Mes dernières chroniques

vendredi 1 septembre 2017

Mon bilan du mois d'août 2017

Livres lus: 10
Nombre de pages tournées:  3011


Chagrin d'école
« Donc, j'étais un mauvais élève. Chaque soir de mon enfance, je rentrais à la maison poursuivi par l'école. Mes carnets disaient la réprobation de mes maîtres. Quand je n'étais pas le dernier de ma classe, c'est que j'en étais l'avant-dernier. (Champagne !) Fermé à l'arithmétique d'abord, aux mathématiques ensuite, profondément dysorthographique, rétif à la mémorisation des dates et à la localisation des lieux géographiques, inapte à l'apprentissage des langues étrangères, réputé paresseux (leçons non apprises, travail non fait), je rapportais à la maison des résultats pitoyables que ne rachetaient ni la musique, ni le sport, ni d'ailleurs aucune activité parascolaire. » Dans la lignée de Comme un roman, Chagrin d'école est donc un livre qui concerne l'école. Non pas l'école qui change dans la société qui change, mais, « au cœur de cet incessant bouleversement, sur ce qui ne change pas, justement, sur une permanence dont je n'entends jamais parler : la douleur partagée du cancre, des parents et des professeurs, l'interaction de ces chagrins d'école ». Daniel Pennac entremêle ainsi souvenirs autobiographiques et réflexions sur la pédagogie et les dysfonctionnements de l'institution scolaire, sur la douleur d'être cancre et la soif d'apprendre, sur le sentiment d'exclusion et l'amour de l'enseignement. Entre humour et tendresse, analyse critique et formules allant droit au but, il offre ici une brillante et savoureuse leçon d'intelligence. Ce Chagrin d'école s'impose déjà comme un livre indispensable
Chronique à venir
Et si on arrêtait de se mentir
Vous pensez que le gras fait grossir ? Que le lait est votre partenaire santé ? Vous croyez qu'un footing vous fera perdre des kilos ? Vous voulez maigrir en faisant un régime ?
Détrompez-vous ! Ce qu'on entend partout dans les salles de gym, à la télé ou dans les magazines sur les régimes et le sport est en grande partie mensonger. Erwann Menthéour explique pourquoi, il dévoile la vérité sur ces enjeux de santé et apporte les vraies réponses à ces problèmes. Il lève le voile sur les idées reçues qui encombrent les esprits et offre les solutions pour reprendre le contrôle de son corps en toute connaissance de cause.
Non, il ne faut pas manger de la viande tous les jours. Oui, il faut manger entre les repas. Non, les calories ne sont pas toujours mauvaises pour la santé. Fort de son expérience de coach expérimenté, il aborde les idées reçues une à une et explique pourquoi et comment changer ses habitudes. Explications scientifiques, méthodes sportives et conseils concrets à l'appui, Erwann Menthéour donne, avec humour et sincérité, les clés de la réussite pour retrouver un corps sain et énergique.
MA CHRONIQUE
Jeu de quilles en pays guérandais
Tout commence par une noyade dans l'Odet près de Quimper, qui, à première vue, est accidentelle. Mais certains éléments de l'enquête de routine interpellent le capitaine Le Duigou et le lieutenant Bozzi, aussi leurs investigations vont-elles les conduire à La Turballe. Alors que celles-ci piétinent, un événement survenu à Piriac-sur-Mer relance l'affaire qui, d'échec en espoir, va mener nos deux policiers dans le labyrinthe d'une enquête fort complexe. En trouveront-ils le fil d'Ariane ?
Chronique à venir
Le jour où les lions mangeront de la salade verte
L'homme est un lion pour l'homme... Et les lions ne s'embarrassent pas de délicatesse. Sûrs de leur bon droit, ils imposent leurs vues sans conscience de leur égocentrisme et de leur appétit excessif pour les rapports de force. Ces lions, nous les croisons tous les jours : automobiliste enragé, conjoint gentiment dénigrant, chef imbu de pouvoir, mère intransigeante qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous... C est ce que Romane appelle la « burnerie » !
Trentenaire passionnée et engagée, Romane a créé pour aider ces félins mal embouchés une société qui leur propose des sessions de relooking intégral de posture et de mentalité. Dans son nouveau groupe, elle a de très beaux cas. Surtout un : Maximilien Vogue, célèbre homme d'affaire, PDG d'un grand groupe de cosmétique, charismatique en diable, mais horripilant spécimen de « burné » égotique. Saura-t-elle le conduire à faire évoluer ses comportements pour l'amener à révéler autrement sa puissance intérieure avec plus de justesse et de respect pour les autres? Une chose est certaine : elle va avoir du fil à retordre...
MA CHRONIQUE
Les 5 lettres du mot coeur
Carrie, Omisha Eden, Uma et Ryan sont inséparables comme les cinq doigts de la main, ou comme les cinq lettres du mot "coeur" que forment les initiales de leur prénom. Mais après une violente dispute, leur groupe est brisé. Même Eden et Ryan, qui étaient amoureux en secret, ne se parlent plus.... est-il vraiment trop tard, deux ans après, pour recoller les morceaux de l'amour et de l'amitié?
Chronique à venir
Les couleurs de la vie
Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D'autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n'est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle découvre, au hasard d'une conversation téléphonique, que le fils de Gilonne est mort... Ce jeune homme est-il un escroc, ou ses intentions sont-elles sincères ? Et pourquoi Gilonne, qui n'est pourtant pas sénile, le fait-elle passer pour son fils ? Guidée par sa curiosité et son attachement pour ces deux être cabossés par la vie, Kim se lance dans une enquête, afin de démêler le vrai du faux, et de faire la lumière sur la personnalité du " vrai " Côme, disparu dans des circonstances mystérieuses.
Les apparences sont parfois trompeuses, et la vérité peut être plus douloureuse que le mensonge... Dans ce roman choral aux accents résolument optimistes, Lorraine Fouchet dépeint la vieillesse avec ses regrets, ses tracas, mais aussi ses espoirs. On retrouve avec plaisir les ingrédients qui font la magie des livres de l'auteur : des personnages pittoresques, une touche de Bretagne, des airs de musique, le tout formant un merveilleux hymne à la vie.
Chronique à venir
Le trésor de monsieurs Isakowitz
Lorsque Leo Wattin apprend au détour d'une conversation que son arrière-arrière grand-père, H. Isakowitz avait dissimulé un trésor avant de fuir les nazis, il propose à son père et son grand-père de partir à sa recherche. C'est le début d'un road-trip intergénérationnel depuis la Suède jusqu'en Pologne.
Chronique à venir
La livrairie de l'île
A.J. Fikry a l'un des plus beaux métiers du monde : il est libraire sur une petite île du Massachusetts. Mais il traverse une mauvaise passe. Il a perdu sa femme, son commerce enregistre ses pires résultats depuis sa création et il vient de se faire dérober une édition originale et précieuse. A.J. s'isole au milieu des livres jusqu'au soir où il découvre un couffin devant sa librairie. Un bébé que sa mère a abandonné là avec un mot : " Je tiens à ce qu'elle grandisse entourée de livres et de gens pour lesquels la lecture compte. " Réticent au premier abord face à l'ampleur de cette mission, le libraire tombe rapidement sous le charme du nourrisson et entrevoit avec lui la possibilité d'un nouveau bonheur.
Et si la vie valait bien qu'on lui accorde une seconde chance ?
MA CHRONIQUE
Réparer les vivants
"Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps". Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.
Chronique à venir


Rose givrée
La famille de Jude, 13 ans, la gêne énormément. Son père se déguise en Elvis Presley, sa mère boit et attire les problèmes, sa grand-mère commence à oublier les choses. Alors, comment laisser quiconque entrer dans sa vie et surtout Carter, le jeune garçon qui essaye d'être gentil avec elle ?
Chronique à venir

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg