Dernières chroniques





9 juil. 2021

Résilience (❤️❤️½) écrit par Ophélie Winter - Éditions Harper Collins

Éditeur : Harper Collins (2 juin 2021)
Broché : 176 pages
ISBN-13 : 791033909385
Prix : Broché → 19€00 - Numérique → 11€99
Catégorie : Autobiographie


📖 Résumé 📖
Icône, star des années 1990, égérie de M6, musicienne précurseur d’un nouveau style, Ophélie reste l’idole d’une génération.
Du hit-parade aux Victoires de la musique en passant par le cinéma, elle s’est imposée comme une artiste incontournable de la scène française. Jour après jour, elle a tout donné à ce métier qui l’habitait, emportée
par le tourbillon du succès.
Pourtant, derrière les paillettes, personne ne connaît vraiment l’histoire de cette artiste authentique et viscéralement à fleur de peau, plongée dès l’enfance dans l’univers du showbiz.
Réduite par les médias à une image de poupée blonde, elle s’est forgé un caractère de battante pour affronter les revers de la célébrité et les coups durs de la vie.
Pour la première fois, dans un récit intime et sans fard, Ophélie partage avec nous la leçon que la vie lui a apprise : la résilience.


📖 Mon avis 📖
Je me suis laissé tenter par 'Résilience', l'autobiographie d'Ophélie Winter sortie début juin aux Éditions Harper Collins. Certainement par nostalgie, car Ophélie fait partie de mes souvenirs d'ado puisque je regardais ses émissions de télé sur M6, j'écoutais ses chansons et j'ai également déjà vu quelques-uns de ses films. Je n'étais pas hyper fan du personnage, mais je me laissais porter par sa bonne humeur et son vibe communicatifs. Je n'ai pas suivi toute son histoire et ne lisant pas la presse à scandale, je n'étais pas au courant de tous les articles sortis ces dernières années sur l'artiste. C'est donc à travers 'Résilience' que j'ai appris le parcours de la chanteuse à succès des années 90'.

Dans son livre, elle revient sur son enfance, sur les liens qu'elle avait avec sa maman, sur ce que cette dernière lui demandait de faire pour lancer sa carrière de mannequin et de chanteuse (une chose est sûre, sa mère ne manquait pas d'idées pour mettre sa fille sur le devant de la scène). Elle nous parle de ses premiers plateaux, mais aussi de ce qui se passait chez elle dans le petit appartement qu'elle partageait avec sa maman et son frère. Puis, vient son adolescence où elle se retrouve à la rue, Ophélie va devoir apprendre à se débrouiller seule et travailler afin de subvenir à ses besoins (à seulement 16 ans). Les rapports avec sa mère et son père sont plus compliqués que jamais, mais ces petites faiblesses donnent une grande force à cette jeune femme en pleine construction. 
Elle évoque assez rapidement les attouchements qu'elle a subis de la part de son oncle. Ses rencontres professionnelles et amoureuses. Elle nous parle longuement de sa relation avec Prince entre autres...
Et puis pour finir, elle partage les conséquences que la célébrité à eu sur elle, ses soucis de santé, son corps qui dit stop, ses douleurs, ses névralgies...Ophélie a fait un grand travail sur elle-même, elle a pratiqué de nombreuses médecines pour se soigner, se soulager. C'est finalement la résilience qui lui a permis d'avancer et d'aller mieux dans sa tête et dans son corps.
Aujourd'hui, elle estime avoir vécu mille vies, d'avoir suffisamment d'expérience et de vécu pour partager cela avec nous dans un livre. Que ce soit comme moi par nostalgie ou par curiosité ou parce qu'on est fan d'Ophélie Winter, chacun trouvera des petites choses positives à retenir dans ce bouquin, même si l'ensemble est très centré sur sa personne (ce qui est normal dans une autobiographie me direz-vous !) mais j'ai ressenti beaucoup de prétention de sa part, beaucoup trop...
Pour ma part, je ne vais garder que le meilleur, son parcours personnel contre la maladie, je l'ai trouvée très courageuse et très franche. Elle n'a pas de langue de bois et beaucoup se retrouveront dans son profil, dans son combat contre les douleurs. Pour le reste, je n'ai pas été surprise par son style d'écriture, elle écrit comme elle parle. Cela ne m'a pas gênée, après tout, on connaît tous Ophélie Winter depuis plus de 30 ans et tant mieux si son autobiographie lui ressemble, j'aurais été déçue de ne pas retrouver son style dans son propre livre.

Comme vous pouvez le voir, ma note est moyenne, tout simplement parce qu'au final, je trouve qu'il n'y a pas tant que ça à raconter sur cette femme. Elle nous parle de beaucoup de choses qui nous importent peu, on s'en fiche de savoir qu'elle a connu Whitney Houston, Lenny Kravitz et les plus grandes stars françaises et internationales, qu'elle a fait des photos avec tel photographe ou qu'elle a dormi dans tel hôtel et été dans telle boîte de nuit. Il aurait été préférable qu'elle s'étende sur son histoire avec ses parents, l'inceste ou sa maladie, le contenu aurait été plus fort, plus marquant et son livre aurait porté un message puissant. En tout cas, il aurait touché davantage et aurait été porté par la critique et les lecteurs (de mon point de vue). 
Une autobiographie à lire ou pas... À vous de voir ! 😉

Je remercie les Éditions Harper Collins pour leur confiance !

Née en 1974 à Boulogne-Billancourt, Ophélie Winter est chanteuse, comédienne et mannequin. Après avoir connu un immense succès avec Dieu m'a donné la foi à seulement 21 ans, elle s’est imposée comme une artiste incontournable de la scène française, du hit-parade aux Victoires de la musique en passant par le cinéma et la télévision. 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥