Dernières chroniques

19 mars 2020

Les contours de la mélancolie (♥♥♥♥) écrit par Léa Herbreteau - Éditions Calmann-Levy

Titre: Les contours de la mélancolie
Auteur(e): Léa Herbreteau
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 272
Date de sortie: 02/01/2020
Prix du livre papier: 19€50
Prix du livre numérique: 13€99
ISBN: 9782702169049
Éditions: Calmann-Levy
  



 
Madeleine est assise dans le fauteuil de ma soeur, ses mains jointes sur les cuisses. Sourire aux lèvres. Depuis quand exactement est-elle ici ?
Avant, Elena était consultante en philosophie et rédigeait une thèse, jusqu'au jour où tout s'est effondré.
Depuis, elle passe ses journées enroulée dans sa couette, un café au sauvignon à portée de main, et pense à Théo.
Théo qui est parti, mais qui est encore partout.
Un matin, sa voisine Madeleine frappe à sa porte.
Ses cheveux sont longs et gris, ses vêtements sont noirs.
Sa peau est constellée de taches de vieillesse et elle pue le médicament. Elle dit qu’elle vient juste pour le café.
Juste pour discuter.
Mais les jours passent et Madeleine est toujours là, bien décidée à s’insinuer dans la vie d’Elena, à lui chuchoter des pensées de plus en plus sombres.



Résultat de recherche d'images pour "mon avis"     
Elena était consultante en philosophie et rédigeait une thèse dans une boite prestigieuse, elle était bien payée, avait un bon boulot, mais ça, c'était avant qu'elle ne tombe dans une profonde dépression mélancolique. Son petit ami est parti, elle se retrouve seule dans son appartement, l'envie de se lever, de s'habiller, de se doucher et de travailler l'ont quittée.
Un jour, sa voisine Madeleine vient frapper à sa porte, s'invite pour le café, elle s'installe dans le fauteuil d'Elena, s'impose, se permet de lui prodiguer des conseils, ne part plus... Les jours passent et Madeleine est toujours là, un petit peu comme Jiminy Cricket, elle souffle, telle une conscience, ses pensées sombres, néfastes et toxiques. 
Même si j’allumais, je ne verrais que l’obscurité. Qu’un paysage aux tons gris. 
Ne vous inquiétez pas, même si le thème n'est pas hyper positif, le roman n'est pas morose pour autant et vous ne ressortirez pas de cette lecture le moral à zéro, promis 😉.
Les chapitres sont courts et je suis très rapidement rentrée dans l'histoire, j'ai aimé la plume et le style de l'auteure que j'ai trouvés innovants, modernes et plaisants.
J'ai tourné les pages avec l'envie d'en savoir plus sur les personnages, plus sur cette histoire sombre, étrange, parfois dramatique. Aux trois quarts du livre, j'ai compris où l'auteure voulait m'emmener, j'ai su ce qu'elle avait derrière la tête, je ne me suis pas trompée. C'est certainement ce qui a fait que les derniers chapitres m'ont déçue, j'aurais aimé un autre final, quelque chose de plus accrocheur, être surprise, mais ce ne fut pas le cas. 
En tout cas, pour un premier roman, j'avoue qu'il est plutôt réussi et je vous invite vivement à le découvrir à votre tour !

Je remercie chaleureusement les Éditions Calmann-Levy pour la découverte de ce roman, et je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :)

Ma note: 

Vous l'avez lu ? Notez-le: 

Information(s): 
⭐Premier roman⭐


Quelques mots sur l'auteur(e):
Herbreteau
Léa Herbreteau a 30 ans. Après de nombreux voyages qui l’ont emmenée de la Chine à la Nouvelle-Zélande, en passant par l’Europe, elle est aujourd’hui installée dans l’ouest de la France où elle consacre tout son temps libre à l’écriture. Les Contours de la mélancolie est son premier roman.

 

Résultat de recherche d'images pour "logo calmann levy"

Related image

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥