Dernières chroniques





5 oct. 2021

Les vulnérables (❤️) écrit par Mémona Hintermann - Editions Michel Lafon

Éditeur : Michel Lafon (26 aout 2021)
Broché : 413 pages
ISBN-13 : 9782749947167
Prix : Broché → 18€95 - Numérique → 13€99
Catégorie : Contemporain

Vous l'avez lu ? Notez-le :



Sur Terre, la vie d'Amélie fut une histoire de silence qui hurle.
Sa fille, Momine, ne peut plus vivre sans savoir pourquoi sa mère ne la serrait jamais dans ses bras, pourquoi à ses yeux ses enfants portent une salissure que seule la mort peut effacer. Elle retourne sur son île, La Réunion, fait parler les anciens. Sa seule issue pour en finir avec ses cauchemars, et peut-être renouer avec son mari, Oskar, de qui elle s'est éloignée.
Hasard de la vie ? Oskar se retrouve confronté lui aussi à un terrible secret, celui que sa mère lui révèle dans un journal intime légué à son décès. Il remonte le temps, plonge en pleine débâcle allemande quand, adolescente, elle fuit la Silésie sous la menace des troupes russes.
Le couple résistera-t-il à la vérité qui surgit : la lumière n'est rien sans l'obscurité, et inversement...

Résultat de recherche d'images pour "mon avis"
Lorsque ce titre s'est présenté à moi, j'ai eu de suite envie de le découvrir. Je ne connaissais pas l'auteure, je ne savais pas que Mémona Hintermann était journaliste, qu'elle était grand reporter de guerre, présentatrice du journal télévisé de France 3 ainsi que membre au CSA. Je suis passée complètement à côté de cette femme. Je l'ai donc découverte avec Les vulnérables, son dernier roman publié aux Editions Michel Lafon, qui dans un premier temps m'a conquise grâce à son titre.
Je m'attendais à un texte engagé, un roman fort, puissant, qui parle aux femmes, écrit pour les femmes... mais rien à voir.
Malheureusement pour moi, j'enchaîne les déceptions littéraires depuis un petit moment. Ce n'est pas évident, je ne sais pas si c'est moi qui traverse une mauvaise passe ou si mon flair m'a lâchée, mais je n'arrive pas à être vraiment emportée par une histoire et chose extrêmement rare, je n'ai même pas terminé ce livre. Je n'aime pas cela, je m'en veux, mais il était trop indigeste pour moi et il m'était impossible de continuer ma lecture. J'ai essayé de tenir bon, je voulais aller jusqu'à la dernière page, mais j'ai pris la décision de le fermer définitivement à la moitié. Je n'arrivais pas à m'intéresser aux passages sur la Seconde Guerre mondiale, pourtant, ce sujet me passionne et j'adore lire des livres qui en parlent. En ce qui concerne les personnages principaux, ils m'ont laissée de marbre, ils ne m'ont pas touchée, ni émue. Bref... 
Vous l'avez compris, Les vulnérable est un livre qui n'a pas su m'embarquer. Dommage, j'aurais aimé qu'il en soit autrement. Il fera le bonheur d'un lecteur ou d'une lectrice qui passera prochainement près de la boîte à livre de mon village... 
Vous l'avez lu ? Qu'en avez-vous pensé ?

Je remercie chaleureusement les Editions Michel Lafon pour leur confiance.


Memona Hintermann (née Afféjee le 19 janvier 1952 au Tampon, île de La Réunion) est une journaliste et grand reporter pour la chaîne de télévision française France 3.
Elle est née d'un père indien musulman et d'une mère créole d'ascendance bretonne et catholique dans une famille de onze enfants. Son père n'a jamais voulu épouser sa mère et a fini par abandonner sa famille. Dans son livre autobiographique, Memona écrit avoir été obligée dès l'âge de 4 ans de chaparder pour pouvoir manger. Cette même année, son frère Hamza meurt de fièvre. En 1971, elle gagne le concours de l'Office de radiodiffusion télévision française (ORTF) à Saint-Denis-de-la-Réunion. En 1973, elle obtient une maîtrise de droit.
Arrivée en France métropolitaine, en 1976, Memona Hintermann commence par présenter le journal télévisé régional à France 3-Orléans avant de présenter le journal télévisé national.
En 1984, elle devient grand reporter au service Étranger et part couvrir la plupart des grands conflits dans le monde, elle a ainsi couvert la chute du mur de Berlin et les guerres de Yougoslavie. Elle est spécialiste du Moyen-Orient et de l'Afghanistan. Elle est actuellement l'une des journalistes vedettes de la chaîne.
Elle publie en 2007 un ouvrage autobiographique Tête haute qui relate son enfance à La Réunion dans une famille multiculturelle très pauvre.
En décembre de cette même année, elle prend fortement position contre les honneurs accordés au colonel Kadhafi lors de sa visite officielle en France et affirme qu'en 1984, en Libye, ce dernier a tenté de la violer après lui avoir laissé entendre qu'il lui accorderait un entretien.
Elle publie en janvier 2009 un ouvrage à quatre mains avec son mari, le journaliste allemand Lutz Krusche : Quand nous étions innocents : un amour franco-allemand. Actuellement, elle officie en tant que présentatrice « joker » de France 3, puisqu'elle présente le Soir 3 tout au long de l'été, et comme grand reporter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥