Mes dernières chroniques

mercredi 5 octobre 2016

La sœur de la tempête (♥♥♥½) écrit par Lucinda Riley - Éditions Charleston

Titre: La sœur de la tempête
Auteur: Lucinda Riley
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 608
Date de sortie: 08/04/2016
Prix du livre papier: 22€50
Prix du livre numérique: 16€99
ISBN: 978-2368121009
Editions: Charleston


Synopsis:
À la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu'elles étaient bébés, Ally d'Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique château sur les bords du lac de Genève. Ally, la deuxième soeur au tempérament tempétueux, est navigatrice et musicienne. Lorsqu'une nouvelle tragédie la touche, la jeune femme décide de partir sur les traces de ses origines. Les indices que lui a laissés son père en guise d'héritage vont la mener au coeur de la Norvège et de ses fjords sublimes. Entourée par la beauté de son pays natal, Ally découvre l'histoire intense d'une lignée de virtuoses célébrés pour leur talent, un siècle plus tôt, une famille aux lourds secrets…
Quel est son lien avec la belle Anna Landvik, merveilleuse chanteuse qui fut une proche d'Edvard Grieg et interpréta son célèbre Peer Gynt ? Et, plus que tout, Ally arrivera-t-elle à laisser son passé pour construire son avenir ?


Mon avis:
Je remercie les Editions Charleston pour cette belle lecture.

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Informations:
Traduit de l'anglais par Marie-Axelle de La Rochefoucauld
Titre original : The storm sister

Mes ressentis:
J'ai découvert l'univers de Lucinda Riley en septembre 2015 avec son roman Maïa, qui n'est autre que le premier tome de la série Les sept sœurs et qui est lui aussi publié aux Éditions Charleston. Le coup de cœur a été instantané, j'ai de suite été séduite par le style, l'histoire et les personnages de la série. J'avais hâte de lire la suite, hâte de me replonger dans la saga et de découvrir cette fois-ci l'histoire d'Ally. C'est dommage qu'il se soit passé une année entre les deux tomes, parce que certains éléments m'ont échappé entre temps, mais pas de panique, l'auteure nous donne suffisamment de détails pour nous rafraîchir la mémoire rapidement et nous replonger avec facilité dans cette saga addictive. C'est donc avec un grand plaisir que j'ai ouvert mon gros pavé afin de poursuivre les aventures des sœurs Aplièse et de lire plus particulièrement celle de la navigatrice. Rappelez-vous, dans le premier tome celle-ci apprend le décès de son père adoptif alors qu'elle était en mer.
J'ai pleuré, tellement pleuré dans la première partie, je ne m'attendais pas du tout à être aussi touchée et émue. J'ai aimé analyser les émotions d'Ally, cette femme forte et pleine de convictions. J'ai vécu son histoire d'amour avec Théo à 200 %, je les ai trouvés vraiment mignons et beaux tous les deux, leur bonheur naissant m'a fait chaud au cœur ! Mais l'auteure a décidé de malmener ses personnages et ses lecteurs avec une chute surprenante et inattendue. Autant vous dire que les mouchoirs vous seront indispensables ! Suite à cet épisode douloureux, Ally va se consacrer à sa quête d'identité et va à son tour suivre les indices laissés par Pa Salt, son père adoptif afin de comprendre qui elle est et d'où elle vient.
C'est d'ailleurs là que commence la seconde partie, et c'est là aussi que j'ai complètement décroché de l'histoire. En effet, Ally se retrouve avec un manuscrit entre les mains et nous, nous nous retrouvons à lire ce manuscrit. Je pensais qu'on le survolerait, mais non ! Nous le lisons page après page... Malheureusement, les changements d'époque, de lieux, de personnages, d'histoire et surtout d’atmosphère ne m'ont pas du tout plu. J'étais tellement absorbée par le présent et dans un état d'émotion si intense que tous ces changements m'ont complètement refroidie. Pourtant le contenu du manuscrit est bon et très émouvant également, mais le changement brutal de ces deux histoires ne m'a tout simplement pas convenu. J'ai eu l'impression de lire un autre livre, c'était très curieux. Évidemment, ces deux histoires parallèles se rejoignent pour donner toutes les réponses tant attendues.

►En bref, ma lecture a démarré sur les chapeaux de roues, j'étais conquise dès les premières lignes, heureuse de retrouver les personnages et l'univers de l'auteure. Cela n'a pas duré, malheureusement. Des changements brutaux m'ont refroidie et m'ont détachée de l'histoire. Les allers et retours entre le passé et le présent m'ont décontenancée. J'ai trouvé qu'il y avait de nombreux flottements lorsque je lisais le manuscrit et un certain ennui à pointé le bout de son nez.
J'ai tout de même très envie de lire la suite que j'attends avec une grande impatience. Je suis sûre qu'il me plaira, car la plume de Lucinda Riley est vraiment très plaisante ! J'espère juste que la construction du roman sera différente et à la hauteur de mes attentes afin de me réconcilier avec la saga.


Les premières lignes:
Chapitre 1 - La mer Égée
Je me souviendrai toujours de l’endroit où je me trouvais et de ce que je faisais quand j’ai appris que mon père venait de mourir. J’étais allongée, nue au soleil, sur le pont du Neptune, la main protectrice de Theo posée sur mon ventre. La courbe désertée de plage dorée, sur l’île en face de nous, brillait de mille feux. L’eau turquoise et limpide venait paresseusement frapper le sable, ne parvenant qu’à former une écume élégante comme la mousse d’un cappuccino. Apaisée, avais-je pensé, comme moi.
La veille, au coucher du soleil, nous avions jeté l’ancre dans la petite baie de Macheres, une île grecque minuscule. Nous avions alors traversé à gué jusqu’à la crique, chacun chargé d’une glacière. L’une contenait un mulet et des sardines qu’avait pêchés Theo quelques heures plus tôt, l’autre du vin et de l’eau. J’avais déposé la mienne sur le sable, à bout de souffle, et Theo m’avait tendrement embrassé le bout du nez. 
— Nous sommes deux naufragés sur notre île déserte, s’était-il réjoui, étendant les bras pour désigner le cadre idyllique. Bon, je vais chercher du bois pour cuire notre poisson.
Je l’avais regardé s’éloigner vers les rochers qui formaient un croissant autour de l’anse, puis se diriger vers les buissons de bois sec qui poussaient, épars, dans les fissures. Sa carrure mince était surprenante étant donné sa qualité de marin d’envergure internationale. Comparé à mes autres coéquipiers masculins de compétition de voile, qui n’étaient que muscles et arboraient un torse digne de Tarzan, Theo semblait vraiment fluet. L’une des premières choses que j’avais remarquées chez lui était sa démarche asymétrique. Il m’avait depuis raconté comment il s’était cassé la cheville en tombant d’un arbre dans son enfance, et comment celle-ci ne s’était jamais complètement rétablie.
— J’imagine que c’est une autre raison qui m’a toujours destiné à une vie de marin. Lorsque je suis sur un bateau, personne ne devine mon allure ridicule sur la terre ferme, avait-il gloussé.
Nous avions cuit et dégusté notre poisson avant de faire l’amour sous les étoiles. Le matin suivant était notre dernier ensemble à bord. Et juste avant de décider qu’il me fallait absolument reprendre contact avec le monde extérieur en rallumant mon portable, juste avant de découvrir que ma vie avait volé en éclats, j’étais allongée à côté de Theo, parfaitement en paix. Et, comme dans un rêve, mon esprit avait rejoué le miracle de notre amour, comment nous nous étions retrouvés dans cet endroit merveilleux…

Quelques mots sur Lucinda Riley:
Lucinda_new_pr_photo_-_boris_breuer_regular
Lucinda Riley est née en Irlande, et après avoir été actrice pour le cinéma, le théâtre et la télévision, a écrit son premier livre à l'âge de vingt-quatre ans. Lucinda est auteur best-seller du New York Times et du Sunday Times. 
Parmi ses romans, Les Sept Soeurs, une série ambitieuse de sept tomes sur des soeurs adoptées et basé sur le mythe de la constellation des Sept Sœurs. 
Lucinda est également en train de réécrire ses premiers titres, publiés originellement sous son nom de jeune fille, Lucinda Edmonds.
Lucinda vit avec son mari et quatre de ses enfants sur la côté nord du Norfolk, en Angleterre, et vers Cork, en Irlande.
Quand elle ne travaille pas, ne voyage pas et ne court pas après ses enfants, elle adore lire des livres qu'elle n'a pas écrit avec un verre ou deux de rosé de Provence !

Bibliographie:
♦La soeur de la tempête, tome 2 : Ally 
♦La belle italienne
♦La maison de l'orchidée 
♦Le Domaine de l'Héritière
♦La Rose de Minuit
♦La jeune fille sur la falaise 

Quelques liens indispensables:

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
http://zupimages.net/up/17/18/g21u.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 38
-Pages tournées: 12300
-Coups de cœur: 1
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg