Mes dernières chroniques

mercredi 27 avril 2016

Entre ciel et Lou (♥♥♥♥♥ / Coup de cœur) écrit par Lorraine Fouchet - Éditions Héloïse d'Ormesson

Titre: Entre ciel et Lou
Auteur: Lorraine Fouchet
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 432
Date de sortie: 10/03/2016
Prix support papier: 21€00
Prix format numérique: 13€99
ISBN: 978-2-35087-348-0

Synopsis:
Bretagne. Jo prévoit de profiter d’une joyeuse retraite sur l’île de Groix. Mais la deuxième vie qu’il imaginait aux côtés de sa bien-aimée, il devra l’inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un ultime défi : celui d’insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants. Il n’a d’autre choix que d’honorer Lou, sa mémoire et ses vœux. Entre un fils sur la défensive et une fille cabossée par l’amour, la mission s’avère difficile mais réserve son lot d’heureuses surprises – car il n’est jamais trop tard pour renouer. En famille, on rit, on pleure, on s’engueule et, surtout, on s’aime !


Mon avis:
Je remercie chaleureusement les Éditions Héloïse d'Ormesson qui m'ont accordé leur confiance pour lire et chroniquer ce titre qui m'a fait un bien fou. Entre ciel et Lou est aussi bénéfique qu'un bon bol d'air iodé ! 
Afficher l'image d'origine

Ma notation:


Vous l'avez lu ? Notez-le:

Informations:

Ce roman contient plusieurs petits chapitres courts. L'histoire commence le 31 octobre et se termine le 6 février.
À la fin, vous pouvez retrouver la playlist du roman et des recettes Bretonnes. J'adore !
Inédit : Retrouvez ici mon interview "En toute intimité" de Lorraine Fouchet ← 

Mes ressentis:
"Il manque un temps à ma vie, il manque un temps j'ai compris, il me manque toi, mon alter ego."
Une couverture, un titre, un résumé, des coquillages, une île, la Bretagne... tant d'éléments qui me parlent et qui m'ont donné envie de me plonger dans le dernier roman de Lorraine Fouchet : Entre ciel et Lou.
Je ne vais pas vous faire tout un paragraphe sur tout le bien que je pense de la Bretagne, c'est chez moi, je m'y sens bien, je l'aime, je l'admire, je la chérie... Alors lorsqu'un roman sort en librairie et qu'il parle de cette région -qui est la plus belle soit dit en passant, où l'on y mange les meilleurs gâteaux, des crêpes à tomber, sans oublier les spécialités Bretonnes qui sont juste exceptionnelles, où il y a les plus beaux paysages et les plus mystérieuses légendes, je m'arrête là, la liste est longue...- je me jette dessus parce que je sais que si la personne qui a écrit ce livre connait bien la Bretagne, cela va obligatoirement me plaire. Et là, ce n'est pas que Lorraine Fouchet connait bien la Bretagne, c'est plus que ça, elle lui porte un amour hors pair et elle en parle avec tendresse et sincérité.
Bon ok, je vous ai écrit un paragraphe... oups !
"Tu es partie seule en repérage là où on va après, tu seras là pour m'accueillir. Ne cuisine pas pour moi, ou alors prends des cours là-haut, mon amour."
Lou... cette femme d'une cinquantaine d'années que nous apprenons à connaître à travers ses pensées écrites en italique dans le texte. Lou, décédée dès le premier chapitre, mais qui s'impose comme l'un des personnages des plus charismatiques de ce roman. Lou... Un si joli prénom pour une si belle personne. J'ai beaucoup d'affection pour elle.
Et puis, il n'y a pas de Lou sans Jo, son mari, cet homme un peu bourru, un breton dans toute sa splendeur, un têtu au grand cœur, un amoureux de la vie, un amoureux de l'amour, un homme entier que la vie n'épargne pas avec le décès de sa femme et qui nous touche profondément. On a envie de le prendre dans nos bras Jo, on a envie de lui tendre une main, de le consoler, de lui dire des mots de réconfort. On partage sa peine, sa douleur, nous n'avons pas le choix, c'est écrit comme ça. On l'aime cet homme et ce, dès les premières lignes.
Lou part en laissant une mission à Jo. C'est simple, pour découvrir le contenu d'une lettre il doit rendre ses grands enfants heureux. Une tâche qui n'est pas si simple qu'elle n'y paraît, vous verrez...
Je n'oublie pas les autres personnages qui alimentent l'histoire, qui donnent de jolies couleurs aux mots, des nuances... je pense notamment au touchant Cyrian, je pense aussi à la délicieuse Sarah, à la gourmande petite Pomme et à sa demi-sœur Charlotte, il y a aussi les amis, les belles-filles, les habitants de l'île, les médecins et j'en oublie... C'est une grande famille pour un si petit endroit et aucun membre ne nous laisse indifférents. Ils sont exceptionnels, ils sont uniques.
"Je suis sûre que tu m'entends, mais c'est pas juste, je te raconte tout, tu ne me racontes rien."
Ces gens ont pris une place bien particulière dans ma vie, dans ma tête et dans mon cœur, je les ai aimés durant toute ma lecture, j'ai partagé avec eux leurs joies, leurs peines, leurs petits soucis, leurs souvenirs, leurs espoirs et aujourd'hui ils me manquent terriblement. Je ressens depuis quelques jours un immense vide et je repense très souvent à eux. 
Je vous préviens, nous ne ressortons pas de cette lecture comme nous y sommes entrés, une partie de nous reste sur ce rocher, sur ce petit morceau de terre sorti de l'océan, on aimerait presque être un petit peu Groisillons.
Me'zo ganet e kreiz ar mor, Je suis né au milieu de la mer (Yann-Ber Kalloc'h)
Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

"Qui voit Groix voit sa joie."                             "Qui voit Groix voit sa croix."
Mes ressentis, aussi forts soient-ils, sont présents grâce au talent d'une auteure incroyable. C'est un gros coup de cœur, un coup de foudre immense pour cette dame à la plume d'or.
J'ai eu la chance de rencontrer Lorraine Fouchet ce week-end au salon du livre de Montaigu et je l'ai trouvée très intéressante. C'est le genre de personne qui a beaucoup à transmettre, beaucoup à partager, beaucoup à nous apprendre. C'est le genre de personne qui pourrait nous parler durant des heures et qu'on ne se lasse pas d'écouter. C'est le genre de personne que l'on admire et qu'il est agréable de croiser au détour d'un salon. Maintenant que j'ai goûté aux écrits de Lorraine, il m'est impossible d'ignorer ses autres titres, il y en a seize autres, j'en ai déjà un dans ma pile à lire et les autres suivront certainement.
Sous le charme ? La réponse est oui , je suis conquise et ça se voit.
"On ne sait pas de quoi on meurt, mais on peut décider comment on vit. Jo, je t'ai forcé à mieux connaître nos enfants et ça t'a empêché de baisser les bras et de sombrer. Tu m'as empêchée d'en finir, je t'ai rendu la pareille. Puisque je t'ai précédé là-haut, je vais nous réserver la meilleure table dans un restau étoilé du ciel. T'aimer a été une ivresse, tes paroles m'ont grisée, mais tu ne m'as jamais saoulée. "
En quelques mots : J'ai tout aimé dans ce roman : les personnages, leur goût pour la vie, leurs histoires, les lieux, tout ! C'est un roman qui nous offre un aller simple pour Groix, cette île qui se situe dans le Morbihan juste en face de Lorient. Je vous parle souvent de ma petite bulle, celle où je me sens particulièrement bien lorsque j'ai un coup de cœur littéraire. Il m'y a emmenée, j'y était durant plus de quatre cent pages et pas une seule petite ligne ne m'a laissée indifférente. 
Je ne vous conseille pas de lire ce livre, je vous le demande. Foncez, lisez et venez partager vos ressentis avec moi, venez me parler de Jo et Lou, de Pomme et Charlotte, je vous attends.
Allez, comme on dit chez nous : Kenavo !


Les premières lignes:
-31 octobre-
Jo, île de Groix Je m’appelle Joseph, tu m’appelais Jo. C’est moi au premier rang dans l’église, avec les yeux rougis, le caban et le pull turquoise posé sur les épaules. Tu disais que les lys avaient un parfum à réveiller les morts, j’aurais dû t’en acheter. Tu avais le sens de l’amour mais un sens de l’humour pire que le mien. Notre vie, tu l’as passée à me faire des blagues nulles. Je n’arrive pas à admettre qu’une femme lumineuse comme toi s’est éteinte. Il y a forcément un piège. Je vais tomber dedans quand? Nos enfants sont arrivés par le bateau. Cyrian a roulé depuis Paris avec sa femme Albane, leur fille Charlotte et le chiot Hopla, dans sa Porsche Cayenne noire qu’il a laissée au parking de Lorient. Sarah a pris le train en s’aidant de sa canne sans s’encombrer de son fauteuil roulant. Cyrian a tout géré comme il gère son entreprise. Il a choisi ton cercueil, s’est chargé de l’annonce dans les journaux et du livret de messe avec ta photo suffocante de beauté. Notre fils n’est ni sympathique, ni drôle, ni attendrissant, mais il est irréprochable. Les bancs de l’église sont tous occupés: les Groisillons d’un côté, les non-insulaires de l’autre, ta famille devant. On a marié ici les enfants de nos copains, on a enterré leurs parents. On s’asseyait à l’arrière de l’église en se tenant la main. Ce matin, tes doigts me manquent et je suis assis au premier rang comme un fayot. L’ex-voto de bateau qui se balance au-dessus de ma tête me fiche le mal de mer. Derrière l’autel, sous le crucifix, la grande ancre est flanquée de deux anges placides. Le nouveau recteur, le jeune père Dominique, officie en personne. Autrefois, on pouvait mourir tous les jours, aujourd’hui les prêtres ne vivent plus ici à l’année. Tu es partie à la bonne date, tu as droit à une vraie messe. La chorale de La Kleienn chante Audite Silete de Michael Praetorius. C’est chamboulant et intense. J’ai une faim de loup, de marin, de loup de mer. Une faim de Lou, puisque c’est ton prénom. J’ai envie de toi et de notre crêpe camembert caramel au beurre salé. J’ai le cœur gros – le comble pour un cardiologue. Je suis mal rasé, je n’ai pas ciré mes souliers. Ma belle-fille Albane est choquée que je porte mon chandail turquoise. Tu me l’as offert pour notre dernier anniversaire de mariage. C’est moi le veuf, qu’on me foute la paix ! J’ai toujours un pull posé sur les épaules, c’est ma marque de fabrique. Nos copains m’ont promis que si je meurs avant eux, ils viendront tous à mon enterrement avec un Joseph sur les épaules. Tu ne seras pas là pour le voir.

Parlons de l'auteur:
Lorraine Fouchet est une auteure, scénariste, docteur en médecine, née le 22 octobre 1956 à Neuilly-sur-Seine. Elle est la fille de Christian Fouchet, ancien ministre du général de Gaulle. Elle a fait ses études primaires à l'Institut de La Tour, ses études secondaires au Lycée La Folie St James et à Sainte-Marie de Neuilly. Docteur en médecine, elle a fait ses études au CHU Necker-Enfants malades. Elle a été pendant quinze ans médecin d’urgence au SAMU d e Paris et à SOS Médecins Paris, avant de se consacrer à l'écriture. Elle se partage entre la région parisienne et l'île de Groix dans le Morbihan.

Interview vidéo:

Bibliographie:
Taxi maraudeDe toute urgenceChâteau en ChampagneLe phare de ZanzibarLe talisman de la félicité24 heures de tropL'AgenceLe Bateau du matinNous n'avons pas changéPlace FurstenbergUne vie en échangeLe Chant de la duneLa mélodie des joursCouleur champagneJ'ai rendez-vous avec toiEntre ciel et Lou
♦Jeanne, sans domicile fixe ( inédit J'ai Lu 1990)
♦Taxi Maraude ( inédit J'ai Lu 1992)
♦De toute urgence (Flammarion 1996, prix Littré du Groupement des Ecrivains Médecins 1997)
♦Château en Champagne (Flammarion 1997, prix Anna-de-Noailles de l’Académie française 1998)
♦Le Phare de Zanzibar (Flammarion 1998)
♦Le Talisman de la félicité (Denoël, 1999)
♦24 heures de trop (Robert Laffont 2002)
♦L'Agence (Robert Laffont 2003, prix des Maisons de la presse 2003)
♦Le Bateau du matin (Robert Laffont 2004)
♦Nous n'avons pas changé (Robert Laffont 2005)
♦Place Furstenberg (Robert Laffont 2007)
♦Une vie en échange (Robert Laffont 2008)
♦Le Chant de la dune (Robert Laffont 2009)
♦La Mélodie des Jours (Robert Laffont 2010)
♦Couleur champagne (Robert Laffont 2012)
♦J'ai rendez-vous avec toi (Héloïse d'Ormesson 2014)
♦Entre ciel et Lou (Héloïse d'Ormesson 2016, prix Ouest 2016 ) ← Ma chronique

Quelques liens indispensables:
Site des Éditions Héloïse d'Ormesson

2 commentaires:

  1. J'ai moi aussi beaucoup aimé ce livre. Merci pour tes commentaires qui m'ont permis de me plonger dans cette superbe histoire. Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Ta chronique m'a permis de découvrir ce livre et cet auteur : MERCI !!! Car pour moi aussi c'est un GROS COUP DE COEUR !! Exactement le même ressenti. Belle découverte, j'ai adoré Groix, ses personnages, l'histoire !! Livre trop vite fini ! Moi aussi je ne connaissais pas Lorraine Fouchet mais je vais en lire un autre très bientôt c'est sûr !! Merci pour les illustrations de cette chronique qui complètent la lecture du livre pour voir à quoi ressemble Groix après se l'être imaginé !

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
http://zupimages.net/up/17/22/2ylv.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 52
-Pages tournées: 16398
-Coups de cœur: 3
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg