Dernières chroniques





18 févr. 2021

Dernière visite à ma mère (♥♥♥♥♥ / Coup de cœur) écrit par Marie-Sabine Roger - Éditions Iconoclaste

Éditeur : Iconoclaste (4 février 2021)
Langue : Français
Broché : 133 pages
ISBN-10 : 2378801726
ISBN-13 : 978-2378801724
Dimensions : 13.8 x 1.7 x 18.6 cm
Prix : 18€00

📖 Résumé 📖
Le regard d’une romancière sur une expérience universelle : l’accompagnement d’un parent en fin de vie.

Pendant deux ans et demi, l’autrice a visité sa mère placée en Ehpad, avant qu’elle ne décède quelques semaines avant le confinement. Très vite, la vieille dame est rendue incontinente et grabataire, faute de personnel à ses côtés. Les mains n’obéissent plus, la mémoire s’évapore, la dépression s’installe. On l’infantilise, on la médicamente pour qu’elle ne crie plus sa solitude. Bientôt, elle ne sera plus que silence. Jusqu’à la fin, cependant, sa fille cherche à renouer les liens avec cette mère fantasque, insaisissable et s’interroge : peut-on se dire ce qu’on ne s’est jamais dit à la fin du jour ? Peut-on enfin oser les gestes de tendresse ? Une écriture à l’os qui donne toute sa portée au récit.

📖 Mon avis 📖
J'ai découvert le nouveau livre de Marie-Sabine Roger il y a quelques jours, sa couverture et surtout son titre m'ont tout de suite donné envie de me le procurer. Je l'ai ouvert de suite, la tentation était trop grande ! J'aurais pu le lire en une soirée, parce qu'il n'est pas très long et pourtant, j'ai mis trois jours pour arriver à la dernière page, le refermant lorsqu'il me touchait trop, qu'il était trop troublant, faisant des pauses afin de reprendre mon souffle ou pour ravaler mes larmes, il fallait bien me remettre de toutes les émotions qu'il me procurait ! 
Je l'ai laissé me toucher au plus profond de moi tant je comprenais et me retrouvais dans les mots et les maux de l'auteure. C'est la première fois que je lis un récit qui m'imprègne et me ressemble tant.

Marie-Sabine Roger nous parle de sa relation avec sa mère, des gestes affectueux qui se font rares, des mots d'amour qu'on dit avec les yeux, avec le cœur, mais pas avec la bouche. 
De son regard pour celle qui la mise au monde, de son affection, de ses troubles, de la distance physique et géographique qui l'éloigne de sa mère. De la maladie qui aspire chaque jour un peu plus la femme qu'était sa maman. De l'AVC qui a handicapé puis emporté son papa. C'est douloureux, troublant, authentique, bouleversant. C'est l'un des récits de vie le plus intime que j'ai lu.
Ce livre est à mes yeux le plus beau de l'auteure. Il est si puissant, si touchant, si émouvant... 

Marie Sabine Roger, merci. Merci sincèrement pour ce récit, pour vos mots, pour cette belle déclaration d'amour à votre maman, pour vos confidences et bravo de vous livrer avec tant de justesse, sans pudeur et avec tellement de tendresse.
Ce livre est à lire, à offrir, à partager. Il ne peut que vous bouleverser par ce cri du cœur, par sa pureté. 


Marie-Sabine Roger vit en Charente. Autrice jeunesse importante, avec plus d’une centaine de livres à son actif, elle accède à la notoriété en littérature générale avec La Tête en friche, publié en 2008 aux éditions du Rouergue, adapté au cinéma par Jean Becker, qui adaptera aussi Bon Rétablissement. Son dernier roman, Loin-Confins, toujours au Rouergue, est sorti en août 2020. Ses romans sont traduits dans plusieurs langues, avec succès.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥