Chroniques coup de coeur


24 mai 2022

đŸŒ La danse du panda đŸŒ (❤️❤️❤️) Ă©crit par James Gould-Bourn - Éditions PrĂ©ludes

Titre : La danse du panda
Auteure : James Gould-Bourn
Traductrice : Anne Damour.
Éditeur : PrĂ©ludes (04 mai 2022) 
Pages : 416
ISBN : 9782253040446
Prix : BrochĂ© → 19€90 ; NumĂ©rique : 14€99
Catégorie : Contemporain
La vie de Danny Malooley part Ă  vau-l’eau : il Ă©lĂšve seul son fils de onze ans, Will, qui n’a pas dit un mot depuis la mort de sa mĂšre un an plus tĂŽt ; son propriĂ©taire le menace pour qu’il rembourse les deux mois de loyer de retard et, cerise sur le gĂąteau, il a perdu son travail. InspirĂ© par des artistes de rue qu’il a vus gagner pas mal d’argent, il dĂ©cide de les imiter et dĂ©pense ses cinq derniĂšres livres dans un costume de panda dĂ©fraĂźchi. Ainsi dĂ©guisĂ©, il exĂ©cute quotidiennement un piĂštre numĂ©ro de danse dans un parc, oĂč il voit un jour son fils se faire brutaliser. Il lui porte secours et, pour la premiĂšre fois depuis un an, Will recommence Ă  parler. Ignorant qu’il s’adresse Ă  son pĂšre, le petit garçon confie sa douleur et sa tristesse au panda dansant. Danny voit en cette ruse un moyen de se rapprocher de son fils et de regagner enfin sa confiance, mais pourra-t-il lui rĂ©vĂ©ler son identitĂ© ?
PeuplĂ© d’une galerie de personnages hauts en couleur, ce premier roman Ă  la fois dĂ©sopilant et trĂšs touchant est un magnifique hymne Ă  l’amour entre un pĂšre et son fils.
 

MON AVIS

Un roman sensible entre humour et Ă©motion.
The Sun

Ce que j'en pense :
Je me suis laissĂ© tenter par le titre de ce livre que j'ai trouvĂ© vraiment sympathique : La danse du panda. Intrigant, non ? Et puis cette couverture, cet homme qui tient la main d'un enfant, qui l'accompagne, dĂ©guisĂ©, avec cette tĂȘte de panda dans l'autre main. Sans oublier cette phrase du Sun qui nous promet " un roman sensible entre humour et Ă©motion. "
Comment résister ?

J'ai dĂ©couvert l'histoire de Danny, cet homme qui Ă©tait en couple avec Liz depuis de nombreuses annĂ©es, papa d'un petit garçon de onze ans, Will et qui perd tout en un claquement de doigts. Danny se retrouve seul Ă  Ă©lever son fils, seul Ă  essayer de comprendre pourquoi Will ne parle plus depuis le dĂ©cĂšs de sa maman et seul Ă  essayer de panser les blessures de ce petit garçon qui doit, en plus de faire son deuil, subir les violences de ses camarades. 
CĂŽtĂ© professionnel, des Ă©preuves attendent Danny, puisqu'il va ĂȘtre licenciĂ© et va devoir se battre pour trouver un plan B, un boulot qui lui permettra de gagner un peu mieux sa vie afin de subvenir aux besoins de son enfant. Danny va alors apprendre le travail d'artiste de rue et son accessoire principal pour ce nouveau job est un dĂ©guisement de panda.
Ce costume va permettre à Danny de faire des rencontres, il va lui permettre également un rapprochement avec Will, aussi incroyable soit-il, grùce à ce camouflage, il va recueillir les confidences de son fils, ce qui est un cadeau précieux et inestimable.
 Danny va-t-il rĂ©ussir Ă  rĂ©vĂ©ler la vĂ©ritĂ© Ă  Will, retirer son masque, sans blesser davantage son garçon dĂ©jĂ  fragilisĂ© par les Ă©preuves de la vie ? Pour le dĂ©couvrir, vous n'avez pas d'autres choix que de lire ce trĂšs joli roman !

À travers cette histoire, nous dĂ©couvrons comment l'auteur met en avant les liens pĂšre-fils. Il nous parle avec simplicitĂ© et intelligence de la perte d'un ĂȘtre cher et Ă  quel point ce dramatique Ă©vĂ©nement peut dĂ©truire. C'est un livre sensible et terriblement doux qui touche Ă©normĂ©ment.
En ce qui me concerne, j'ai juste trouvé qu'il y avait quelques longueurs qui m'ont parfois ennuyée, mais dans l'ensemble, j'ai trouvé l'histoire jolie et convaincante.
Les personnages sont extrĂȘmement attachants, j'ai beaucoup aimĂ© Danny, sa bienveillance, son empathie, sa douceur et son regard de papa rempli d'amour.
Will, lui, m'a bouleversée par le manque qu'il ressent. Son deuil est douloureux, l'incompréhension de ses camarades est pénible et leurs mots font mal. On a envie de protéger Will, de le prendre par la main, d'apaiser sa peine.
Bravo pour ce roman qui parle de ce que beaucoup de famille traverse, c'est simple et efficace !
En bref : 
La danse du panda Ă©crit par James Gould-Bourn et traduit par Anne Damour est un roman touchant qui dĂ©clenche de belles Ă©motions : rires, larmes, colĂšres, angoisses, sĂ©rĂ©nitĂ©... De vraies montagnes russes qui rendent cette lecture forte et marquante... Les personnages principaux et secondaires sont atypiques et attachants, vous ne pouvez que leur trouver de l'intĂ©rĂȘt. J'ai beaucoup aimĂ© lire ce livre, le seul point nĂ©gatif est que j'ai trouvĂ©, par moments, quelques longueurs qui m'ont parfois ennuyĂ©e. Mais dans l'ensemble, j'ai adorĂ©.
Je vous souhaite et trĂšs belle lecture !

Livre lu dans le cadre d'un partenariat avec les Editions PrĂ©ludes que je remercie pour leur confiance.




James Gould-Bourn est romancier et scĂ©nariste, originaire de Manchester en Angleterre. AprĂšs avoir travaillĂ© plusieurs annĂ©es pour des opĂ©rations de dĂ©minage en Afrique et au Moyen-Orient, il a suivi le cursus d’Ă©criture crĂ©ative Ă  la Faber Academy, Ă  Londres. Il vit aujourd’hui en Malaisie. La danse du panda est son premier roman.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥