Mes dernières chroniques

mercredi 14 décembre 2016

Roland est mort (♥♥♥♥) écrit par Nicolas Robin - Éditions Anne Carrière

Titre: Roland est mort
Auteur: Nicolas Robin
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 250
Date de sortie: 17/03/2016
Prix du livre papier: 18€00
Prix du livre numérique: /
ISBN: 978-2-8433-7815-7
Editions: Anne Carriere


Synopsis:
Roland est mort. Les sapeurs pompiers l'ont retrouvé la tête dans la gamelle du chien. Ils viennent enlever le corps et se débarrassent du caniche en le confiant à son voisin de palier, un homme proche de la quarantaine, au chômage, très seul.
Roland est mort depuis une semaine. Son voisin ne le connaissait pas vraiment, mais il aurait dû s’en douter : il n’entendait plus les chansons de Mireille Mathieu, derrière le mur.
Il écope du chien puis de l'urne contenant les cendres du défunt. Que faire de ce lourd héritage chargé de poils et de céramique ?
Le voisin va tout tenter pour s'en débarrasser, mais en a-t-il vraiment envie ?
Ce livre est un ovni. La force des mots, l’immense sensibilité qui s’en dégage font qu’il laisse une trace et qu’on le quitte avec regret.



Mon avis:
Je ne dirais pas comme dans le résumé, pour moi Roland est mort n'est pas un OVNI, mais un OLNI, c'est effectivement un objet littéraire non identifié que j'ai pris plaisir à lire.

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:
Mes ressentis:
Un titre qui n'est pas très engageant, je le conçois, et pourtant, Roland est mort est un roman très plaisant, drôle, eh oui, amateur d'humour noir ce livre est pour vous !
J'ai découvert ce roman au printemps dernier lors du salon du livre de Montaigu. Il faut dire que Nicolas Robin et son roman rose pétant ne passent pas inaperçus ! Je suis restée en retrait, j'ai observé l'auteur, j'étais intriguée... Je n'ai pas osé l'approcher, lui demander des informations sur son livre, j'ai passé mon chemin, je ne sais pas vraiment pourquoi. Les jours suivants, l'auteur et son roman me revenaient sans arrêt en tête, j'avais l'impression d'être passée à côté de quelque chose et de quelqu'un, il n'y a rien de pire pour moi, puisque dans ces cas-là, ça devient l'une de mes préocupation principale jusqu'à ce que je lise enfin le livre qui m'obsède.
C'est donc sans surprise que Roland est mort a rejoint ma pal et c'est avec grand plaisir que je vous en parle aujourd'hui !
Calée dans ma grosse poire, près de ma cheminée, une boîte de chocolats d'un côté, un thé chaud de l'autre, je me suis plongée dans ma lecture et je vous avoue avoir passé un excellent moment avec cette histoire déjantée qui ne l'est pas tant que ça finalement...
J'ai tourné les pages avec avidité, c'est peut-être pour cela que je l'ai lu si rapidement, à moins que ce ne soit grâce à la plume pleine de sarcasme de Nicolas Robin ou à son humour qui peut faire grincer des dents, mais qui moi, m'a fait mourir de rire. Aussi surprenant que cela puisse paraître, j'ai aimé la morosité des personnages, le cynisme de l'histoire m'a également beaucoup plu. J'ai d'ailleurs trouvé qu'il y avait dans ce livre un petit quelque chose de Sabine Roger, ce petit truc singulier qu'on ne retrouve pas ailleurs...
"Roland est mort", une phrase omniprésente qui figure dans chaque chapitre.
Roland, c'est mon voisin ou le vôtre, c'est aussi celui du personnage principal. Roland est mort sans que personne ne s'en préocupe vraiment, la tête dans la gamelle du chien, un caniche nommé Mireille (petit clin d'oeil à Mireille Mathieu). Et ce caniche va se retrouver chez le voisin aussi soudainement que Roland est mort. Et c'est comme cela que démarre l'histoire...
Il y a quelques répétitions, mais je pense que c'est comme cela que l'auteur avait envie d'écrire son livre. Alors on prend le tout, comme il vient, et c'est pas plus mal ainsi. Ce roman est particulier, c'est vrai, et ça le rend très sympathique ! Je n'ai pas pu le lâcher, je me sentais plutôt bien dans cette histoire, même si le fond est plutôt triste, la forme est plaisante. La plume de Nicolas Robin est originale, on peut dire que cet auteur a un style bien à lui. Je vous invite à découvrir ce livre mortellement drôle à la couverture rose bonbon, vous allez vous régaler !


Les premières lignes:
Roland est mort. C'est la voisine du dessous qui me dit ça. Elle pleure devant ma porte.Ses yeux sont rouges et elle a le nez qui coule. Elle porte son gilet mauve et des espadrilles aux pieds.J'ai envie de lui claquer la porte au nez.

Quelques mots sur Nicolas Robin:
Nicolas ROBIN
Nicolas Robin est né en 1976, dans les Landes. Il travaille dans le tourisme et parcourt le monde. Il a déjà publié deux ouvrages, Bébé Requin et Super tragique.
 ♦Sa page Facebook

Bibliographie:
♦Roland est mort
♦Super Tragique
♦Bébé requin

Quelques liens indispensables:

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg