Dernières chroniques





7 mars 2021

Les sorties du mois (grand format)



"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder" (Oscar Wilde)

BONNES LECTURES !!

Vous souhaitez un livre, cliquez sur la couverture 😉

 
Pour Lily, apprentie parfumeuse, les parfums subliment la vie : ils nous construisent, nous éveillent et nous guident. Aussi, quand sa petite soeur Clarisse est hospitalisée à la suite d'une grave chute de cheval, Lily fera tout pour stimuler ses sens et lui redonner le goût de vivre. Sa méthode, retourner sur l'île d'Ouessant, berceau de leur enfance, à la recherche des odeurs chères à Clarisse.
A l'hôpital, seul Evann, externe en médecine, soutiendra son projet fou et un lien fort naîtra entre eux. Au fil du temps, les deux complices réaliseront que c'est leurs âmes blessées qu'ils cherchent à soigner, car prendre soin des autres, c'est aussi prendre soin de soi.


Yoel Blum, célèbre auteur israélien, se rend à Amsterdam, sa ville natale, pour assurer la promotion de son nouveau roman, et ce en dépit de la promesse qu'il avait faite à sa mère de ne jamais y retourner. En visite au Musée historique juif, il voit un film d'archives où apparaît sa mère tenant un bébé qu'il ne reconnaît pas. Qui peut bien être cet enfant et pourquoi sa mère, aujourd'hui morte, ne lui en a-t-elle jamais parlé ?

Lucie, trentenaire, a tout de la femme accomplie : une carrière prometteuse au sein d'une start-up dans laquelle elle passe le plus clair de son temps, un bel appartement à Paris et quelques aventures sentimentales sans lendemain qui ponctuent un quotidien bien rodé. Mais il suffira d'un appel d'Enzo pour bouleverser cet équilibre. C'est son ami d'enfance, la personne à qui elle tient le plus au monde. Entre eux, pas d'histoire d'amour, mais la plus belle histoire d'amitié qui existe. La jeune femme va être confrontée à un choix : rester à Paris et concrétiser ses espoirs professionnels ou tout quitter et suivre son éternel complice à Bali. C'est un véritable chemin initiatique qui l'attend. Mais est-elle prête pour un tel changement ? Acceptera-t-elle de faire face à ses démons ? Lorsque la vie ébranle nos certitudes, on peut s'obstiner à garder le contrôle ou... décider de lâcher prise.

Noah a douze ans et deux chiens imaginaires. Sa mère le croit surdoué, il s'estime sous-doué. Il aime se faire passer pour ce qu'il n'est pas, alors il étudie et ne récolte que de bonnes notes. Un jour il décide de devenir président d'une association. Il fonde le Labo des Abeilles pour deux raisons : un, il espère avec ce projet se débarrasser de ses parents qui sont toujours sur son dos et deux, il veut impressionner et conquérir le cÅ“ur d'une nouvelle à l'école : Mélissa. Il lui fait alors découvrir le monde fascinant des abeilles. S'apercevant qu'elles sont menacées de disparition, Noah et Mélissa seront alors près à tout pour les sauver. Cependant, il ne se doute pas un seul instant qu'en cherchant à sauvegarder les abeilles, c'est en réalité sa mère et lui qu'il va finir par sauver.

"La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s'étonna de l'autorité qui émanait d'une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l'obscurité. On dirait une enfant, pensa la première, elle ressemble à une poupée, songea la seconde. Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire". A travers l'histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d'une époque où l'on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux
 
Veuve après quarante-cinq années de bonheur, Fabiola Sutherland prépare son déménagement en compagnie de sa petite-fille Gladys. Dans un missel, l’adolescente découvre le certificat d’un premier mariage, vieux de cinquante-sept ans. Sa grand-mère le lui arrache des mains avant qu’elle ait pu lire le nom de ce premier amour, gardé secret. Gladys réalise alors que jamais son aïeule n’a parlé de sa jeunesse, comme si son existence avait commencé le jour où elle avait épousé Égide, son second mari… Que cache ce mystérieux silence ?
Claire Bergeron nous entraîne au milieu des années 1880, à travers le destin tragique d’une jeune femme devenue trop tôt héritière d’une florissante entreprise familiale à Sutherland City, un village au bord du lac Témiscamingue, région riche de ressources naturelles et d’une population mouvante et métissée.

Blythe Connor n’a qu’une seule idée en tête : ne pas reproduire ce qu’elle a vécu. Lorsque sa fille, Violet, naît, elle sait qu’elle lui donnera tout l’amour qu’elle mérite. Tout l’amour dont sa propre mère l’a privée. Mais les nouveau-nés ne se révèlent pas forcément être le fantasme qu’on s’est imaginé. Violet est un bébé agité, qui ne sourit jamais. Très vite, Blythe se demande ce qui ne va pas. Ce qu’elle fait mal. Si le problème, c’est sa fille. Ou elle. Puisque Violet se comporte différemment avec son père, ce dernier met les doutes de sa femme sur le compte de l’épuisement. Sûrement parce qu’il ne peut imaginer ce qu’elle a vécu enfant. Peut-être parce que personne ne peut l’imaginer. Dans ce premier roman aussi addictif que troublant, Ashley Audrain sonde les affres de la maternité et les hérédités blessées.

Luna arrive à Naples contre son gré : son père est gravement malade. Rien, ici, ne lui a manqué. Ses repères, ses amies, son amour sont désormais à Milan. Alors pourquoi revenir ? Pourquoi être au chevet de son papà, au passé trouble, et avec lequel elle a coupé les ponts ?
Mais Napoli est là, sous ses yeux : ses ruelles animées et sales, ses habitants souriants et intrusifs, sa pizza fritta, délicieuse et tellement grasse, son Vésuve, beau et menaçant...
Est-il seulement possible de trouver la paix dans une ville si contrastée ? Et si ce retour aux sources sonnait finalement l'heure de l'apaisement ?

« Je m'appelle Virginie. Aujourd'hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore. Nina me méprise. Quant à Etienne, c'est moi qui ne veux plus de lui. Pourtant, ils me fascinent depuis l'enfance. Je ne me suis jamais attachée qu'à ces trois-là. »
1986. Adrien, Etienne et Nina se rencontrent en CM2. Très vite, ils deviennent fusionnels et une promesse les unit : quitter leur province pour vivre à Paris et ne jamais se séparer.
2017. Une voiture est découverte au fond d'un lac dans le hameau où ils ont grandi. Virginie, journaliste au passé énigmatique, couvre l'événement. Peu à peu, elle dévoile les liens extraordinaires qui unissent ces trois amis d'enfance. Que sont-ils devenus ? Quel rapport entre cette épave et leur histoire d'amitié ?
Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.
Un roman sur le temps qui passe, la transmission et les plaisirs simples qui font le sel de la vie.
Entre émotion, rire et nostalgie, Aurélie Valognes nous touche en plein cœur.

« Une seule chose est sure : j'aurais dû dire stop avant. Avoir le courage de parler. Sans le savoir, ma femme et son amant m'ont fait le plus beau cadeau du monde. »

La légende dit que ceux qui vont à Zagarand n'en reviennent pas. C'est là que se rend Paul, dévasté par la perte de son fils, lorsqu'une lettre de sa soeur Mathilde l'invite à la rejoindre dans cette oasis du bout du monde. A Zagarand, la vie obéit à d'autres lois que celles qu'il connaît. A Zagarand, la nature et l'humain guident les femmes et les hommes qui ont fait le choix d'y vivre. Altérité, responsabilité et amour y sont les maîtres mots. Quelles légendes ont forgé cette utopie ? Avec Mathilde, Mayssa, Elias ou Amiane, des gestes simples, des rituels nouveaux, de puissantes émotions vont bouleverser les certitudes de Paul et lui permettre de réapprendre à vivre. Après le succès de La Libraire de la place aux Herbes, Les Jardins de Zagarand, roman initiatique et fable humaniste, confirme le grand talent de romancier d'Eric de Kermel.

" L'homme venait de me déposer dans un décor de rêve, dont je n'aurais même pas soupçonné l'existence. L'hôtel en lui-même était imposant, majestueux ; les pierres, les grands volets, les immenses platanes tout autour de la cour, la fontaine couverte de mousse qui lui conférait un aspect féerique. Je ne tiendrais pas deux jours, je n'étais pas à ma place. Devais-je fuir immédiatement, retrouver ma vie d'errance dont je connaissais les codes, où je savais comment survivre, ou bien rester et tenter ma chance dans ce monde inconnu, étranger, mais qui exerçait sur moi une attraction aussi soudaine qu'incontrôlable ? "

Début des années 1990, dans le sud de la France. Lettie, quatorze ans, vit avec sa mère dans un mobile home et brûle secrètement d'être quelqu'un d'autre. Quand survient Dahlia, une fille un peu étrange, une ardente amitié se noue entre ces adolescentes que tout semble opposer. Dahlia a deux jeunes frères, des parents généreux, et Lettie voit dans le père de son amie l'homme idéal, celui qui lui a toujours manqué. Chacune envie l'autre ; qui sa tranquillité, qui sa famille joyeuse. Mais le jour où Dahlia lui confie un secret inavouable, Lettie ne parvient pas à le garder. La famille de son amie vole en éclats. Au milieu du chaos, le doute : et si Dahlia avait menti ? Delphine Bertholon explore le lien ambigu entre adolescence et vérité, et les frontières floues qui nous séparent du passé.

Dès leur rencontre, durant l'été 1974, Tully Hart et Kate Mularkey nouent une amitié sans faille. Malgré leurs différences, les deux adolescentes de la route des Lucioles deviennent inséparables.
Ensemble, elles traversent les décennies à la poursuite de leurs rêves de carrière et de famille, partagent leurs joies, affrontent les affres de la jalousie, de la colère, du ressentiment aussi... Durant plus de trente ans, elles s'éloignent sans jamais se séparer, restant l'une pour l'autre d'un soutien indéfectible. Jusqu'à ce qu'une fracture, une trahison intime, éprouve réellement le pacte qui les lie : " meilleures amies pour la vie ".
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥