Mes dernières chroniques

mercredi 8 juillet 2015

Je peux très bien me passer de toi (♥♥♥♥) écrit par Marie Vareille - Editions Charleston

Titre: Je peux très bien me passer de toi
Auteur: Marie Vareille
Genre: Chick-Lit
Nombre de pages: 320
Date de sortie: 08/06/2015
Prix support papier: 19€90
Prix format numérique: 13€99
ISBN: 978-2368120378
Editions: Charleston
Acheter Je peux très bien me passer de toi en papier
Acheter Je peux très bien me passer de toi en numérique

Synopsis:
Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu'au bout des ongles, enchaîne les histoires d'amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s'exiler en pleine campagne avec l'interdiction d'approcher un homme et réaliser son rêve de toujours : écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s'engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.
De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu... Réussiront-elles à tenir leur engagement ?

 UN PACTE ENTRE COPINES, UN EXIL, UN NOUVEAU DÉPART...
JUSQU'OÙ IRONT-ELLES ?
LA COMÉDIE ROMANTIQUE DE L'ÉTÉ ! 

Mon avis:
Je remercie chaleureusement les Editions Charleston pour cette lecture, je me suis régalée !

Informations:
Ce roman contient plusieurs chapitres assez courts répartis entre Chloé et Constance, nos deux héroïnes.

Mes ressentis:
Marie Vareille est une auteure que j'ai découverte à la lecture de son premier roman "Ma vie, mon ex et autres calamités" publié l'année dernière aux Éditions City. J'avais passé un excellent moment à lire ce livre et j'avais noté dans ma chronique que j’espérerai lire à nouveau cette auteure dans les mois à venir. Mon souhait a été exaucé puisque j'ai reçu et dévoré "Je peux très bien me passer de toi" publié, cette fois-ci, aux Éditions Charleston.
J'ai retrouvé avec plaisir toutes les qualités de la plume de Marie Vareille dans son second roman. Le récit est fluide et se lit très facilement, le style est simple, efficace et tous les lecteurs prendront plaisir à lire ce chick-lit, sans oublier l'humour délicat et subtil qui nous fait sourire voir même ricaner, parce que c'est drôle sans pour autant en faire des tonnes.
L'histoire nous est destinée à nous, les filles. Nous avons toutes un petit quelque chose de Chloé, cette nana de 28 ans qui court après ses rêves comme elle court après les hommes, cette fille qui aimerait que le seul mec inaccessible n'ait d'yeux que pour elle et qui forcément a une amie complètement décalée, qui ne fait que des choses bizarres et surprenantes et qui pourtant est extrêmement attachante.
Chloé aimerait devenir écrivain, pourquoi pas ? Pour accéder à ses rêves, Constance, sa grande amie, va l'envoyer chez Tonton Gonz, un homme adorable prêt à lui ouvrir les portes de sa maison et à lui offrir l'hospitalité afin que notre héroïne concrétise ses rêves.
En parallèle, nous avons Constance, une jeune femme drôle et attachante, qui n'a qu'une envie : trouver l'homme de sa vie. Pour cela, Constance ne va pas ménager ses efforts, elle va prendre des cours de séduction et tenter par tous les moyens de se faire remarquer afin de tomber sur l'Apollon qui partagera enfin sa vie.
Cette lecture est le chick-lit idéal pour l'été, c'est le genre de livre qui déborde de bonne humeur et qui est à lui tout seul un énorme soleil. Il dégage de la chaleur, nous fait prendre du bon temps entre rire, amusement et histoire d'amour.
J'ai eu du mal à le refermer et à dire au revoir aux deux héroïnes qui m'ont fait passer un bon moment avec leurs histoires abracadabrantes, mais pour qui j'ai eu énormément de tendresse.
Je reprendrais donc ma phrase du début, la phrase de ma précédente chronique et je dirais que j'espère sincèrement lire à nouveau Marie Vareille prochainement, elle embellit mes étés !

Pour conclure:
Ce roman est exactement celui dont vous avez besoin cet été. Il est LE livre à glisser dans votre sac de plage entre votre crème bronzante et votre serviette. C'est l'accessoire idéal pour prendre du bon temps (no comment !).
Marie Vareille nous offre une nouvelle fois un roman drôle et bien ficelé avec des protagonistes attachants et plaisants. Tous les éléments sont réunis pour apprécier cette histoire.
*Angélique*

Extrait:
(test de la page 99)
Je souris poliment. Je n'aime pas les chats. Je n'aime que les chiens. Un chien c'est affectueux, sincère, un chat c'est obséquieux, hypocrite. Il poursuit :
-Nous sommes absolument ravis de vous accueillir ici. Constance vous a-t-elle dit que je connaissais votre Grand-Mère ? J'ai fait le rapprochement, Rose Lacombe, petit monde, vraiment. Une femme délicieuse, c'était la plus jolie fille de Marinzac à l'époque. D'ailleurs, vous le savez sans doute, mais vous lui ressemblez énormément.
-Merci, dis-je avec un sourire poli.
-Oui, les mêmes yeux azur, une femme charmante, quel dommage que nous nous soyons perdus de vue.
Les premières gorgées de café m'ont réchauffée et je tergiverse, encore un peu endormie, entre la motte de beurre jaune et la confiture de mûres.
-Prenez les deux, me dit Tonton Gonz avec un sourire, vous avez de la marge, vous êtes fine comme un roseau. D'où connaissez-vous Constance ? Nous sommes tellement contents Jacqueline, Champagne et moi d'avoir de la compagnie, et un écrivain, en plus.
J'étale un demi-centimètre de beurre sur ma tranche de pain et, suivant les bons conseils de mon hôte, j'ajoute une bonne dose de confiture par-dessus. La bouche pleine, je lui explique le groupe de lecture, Constance, que je ne suis pas écrivain, mais que je rêve d'écrire un livre. Il hoche la tête.
-Vous êtes une artiste, cela ne m'étonne pas, j'ai senti une certaine mélancolie en vous, dès que vous êtes entrée, vous êtes... poétique.
J'ai envie de rire, mais je ne dis rien. Tonton Gonz me regarde manger, tout en caressant Champagne. Ça ne me dérange pas.

Le roman en images:

Parlons de l'auteur:
Marie Vareille a 28 ans. Elle a une dangereuse tendance à prendre les Mojitos pour des menthes à l’eau et sa carte bleue est hors de contrôle… Seul remède : inventer des histoires. Dans la vraie vie, elle fait du marketing pour des sites web.
Son site
Sa page Facebook
Son Twitter

Bibliographie:
Ma vie, mon ex et autres calamités → Editions City (2014) → Ma chronique
♦Je peux très bien me passer de toi → Editions Charleston (2015)

Quelques liens indispensables:
Site des Editions Charleston
Les Editions Charleston sur Facebook
Les Editions Charleston sur Twitter

Les avis des copin(e)s:
Les passions d'Edwige
Lune et plume
Tartinne aux pommes


Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire:

  1. Pourquoi pas, mais encore une fois je ne suis pas chick-lit...

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg