur est présente dans chacune des pages que l'on tourne. Vianne, on l'aime pour sa sagesse, pour sa complaisance, pour sa fragilité, c'est une femme attachante.
"Qu'est-ce qu'une bonne mère était censée dire à sa fille presque adulte à propos de la laideur du monde ? Comment pouvait-elle être sincère ? Comment Vianne pouvait-elle espérer que sa fille la juge moins sévèrement qu'elle se jugeait elle-même ?"
La cadette Isabelle, est moins posée, elle a des idées bien arrêtées et sait ce qu'elle veut. Isabelle a du caractère et de la répartie, c'est une femme qui va de l'avant. Elle va avoir une révélation lorsqu'elle va entendre pour la première fois un message du général de Gaulle à la radio. Elle a un combat différent de celui de sa sœur, puisque n'ayant pas de compagnon ni d'enfant elle se bat pour la liberté avec frivolité parfois, insouciance souvent, mais détermination à chaque minute. C'est très facile de s'identifier à Isabelle, ses idées nous les partageons, c'est une femme moderne et courageuse que l'on aime pour sa force et aussi parce qu'elle va au bout des choses.
"[...] Je me souviens des histoires sur Verdun et la Somme, des millions d'hommes mourant dans des tranchées inondées de sang. Et les atrocités des Allemands, n'oublie pas cette partie. Ils étaient cruels, Isabelle. 
-C'est bien ça le problème. On doit...
-Ils étaient cruels, parce qu'on était en guerre contre eux, Isabelle. Pétain nous a évité de revivre ça. Il nous a protégés. Il a mis fin à la guerre. À present, Antoine et tous nos hommes vont rentrer. 
-Dans un monde où on doit dire Heil Hitler ? répliqua Isabelle d'un air méprisant. "La flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas. " C'est ce que de Gaulle a dit. Pour la France, V. Pour que la France reste la France."
Suite à divers événements, Isabelle se retrouve chez Vianne et là, les deux sœurs vont partager des moments atroces, elles vont devoir se serrer les coudes pour trouver de la nourriture et pour survivre, mais surtout, elles vont devoir partager la maison familiale avec un Allemand. La cohabitation va être très difficile surtout pour Isabelle la rebelle.
À partir de là s'enchaînent tout un tas d’événements puisque Isabelle va commencer à faire de la résistance, que Vianne va se rapprocher dangereusement de l'Allemand et qu'en parallèle toutes les horreurs que l'on connaît sur la Seconde Guerre mondiale donnent du rythme à ce récit.
Mais ce roman ce n'est pas que ça, non, c'est aussi un roman qui nous parle des actes héroïques de nos deux protagonistes puisqu'elles ont mené à bien leurs combats durant cette guerre et c'est ça qui est beau dans ce livre.
Le chant du Rossignol est un véritable page-turner, impossible de le lâcher tellement il est extraordinaire, écrit avec simplicité, ce récit nous happe et nous transperce en plein cœur. J'ai aimé la façon dont Kristin Hannah a choisi de nous transmettre ce qu'elle avait au bout de sa plume. Je suis tombée sous le charme de ses écrits et de son talent. Plus qu'un coup de cœur, ce roman est un coup de foudre, un livre que j'aurais amèrement regretté de ne pas lire.
J'ai versé quelques larmes de compassion, d'empathie, mais surtout d'amour. Impossible pour moi de faire abstraction au passé de mon grand-père, à ce qu'il a vécu, a ce qu'il nous a transmis et à ce que j'ai retrouvé dans ce roman, c'est d'une justesse remarquable. D'ailleurs, je reposais mon exemplaire assez souvent afin de repenser aux derniers chapitres lus.
Vous l'avez compris, ne passez pas à côté de ce livre, cela serait une erreur, il faut le lire, c'est obligé !
Le chant du Rossignol est disponible aux Éditions Michel Lafon, c'est un beau gros pavé de plus de 500 pages, mais c'est surtout une lecture inoubliable, marquante et puissante, un page-turner à mettre entre toutes les mains, le coup de cœur est assuré !
"Rachel regarda Vianne. Par ce simple regard, toute deux furent remplies de chagrin. Comment se pouvait-il qu'elles doivent annoncer de telles choses à leurs enfants ? 
-Ces etoiles jaunes, dit Rachel en ouvrant le poing pour révéler les vilaines petites fleurs de tissu aux bords irréguliers, avec leur inscription en noir. À partir de maintenant, nous devons tout le temps les porter sur nos vêtements. 
Sarah fronça les sourcils. 
-Mais... Pourquoi ? 
-Nous sommes juives, indiqua Rachel. Et nous en sommes fières. Nous devons nous rappeler à quel point nous en sommes fières, même si les gens...
-Les nazis, corrigea Vianne d'un ton plus brusque qu'elle ne l'avait voulu. 
-Les nazis, reprit Rachel, veulent s'en servir pour nous... mettre mal à l'aise. 
-Les gens vont se moquer de moi ? demanda Sarah en écarquillant les yeux. 
-Moi aussi, je vais en porter une, déclara Sophie. 
Un espoir navrant éclaira le visage de Sarah. 
Rachel prit la main de sa fille. 
-Non, chérie. C'est une chose que ta meilleure amie et toi, vous ne pouvez pas partager. 
Vianne vit la peur, la gêne et la confusion de Sarah. Elle s'efforçait d'être une gentille fille, de sourire et d'être forte même si elle avait les yeux brillants de larmes. 
-D'accord, dit-elle enfin. 
Vianne n'avait jamais entendu une intonation aussi triste en près de trois ans de douleur."

Les premières lignes:
-1-
9 avril 1995
Côte de l'Oregon
Si j'ai appris une chose dans cette longue vie qui a été la mienne, c'est ceci : dans l'amour, nous découvrons qui nous voulons être ; dans la guerre, nous découvrons qui nous sommes. Les jeunes d'aujourd'hui veulent tout savoir sur tout. Il pense qu'il suffit de parler d'un problème pour le résoudre. Mais je suis issue d'une génération plus sobre. Nous comprenons la valeur de l'oubli, l'attrait de la réinvention.
Ces derniers temps, pourtant, je m'étonne de repenser à la guerre et à mon passé, aux gens que j'ai perdus.
Perdus.
Ce mot donne l'impression que j'ai égaré les êtres qui me sont chers ; comme si je les avais laissés à un endroit qui leur était étranger avant de m'éloigner, trop troublée pour retrouver mon chemin.
[...] 

Parlons de l'auteur:
Kristin Hannah
Kristin Hannah a passé son enfance dans l’État de Washington.
Après des études de droit, elle a travaillé dans la publicité puis s’est consacrée à l’écriture romanesque.
Son premier livre, Pépites d’or, a paru aux États-Unis en 1991 et quatre ans plus tard en France. Parmi les dizaines de romans qu’elle a écrits, près de la moitié ont été traduits en français, comme par exemple Retour à Summer Island, Entre sœurs ou La magie du bonheur, tous publiés aux Presses de la Cité.
Elle a remporté de nombreux prix dont le Golden Heart, Maggie et le National 1996 Reader's Choice.
Kristin Hannah vit aujourd’hui dans le Pacifique Nord-Ouest avec son mari et son fils.
Son site
Son Facebook

Bibliographie:
Couverture À nulle autre pareilleCouverture Entre soeursCouverture L'instant magiqueCouverture La magie du bonheurCouverture Le chant du rossignolCouverture Le monde sans elleCouverture Retour à Summer IslandCouverture Une seconde chance
♦À nulle autre pareille
♦Entre sœurs
♦L'instant magique
♦La magie du bonheur
♦Le chant du Rossignol
♦Le monde sans elle
♦Retour à Summer Island
♦Une seconde chance

Quelques liens indispensables:

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
http://zupimages.net/up/17/26/w387.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg