Mes dernières chroniques

lundi 27 octobre 2014

Les sorties littéraires du 27 octobre au 02 novembre


"Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder" (Oscar Wilde)
BONNES LECTURES !!!


Nora Sutherlin a tout fait pour chasser Wesley Railey de ses pensées, de ses fantasmes. Le jeune homme de bonne famille dont elle pourrait bien être tombée amoureuse n’est pas pour elle. Il est trop jeune, trop sensible et, surtout, trop innocent.
Sa vie à elle, c’est le monde de l’interdit et de la soumission ; c’est Søren, son propriétaire, son amant, son maître. Il sait tout d’elle, il l’a vue grandir, il a fait d’elle la dominatrice la plus accomplie de New York. Et elle a promis de le suivre au bout du paradis, ou de l’enfer.
Sauf que ces bonnes raisons ne sont d’aucun poids face à l’évidence : le seul moyen de choisir vraiment entre ces deux hommes que tout oppose, c’est d’aller jusqu’au bout avec Wesley, sans détour. Quel qu’en soit le prix.

Au fond d’un gouffre : personne ne vous entend crier
Trois jeunes amis passionnés de spéléo, Kévin, Caro et Emma, décident de partir explorer les ruines d’une mine désaffectée. Sur place, ils découvrent, baigné dans la lumière de l’aube, un décor apocalyptique et surréaliste, presque poétique... Un régal à explorer ! Mais à peine entrent-ils qu’ils font une chute vertigineuse à travers un puits mal scellé. Pris au piège au fond d’un gouffre où pas un rayon de lumière ne parvient, où il n’y a rien hormis de l’eau croupie, ils n’ont plus qu’une chose à faire : attendre les secours. Victimes de leur angoisse, ils commencent à perdre leurs repères. À un moment où la frontière entre peur et folie se fait mince : difficile de discerner la réalité de l’illusion...
Un récit de survie angoissant qui confirme le talent déjà bien affirmé du scénariste Christophe Bec, servi par le noir et blanc redoutable de Bernard Khattou. 
Sunlight inaugure également la création de Flesh & Bones, une nouvelle collection de "one shot" en noir et blanc, couverture souple, dédiée aux récits de genre !

« Pour attirer le regard d'un homme incarnant la perfection masculine, je savais qu'il allait me falloir exploiter mon potentiel au maximum. Bien entendu, je n'imaginais pas une seule seconde réussir à me métamorphoser en cygne, toutefois j'étais bien décidée à me transformer au moins en… je ne sais pas, moi… en oie du Canada ! »
Depuis qu’elle a quatorze ans, Millie flashe (sans succès mais avec une persévérance sans faille) sur le beau, le sublime, le parfait Joe Carpenter. Ses études de médecine terminées, elle retourne s’installer dans sa petite ville d'Eastham au bord de l’océan, dans la région de Cape Cod, bien décidée cette fois à conquérir celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie, et la perfection incarnée sur la terre. Après beaucoup d’efforts (jogging à la limite de l’hyperventilation, régime sans pitié, séances chez un coiffeur à la pointe de la mode capillaire, révision intégrale de sa garde-robe…), Millie parvient — enfin ! — à allumer une étincelle de convoitise dans le regard de Joe. Sauf que rien, mais alors rien du tout, ne se passe comme elle l’avait rêvé…

Quarante-huit heures après la greffe de cornée dont elle a bénéficié, Rachel de Luca prend conscience qu’elle vit à la fois un miracle, et un cauchemar. Un miracle parce qu’elle a recouvré la vue alors qu’elle était aveugle depuis l’âge de 12 ans. Un cauchemar parce que, aussitôt après l’opération, elle a de terrifiantes visions mettant en scène des crimes atroces, des visions d’autant plus angoissantes que les crimes qu’elle voit ont bel et bien eu lieu dans la réalité, et qu’ils sont l’œuvre d’un serial killer.
Comprendre ce qui lui arrive, échapper à la menace sombre et diffuse qui se resserre un peu plus chaque jour autour d’elle… Face à l’urgence, face au danger, la seule personne à laquelle elle puisse s’adresser est l’inspecteur Mason Brown. Un homme secret, mystérieux, mais le seul, elle le sent, à pouvoir l’aider face au prédateur qui a pris possession de son esprit. 

Si l’on m’avait dit qu’avec LUI, la vie deviendrait si intense… L’avoir rencontré, c’était plus palpitant qu’un voyage dans un pays exotique, plus excitant qu’une journée de shopping le premier jour des soldes, plus fou que d’avoir gagné le gros lot au Loto, plus exquis que tous les éclairs au chocolat, les mille-feuilles et les macarons réunis en une seule pâtisserie. Mieux que tout ce que j’avais vécu jusqu'à maintenant. 
Mais à l’heure où je vous parle, j’ai peut-être tout perdu… 
Laissez-moi vous raconter. Je vous conseille de vous installer confortablement et de vous asseoir, car l’histoire qui va suivre est assez incroyable, mais elle n’en est pas moins véridique. 
Voilà comment j’en suis arrivée là…

Loin de la Compagnie Denazen, Deznee et Kale espéraient filer le parfait amour. Mais quelque chose dans leurs pouvoirs s est déréglé et le moindre contact physique leur est maintenant interdit : s ils se touchent, Deznee meurt. 
Une autre menace pèse sur Deznee : le projet « Suprématie », initié par la Compagnie, qui la condamne à mort à sa majorité. Et bientôt, Deznee fêtera ses 18 ans. La jeune fille doit faire un choix. Son père, le terrible Marshall Cross à la tête de Denazen, détient l antidote. Mais il ne le lui donnera que si elle se rend...

Dans une Allemagne entre Moyen Âge et Renaissance, dans un monde que se disputent la peste et la lèpre, la famine et la guerre, deux femmes se battent pour accomplir leur destin. Au crépuscule du Moyen Âge, au coeur de la forêt saxonne, une jeune femme abandonne son enfant avant d'être rattrapée par les gardes du seigneur de Magdeburg qui l'accuse de sorcellerie. Depuis la " Hexenturm* " et ses fantômes avilissants, elle va choisir d'assurer seule sa défense. Quinze ans plus tard, alors que les premiers feux de la Renaissance et de la Réforme commencent à briller sur Wittenberg, Gretchen – qu'immortalisera Goethe trois siècles plus tard – ne sait pas encore que la quête de son identité l'amènera à croiser ceux qui sont en train d'écrire l'histoire, qu'il s'agisse de Luther, Cranach ou du très mystérieux docteur Faust. Quel lien unit ces deux femmes ? Quel secret les rapproche ? La Renaissance que découvre Gretchen et le Moyen Âge dans lequel se débat Eva sont-elles des périodes si distinctes ? La lumière a-t-elle vraiment succédé à l'ombre ? Et le bien au mal ? * Hexenturm : la tour des sorcières

Dès l’instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu’elle représente pour lui. Lorsqu’ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n’est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n’est pas comme les autres. Evanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est elle vraiment ? 
" Je donnerais n’importe quoi pour ces moments volés ensemble ". 
Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa soeur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s’il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu’il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l’adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d’être l’ange gardien qu’elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte.
Un roman jeune adulte, troublant, onirique, complexe et envoûtant, qui nous entraîne dans une atmosphère particulière qui n’est pas sans rappeler celle des films Sleepy Hollow ou Le Sixième Sens.

En arrivant à la porte du Manoir, Nic retrouve par hasard son amie Suzanne qui, comme lui, hante depuis longtemps le monde des vivants. Ce sont tous deux des fantômes blancs, mais ils refusent de dire qui ils sont et d’où ils viennent. Personne au manoir ne se doute donc de leurs intentions. Pourtant, Nic a une idée fixe : punir celui qui lui a ôté la vie. Et pour cela, il est prêt à tout, même à libérer les fantômes gris !

Comme toute citadine branchée qui se respecte je vais régulièrement chez mon psy. Et figurez-vous qu’il m’a demandé de réfléchir à ce que je voudrais changer dans ma vie en priorité. Exercice pas facile pour moi, car je veux TOUT changer ! Mais, surtout :Transformer mon mari en prince charmant – après deux ans de mariage, il est plutôt télé-charentaise, que cadeaux surprise et week-end en amoureux !
Décrocher le poste de directrice dans la boîte où je travaille – donner des ordres, j’adore ça !
Faire disparaître coûte que coûte ma rivale Alexa – ce n’est pas une blonde à forte poitrine qui va me faire de l’ombre !
Tester mon sex-appeal sur Evan, mon collègue un peu trop mignon – il drague toutes mes collègues, alors, pourquoi pas moi ?
Croyez-vous que mon psy va pouvoir faire quelque chose ?

« Enfin, Jane, tu as perdu la tête ? » 
Voilà ce que tout le monde s'obstine à me répéter... sans avoir tout à fait tort. Car qui aurait pu croire que moi, Jane Taylor, réputée tête en l'air et dotée de la dose minimum d'esprit pratique, je me transformerais en mère responsable du jour au lendemain ? Responsable... Enfin, n'exagérons rien : je ne suis pas sûre que ma façon d'éduquer Emma - Emma étant ma fille, vous l'aurez compris - fera l'objet d'un reportage dans Parents Magazine, mais en tout cas, je prends mon nouveau rôle de maman très au sérieux ! Car figurez-vous que la maternité m'est un peu tombée dessus. Non pas que j'ignore la façon dont on fait les bébés (j'ai trente ans et un Q.I. normal, merci)... mais il se trouve que j'ai découvert Emma dans son petit couffin, abandonnée sur le parvis enneigée d'une église le soir de Noël. Bon d'accord, les nouveau-nés, je n'y connais pas grand-chose... mais je vous jure qu'Emma et moi, on est faites pour s'entendre !

Libre. D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Tesla s’est toujours sentie libre. De choisir ce qu’elle voulait faire de sa vie, de décider quelles expériences elle avait envie de tenter. Qui elle voulait aimer. Certes, cela lui a souvent valu d’être regardée comme une jeune femme un peu à part, mais elle, elle ne se sent pas différente : à 26 ans, elle se sent riche de bien plus de possibilités que la plupart des femmes qui l’entourent, en particulier en ce qui concerne les choses de l’amour – ou, du moins, les choses du sexe. Pourtant, l’irruption de Charlie et de Meredith dans sa vie fait soudain basculer toutes ses certitudes. Car ce couple fascinant et sexy va lui ouvrir des perspectives auxquelles elle n’aurait même jamais pensé…

2 commentaires:

  1. Certaines sorties donnes envies comme "Dans les yeux du tueur" ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce billet :-) Où trouve tu ces sorties ?

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg