Dernières chroniques

25 févr. 2020

Je ne voulais pas vous faire pleurer (♥♥♥♥) écrit par Charlotte Monnier - Éditions Slalom

Titre: Je ne voulais pas vous faire pleurer
Auteur(e): Charlotte Monnier
Genre: Jeunesse
Nombre de pages: 144
Date de sortie: 16/01/2020
Prix du livre papier: 10€90
Prix du livre numérique: 7€99
ISBN: 9782375542330
Éditions: Slalom
  




 
Le parcours inspirant d'une adolescente, anorexique, qui, aidée de sa famille et forte de nouvelles rencontres, va trouver les armes pour apprendre à accepter son corps.

Julie-Anne a 15 ans quand ses parents la déposent dans un hôpital psychiatrique pour adolescents. Anorexique, son poids est trop faible pour qu'elle puisse mener l'existence d'une jeune fille de son âge dans le monde extérieur. Elle doit prendre 7 kilos pour pouvoir sortir de l'hôpital et surtout, retrouver sa famille.
Commence alors pour elle un long parcours, "enfermée" dans cette unité d'hôpital psychiatrique pour adolescents. Il va falloir s'y faire et malgré tout, s'y amuser. Mais elle va surtout y trouver un tout nouveau sens à sa vie grâce à des rencontres, les échanges avec sa meilleure amie, et... une passion inattendue.


  Résultat de recherche d'images pour "mon avis"   
Je ne voulais pas vous faire pleurer est un roman que je suis heureuse de vous faire découvrir aujourd'hui !
J'ai fait un petit tour sur les réseaux sociaux avant ma lecture afin de voir les notes sur ce titre, j'ai été un petit peu déçue et surprise de voir qu'il est plutôt moyennement noté, je m'attendais à mieux, du coup, j'étais peu enjouée lorsque j'ai commencé à le lire. Et pourtant...
Pourtant, je l'ai dévoré ce livre, je l'ai aimé, j'ai adoré la façon dont il est écrit, j'ai trouvé les personnages attachants, l'histoire jolie, le sujet bouleversant. Ce n'est pas une biographie, mais bien une fiction, une fiction plus que réelle qui traite de plusieurs sujets d'actualités tels que l'anorexie, le suicide chez les adolescents, l'internement en hôpital psychiatrique, le burn-out, mais aussi le combat de l'entourage et des accompagnants.
Je suis donc, une nouvelle fois, à l'opposé de ce que j'ai très rapidement aperçu sur ces quelques sites. Tant mieux, j'aime les belles surprises !

Julie-Anne a 15 ans, elle est anorexique et a atteint un poids très dangereux pour elle. Ses parents essaient de l'aider, mais sont clairement impuissants. Seule sa sœur va prendre cette maladie en main et trouver le courage de taper du poing sur la table afin d'imposer sa volonté de faire interner Julie-Anne en hôpital psychiatrique afin que celle-ci soit aidée par des professionnels et reprenne un poids acceptable.
7 kilos, c'est ce qu'elle doit reprendre avant de revoir ses parents. 10 kilos avant de pouvoir ressortir de l'HP.
Un long travail va démarrer pour la jeune fille, mais elle ne lâchera jamais rien, ne se découragera pas. Ses pesées, ses repas, ses moments de repos, ses rencontres, ses amitiés naissantes et ses premiers sentiments amoureux, rien ne nous est caché.
L'évolution de Julie-Anne -physique et moral- est là au fil des pages, tout cela est bénéfique pour elle et ça fait plaisir à voir.

J'ai tourné les pages rapidement, avancé dans ce "presque" huis clos avec plaisir. Oui, avec plaisir, car l'histoire est très positive, très optimiste. L'auteure traite d'un sujet lourd, mais avec beaucoup de légèreté et ça fait du bien, on ressort de cette lecture avec le sourire et non le cœur lourd.
Pour moi, ce livre devrait être présent dans toutes les bibliothèques à la portée de tous lecteurs de tous âges.
En tout cas, je vous le conseille vivement. Il se lit vite, il ne fait que 144 pages.

Bravo à l'auteure Charlotte Monnier pour ce premier roman de qualité !
 Je remercie chaleureusement les Éditions Slalom pour la découverte de ce roman, et je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :) 
 

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Informations:
📘Premier roman


JOUR 1
Ils ont gardé mon téléphone.
On avait rendez-vous à onze heures du matin. C’était un mercredi. Je l’attendais depuis longtemps, ce rendez-vous. Maman aussi, mais papa un peu moins. Maman s’était tellement battue pour l’obtenir. Je l’entendais se bagarrer pendant des heures à l’autre bout du fil et depuis deux semaines. En fait, je crois que c’est surtout ma sœur qui a tenu à ce qu’on le prenne, ce rendez-vous. Elle s’appelle Marine. Vous n’allez pas tarder à en savoir un peu plus à son sujet. Je l’adore, mais elle ne me facilite pas toujours l’existence.
Au bout du fil, maman ne tombait jamais au bon moment, jamais dans le bon service ni sur le bon répondeur. Elle soupirait, disait : « C’est pas croyable, c’est pourtant pas la mer à boire que de parler à un humain. » Et puis, elle ne savait pas s’il fallait presser la touche 2 ou 3. « Ils vont nous rendre cinglés à la fin. Est-ce qu’on peut parler à quelqu’un encore ici ou c’est plus possible ? On vit vraiment dans un monde de fous ! »
Puis elle raccrochait en prononçant des mots en suisse-allemand, parce que maman est née là-bas et que je m’en souviens principalement quand elle s’énerve. Enfin, « là-bas ». C’est pas si loin non plus, on reste en Suisse, mais quand même. Là-bas, ils ont une langue qui chante beaucoup et qu’on ne parle nulle part ailleurs. C’est peut-être pour ça que je la comprends bien, cette langue : parce que j’aime la musique et qu’elle m’aide à savoir quand maman chante la mélodie de la colère.
L’écran affichait donc exactement onze heures zéro zéro quand ils ont pris mon téléphone. Mme Lepoivre m’a dit : « Celui-là, on va le garder, d’accord ? Éteins-le complètement et on te le rendra après tout ça. »
Après tout ça. Ouais. À ce moment-là, je crois qu’elle-même ne savait pas ce que « tout ça » allait devenir.


Quelques mots sur l'auteur(e):
Charlotte Monnier aborde la lutte contre l'anorexie avec son premier roman sensible et poignant
Charlotte MONNIER est née en Suisse en 1991. Venue à Paris pour suivre les cours Florent, elle obtient également un Master d'édition à la Sorbonne. Elle écrit une pièce intitulée Et toi, tu es là pour quoi ?, entièrement en alexandrins, un monologue moderne et crue autour de l'anorexie, du rapport au corps, qu'elle joue sur scène, accompagnée par le chanteur et musicien Jérémie Kisling. Je ne voulais pas vous faire pleurer est son premier roman.

 

Related image
📘Leur site
📘Leur page Facebook
Slalom

1 commentaire:

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥