Dernières chroniques





28 juil. 2021

Vivre avec nos morts (❤️❤️❤️) écrit par Delphine Horvilleur - Éditions Audiolib

Éditeur : Audiolib (23 juin 2021)
Un livre audio lu par : Delphine Horvilleur
Durée : 5h22
ISBN-13 : 9791035406639
Prix : 19€95
Catégorie : Documents et essais

📖 Résumé 📖
Être rabbin, c’est vivre avec la mort : celle des autres, celle des siens.
Mais c’est surtout transmuer cette mort en leçon de vie pour ceux qui restent : « Je me tiens aux côtés de femmes et d’hommes qui, aux moments charnières de leurs vies, ont besoin de récits. »
La tapisserie de ce livre de consolation tresse étroitement trois fils : le conte, l’exégèse et la confession.
La narration d’une vie interrompue, la manière de donner sens à cette mort à travers les textes de la tradition, et l’évocation d’une blessure intime ou la remémoration d’un épisode autobiographique dont elle a réveillé le souvenir enseveli.
Les textes sacrés ouvrent un passage entre les vivants et les morts : « Le rôle d’un conteur est de se tenir à la porte pour s’assurer qu’elle reste ouverte. » Et permettre ainsi à chacun de faire la paix avec ses fantômes.
Delphine Horvilleur livre un texte à la fois intime et universel, puissante réflexion sur le deuil et la mémoire. De sa belle voix chantante, elle offre une lecture lumineuse, qui dessine une voie de dialogue entre les vivants et les disparus.
📖 Mon avis 📖
Delphine Horvilleur est rabbin, elle a 46 ans et vit aux côtés de son mari Ariel Weil.
Cette femme est également journaliste (elle est, depuis 2009, directrice de la rédaction du magazine Tenou'a, qui explore la richesse de la pensée juive.), philosophe et auteure de plusieurs ouvrages. 

J'avais très envie de lire un essai qui aborde le thème de la mort, j'ai opté pour 'Vivre avec nos morts' déjà parce que c'est un livre qui est très bien noté sur les sites tels que Livraddict et Babelio, de plus l'auteure est assez populaire et puis il était proposé en lecture audio, ce qui était un bon argument pour le découvrir !
La version audio de ce document est très chouette, très "vivante", la lecture est faite par son auteure, ce qui lui apporte un petit quelque chose en plus. Delphine Horvilleur a une voix douce, posée et très agréable. Une très belle musique (interprétée au piano par Simon Zaoui) relie les chapitres entre eux, j'ai trouvé qu'elle donnait une dimension particulière à cette écoute, un peu de spiritualité qui était le bienvenu.
Les anecdotes racontées par Delphine Horvilleur mènent à la réflexion, elles ont toutes quelque chose de symbolique et parlent toutes des traditions juives liées à la mort. J'ai pris un petit risque en lisant ce livre, je suis sortie une fois de plus de ma zone de confort, je ne le regrette pas, car j'en ressors l'esprit plus ouvert. Pour autant, je ne me jetterais pas sur les autres textes de l'auteure, car je n'en ressens pas le besoin ni la curiosité.

Je remercie les Éditions Audiolib pour ce moment de lecture suspendu et pour leur confiance !

Rabbin du Judaïsme en Mouvement, Delphine Horvilleur dirige la rédaction de la revue Tenou’a. Elle est notamment l’auteur de En tenue d’Ève : féminin, pudeur et judaïsme (Grasset, 2013), Comment les rabbins font des enfants : sexe, transmission, identité dans le judaïsme (Grasset, 2015), Réflexions sur la question antisémite (Grasset, 2019).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥