Mes dernières chroniques

jeudi 5 mai 2016

Dix Petits Nègres (♥♥♥♥) écrit par Agatha Christie - Editions Audiolib

Titre: Dix Petits Nègres
Auteur: Agatha Christie
Format: Audio
Lu par: Grégory Gadebois
Genre: Policier
Durée: 6h18
Date de sortie: 16/03/2016
Prix livre audio: 19€00
ISBN: 9782367620893
Editions: Audiolib
Acheter ce livre audio

Synopsis:
En a-t-on parlé de l’Île du Nègre ! Elle avait, selon certains, été achetée par une
star de Hollywood. Des journaux avaient insinué que l’Amirauté britannique s’y
livrait à des expériences ultrasecrètes. Bref, quand ils reçurent – sans savoir
de qui – cette invitation à passer des vacances à l’Île du Nègre, tous les dix accoururent.


Mon avis:
Je remercie les Editions Audiolib pour cette écoute, j'ai adoré redécouvrir ce roman de cette manière !

Ma notation:

Vous l'avez lu ? Notez-le:


Mes ressentis:
"Dix petits nègres s'en furent dîner,
L'un d'eux but à s'en étrangler
N'en resta plus que neuf.

Neuf petits nègres se couchèrent à minuit,
L'un d'eux à jamais s'endormit
N'en resta plus que huit.

Huit petits nègres dans le Devon étaient allés,
L'un d'eux voulut y demeurer
N'en resta plus que sept.

Sept petits nègres fendirent du petit bois,
En deux l'un se coupa ma foi
N'en resta plus que six.

Six petits nègres rêvassaient au rucher,
Une abeille l'un d'eux a piqué
N'en resta plus que cinq.

Cinq petits nègres étaient avocats à la cour,
L'un d'eux finit en haute cour
N'en resta plus que quatre.

Quatre petits nègres se baignèrent au matin,
Poisson d'avril goba l'un
N'en resta plus que trois.

Trois petits nègres s'en allèrent au zoo,
Un ours de l'un fit la peau
N'en resta plus que deux.

Deux petits nègres se dorèrent au soleil,
L'un d'eux devint vermeil
N'en resta plus qu'un.

Un petit nègre se retrouva tout esseulé
Se pendre il s'en est allé
N'en resta plus... du tout."

Dix personnes -le général John Macarthur, Véra Claythorne, Emily Brent, le juge Lawrence Wargrave, Philip Lombard, le docteur Edward Armstrong, Henry Blore, Anthony Marston, Thomas et Ethel Rogers-, un manoir sur l'Île du Nègre, une comptine, des meurtres, une super intrigue... →  Dix Petits Nègres d'Agatha Christie.
Je me souviens d'une salle de classe au collège, d'un professeur de Français qui me présentait ce livre comme étant un excellent roman policier. Je me souviens l'avoir détesté sur le moment, car le titre "Dix Petits Nègres" ne m'inspirait absolument rien et puis, à l'époque, c'était mon grand frère qui lisait du Agatha Christie, pas moi, moi, j'étais dans ma période Stephen King !
Je me souviens avoir commencé cette lecture par obligation et sans grand enthousiasme et puis au bout de quelques chapitres, le dévorer avec engouement. Je me souviens avoir remercié mon prof au bout de quelques jours pour cette merveilleuse découverte, comme quoi, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis ! Je me souviens...
Ce policier, je l'ai adoré, d'ailleurs, j'ai toujours mon exemplaire du collège, tout abîmé, jauni, mais si beau ! Il  y a même des petites annotations à l'intérieur qui me font sourire aujourd'hui. Je le comparais par exemple au jeu Cluedo, c'est drôle ce à quoi ce livre me faisait penser à 13 ans.
Lorsque j'ai vu le mois dernier que la version audio était disponible chez Audiolib, je n'ai pas hésité une seconde pour le redécouvrir avec beaucoup de nostalgie, c'est vrai, mais surtout avec énormément d'intérêt. Je voulais voir si la magie allait à nouveau fonctionner, et oui, ça a été le cas ! Je me suis, dès les premières minutes d'écoute, rappelée pourquoi j'avais tant aimé ce roman : les personnages sont détaillés, sombres, mystérieux et attachants pour certains, ils cachent des secrets qui titillent notre curiosité, l’atmosphère est particulièrement lourde et pesante et puis nous sommes nous aussi et durant toute notre lecture audio à l’affût du moindre indice qui nous mettrait sur la piste de l'assassin, sans oublier le suspense qui est présent tout au long de l'histoire. Il y a aussi cette petite comptine (ci-dessus) qui nous donne un rythme et un repère, j'adore !
La plume d'Agatha Christie est intergénérationnelle, elle n'a pas pris une ride entre 1940 et 2016 et elle se lit vraiment bien. Je n'ai pas eu l'impression d'écouter un bouquin qui a été publié il y a 76 ans en France.
La version audio est super pour (re)découvrir ce genre de littérature. Les classiques ne sont pas toujours les romans vers lesquels nous nous dirigeons en priorité et les découvrir de cette façon est juste parfait. Comme à chaque fois, la lecture est impeccable, le ton y est, le lecteur, Grégory Gadebois, a parfaitement rempli sa mission... Rien à redire !
En bref, un huis clos remarquable écrit par une grande écrivaine. La version audio m'a complètement conquise, j'ai adoré redécouvrir ce roman policier qui n'est absolument pas démodé. D'ailleurs, il est aujourd'hui dans les mains de ma fille de 12 ans et j'espère qu'elle sera, comme moi, séduite par cette lecture.
Vous devez vous aussi absolument le lire, je ne suis pas une experte d'Agatha Christie, mais je vous assure qu'elle vaut vraiment la peine qu'on s'intéresse à ses œuvres.

Les premières lignes:
-1-
Dans le coin fenêtre d’un compartiment fumeurs de première classe, le juge Wargrave, retraité depuis peu, tirait sur son cigare en parcourant avec intérêt les pages politiques du Times.
 Posant son journal, il regarda par la vitre. Ils traversaient maintenant le Somerset. Il jeta un coup d’œil à sa montre : encore deux heures de voyage.
 Mentalement, il passa en revue tout ce qui avait paru dans la presse au sujet de l’île du Nègre.
 Il y avait d’abord eu la nouvelle de son achat par un milliardaire américain fanatique de yachting – assortie de la description de la luxueuse demeure ultra-moderne qu’il faisait construire sur cet îlot au large du Devon. Le fait malencontreux que la toute récente et néanmoins troisième épouse dudit milliardaire n’eût pas le pied marin avait entraîné la mise en vente de l’île et de la maison. Des publicités dithyrambiques avaient alors été placardées un peu partout. Jusqu’au jour où on avait sobrement annoncé qu’elle avait été rachetée par un certain Mr O’Nyme. Les échotiers s’étaient tout aussitôt déchaînés. Selon eux, l’île du Nègre avait été acquise en réalité par miss Gabrielle Turl, la star hollywoodienne ! Elle rêvait d’y passer quelques mois à l’abri de toute publicité ! La Commère laissait entendre à mots couverts que la famille royale comptait y établir ses quartiers d’été ! Mr
Merryweather avouait s’être laissé dire en confidence que l’île avait été achetée en vue d’une lune de miel : le jeune lord L. avait enfin succombé à Cupidon ! Jonas savait de source sûre que l’Amirauté l’avait acquise en vue d’y procéder à des expériences secrètissimes !
 Pas de doute, l’île du Nègre faisait vendre de la copie !
 Le juge Wargrave sortit une lettre de sa poche. L’écriture en était indéchiffrable, mais quelques mots ressortaient çà et là avec une clarté inattendue : Lawrence, très cher… sans nouvelles de vous depuis tant d’années… absolument venir à l’île du Nègre… un cadre enchanteur… tant de choses à nous raconter… le bon vieux temps… communion avec la Nature… rôtir au soleil… départ de Paddington à 12 h 40… vous ferai prendre à Oakbridge… Et sa correspondante concluait : Bien à vous, suivi
d’un élégant Constance Culmington adorné d’un paraphe. Le juge Wargrave s’efforça de se rappeler depuis combien de temps il n’avait pas vu lady Constance Culmington. Cela devait faire sept… non, huit ans. À l’époque, elle partait pour l’Italie afin de « rôtir au soleil » et de « communier avec la Nature » et les contadini. Plus tard, il avait entendu dire qu’elle avait continué sa route jusqu’en
Syrie, afin de rôtir sous un soleil plus ardent encore et de vivre en symbiose avec la Nature… et cette fois les bédouins.
 Constance Culmington, se dit-il, était tout à fait le genre de femme à acheter une île et à s’entourer de mystère ! Approuvant d’un léger hochement de tête la logique de sa réflexion, le juge Wargrave se mit à dodeliner du chef…  Et s’endormit.
*Extrait audio*

Parlons de l'auteur:
Résultat de recherche d'images pour "agatha christie"
Agatha Christie est sans nul doute l'une des romancières les plus appréciées de notre temps. Auteur de 84 ouvrages (pour la plupart des intrigues policières), d'une vingtaine de pièces de théâtre et de plusieurs recueils de nouvelles, elle est parvenue à faire de ses œuvres de grands succès du XXe siècle, lues partout dans le monde (plus de 2 milliards d'exemplaires vendus).

Bibliographie:
La mystérieuse affaire de Styles
Mister Brown
Le crime du Golf
L'homme au complet marron
Les Enquêtes d'Hercule Poirot
Le secret de Chimmeys
Le meurtre de Roger Ackroyd
Les Quatre
Le Train Bleu
Les Sept Cadrans
Associés contre le crime
Le crime est notre affaire
L'affaire Prothéroe
Cinq heures vingt-cinq
La Maison du Péril
 Le Club du Mardi
Le couteau sur la nuque
Le Flambeau
Pourquoi pas Evans ?
Le crime de l'Orient-Express
PM. Parker Pyne, professeur de bonheur
Douze nouvelles
Drame en trois actes
La mort dans les nuages
ABC contre Poirot
Meurtre en Mésopotamie
Cartes sur table
Poirot résout trois enigmes
Mort sur le Nil
Témoin muet
Rendez-vous avec la mort
Le Noël d'Hercule Poirot
Dix petits nègres
Un meurtre est-il facile ?
Un, deux, trois
Je ne suis pas coupable
N ou M ?
Les vacances d'Hercule Poirot
Un cadavre dans la bibliothèque
Le doigt qui tue ; La plume empoisonnée
Cinq petits cochons
L'heure zéro
La mort n'est pas une fin
Meutre au champagne
Le Vallon
Les douze travaux d'Hercule Poirot
Témoin à charge
Le flux et le reflux
La maison biscornue
Un meutre sera commis le...
Rendez-vous à Bagdad
Le retour d'Hercule Poirot (N)
Mme Mc Ginty est morte
Jeux de glaces
Une poignée de seigle
Les indiscrétions d'Hercule Poirot
Destination inconnue
Pension Vanilos
Poirot joue le jeu
Le train de 16 h 50
Témoin indésirable
Le chat et les pigeons
Christmas Pudding
Le cheval pâle
Le miroir se brisa
Les pendules
Le major parlait trop
À l'hôtel Bertram
La troisième fille
La nuit qui ne finit pas
Mon petit doigt m'a dit
La fête du potiron
Passager pour Frankfort
Hercule Poirot
Nemesis
Une mémoire d'éléphant
Le cheval à bascule
Le bal de la victoire
Poirot quitte la scène
La dernière énigme

Parlons du lecteur:
Afficher l'image d'origine
Ancien élève du Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Grégory Gadebois a été pensionnaire de la Comédie française de 2006 à 2012, où il s’est illustré dans de nombreuses pièces classiques (Cyrano de Bergerac, Le Mariage de Figaro…). Au cinéma, il reçoit en 2012 le César du meilleur espoir pour Angèle et Tony d’Alix Delaporte. On a pu le voir récemment dans Coup de chaud de Raphaël Jacoulot, ou Au plus près du soleil d’Yves Angelo. Il a reçu le Molière « Seul en scène » pour l’adaptation théâtrale par Anne Kessler de Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes, nouvelle qu’il a lue pour Audiolib.

Quelques liens indispensables:

1 commentaire:

  1. Je ne suis pas non plus une experte des Agatha Christie mais moi aussi je l'ai lu il y a quelques années maintenant et lorsque je l'ai aperçu à la bibliothèque dernièrement j'étais bien tentée de le relire ! Je ne connais pas la version audio mais tout comme vous je recommande sa lecture papier au moins une fois ! J'avais ADORE !!

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
http://zupimages.net/up/17/22/2ylv.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 52
-Pages tournées: 16398
-Coups de cœur: 3
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg