Mes dernières chroniques

mercredi 3 mai 2017

Le retour de Jules (♥♥) écrit par Didier van Cauwelaert - Éditions Albin Michel

Titre: Le retour de Jules
Auteur: Didier van Cauwelaert
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 176
Date de sortie: 03/05/2017
Prix du livre papier: 16€50
Prix du livre numérique: 11€99
ISBN: 9782226398932
Editions: Albin Michel


Synopsis:
Guide d’aveugle au chômage depuis qu’Alice a recouvré la vue, Jules s’est reconverti en chien d’assistance pour épileptiques. Il a retrouvé sa fierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort. Alice et moi n’avons pas réussi à protéger notre couple ; il nous reste vingt-quatre heures pour sauver notre chien.
Au cœur des tourments amoureux affectant les humains comme les animaux, Didier van Cauwelaert nous entraîne dans un suspense endiablé, où se mêlent l’émotion et l’humour qui ont fait l’immense succès de Jules.


Mon avis:
Lorsque j'ai vu "Le retour de Jules" dans le catalogue des Éditions Albin Michel, j'ai ressenti une grande joie, je me suis dit : "Youpi, moi qui ai tant aimé le premier opus, je vais me régaler avec cette suite !".
(Jules, le premier tome (lire ma chronique ICI) a été publié en 2015 dans la même maison d'édition et est disponible depuis en format poche, si vous ne l'avez pas encore lu, je vous le conseille chaleureusement.)
Pour ma part, j'avais hâte de retrouver les personnages, j'étais pressée de reprendre l'histoire là où je l'avais laissée et surtout, j'avais très envie de voir comment ils avaient tous évolué et ce qu'ils allaient vivre dans cette suite.
J'ai donc retrouvé Jules, ce chien de race labrador qui a été dressé afin d’accompagner les personnes malvoyantes et qui a également la capacité de détecter les crises d’épilepsie chez les humains. Il est maintenant dans sa nouvelle famille loin d'Alice et de Zibal, ce couple qui m'a tant touchée dans le premier tome. Si on s'attend à retrouver nos amoureux plus unis que jamais, il n'en est rien, Alice et Zibal sont séparés et vivent loin l'un de l'autre suite à une sombre histoire d'adultère. Mais une fois de plus, ils vont, par la force des choses, être réunis grâce à leur chien puisque Jules après avoir mordu un enfant se retrouve sur la liste urgente des chiens à euthanasier. Alice et Zibal n'ont que 24 heures pour sauver leur animal si cher à leurs yeux (sans mauvais jeu de mots ;).

Le livre n'est pas très long, un petit peu plus de 170 pages et pourtant, j'ai mis plus de temps que je ne le pensais à le lire. Pas par manque de temps, mais par manque d'envie. J'ai très rapidement été déçue par le contenu de cette suite que j'ai trouvée sans grand intérêt. Déjà, je n'ai pas réussi à m'attacher à Jules de la même manière que je l'avais été lors de la lecture du premier tome. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup moins d'émotion, moins de jolis moments, même lorsque Zibal et Alice se réunissent, il manque quelque chose pour qu'on soit attendris et touchés.
Je ne peux pas dire que "Le retour de Jules" n'est pas appréciable mais il est moins prenant, moins surprenant et largement en dessous de ce à quoi je m'attendais. Je pense que c'est une suite qui n'était pas nécessaire car le premier tome se suffit à lui-même, j'ai peur que la majorité des lecteurs soient déçus par ce que propose Didier van Cauwelaert, parce qu'au final, il ne se passe pas grand chose dans ce roman.
►Pour conclure, une suite qui n'apporte rien, le livre se lit bien la plume de l'auteur est toujours aussi plaisante mais le fond de l'histoire est loin d’être à la hauteur du premier tome.
Dommage !
Je remercie les Éditions Albin Michel pour cette lecture.

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Les premières lignes:

Quelques mots sur Didier van Cauwelaert:
Né à Nice en 1960
Lauréat du prix Goncourt en 1994 pour 'Un aller simple', le Niçois Didier Van Cauwelaert, rythme la vie littéraire française avec ses nombreux romans et pièces de théâtre. Attiré par l'écriture depuis sa plus jeune enfance, l'écrivain se fait remarquer par hasard, alors qu'il entreprend une correspondance imaginaire avec l'actrice Greta Garbo, publiée dans le courrier des lecteurs de Télé 7 jours. Mais la reconnaissance critique et publique n'intervient qu'avec ses premiers romans parmi lesquels 'Poisson d'amour' en 1984 ou 'Les Vacances du fantôme', trois ans plus tard. Inspiré par les thèmes de la famille et de l'épanouissement social, Didier Van Cauwelaert s'intéresse également au paranormal et à la folie scientifique comme en témoigne son roman 'L' Evangile de Jimmy', dans lequel l'auteur traite de la question du clonage. Très impliqué dans la vie théâtrale : acteur occasionnel mais surtout metteur en scène et dramaturge, on doit à ce fan de Marcel Aymé une comédie musicale adaptée du 'Passe-muraille', créé avec la collaboration de Michel Legrand et pour lequel il reçoit un Molière en 1997. Couronné de succès, Didier Van Cauwelaert attire l'attention au-delà des frontières françaises et du cadre littéraire, son roman 'L' Education d'une fée' fait notamment l'objet d'une adaptation cinématographique en Espagne.
Son blog
Sa page Facebook
Bibliographie:
Le retour de Jules
On dirait nous ← Ma chronique
Jules ← Ma chronique 
♦Attirances
♦Cheyenne
♦Clôner le Christ
♦Corps étranger
♦Dictionnaire de l'impossible
♦Double identité
♦Hors de moi
♦J. M. Weston
♦Karine après la vie
♦L'apparition
♦L'éducation d'une fée
♦L'enfant qui venait d'un livre : Romanga
♦L'évangile de Jimmy
♦L'orange amère
♦La demi-pensionnaire
♦La femme de nos vies
La Maison des lumières ← Ma chronique
♦La Nuit dernière au XVe siècle
♦La vie interdite
♦Le journal intime d'un arbre
♦Le nouveau dictionnaire de l'impossible
♦Le père adopté
♦Le Principe de Pauline
♦Le Rattachement
♦Les témoins de la mariée
♦Les vacances du fantôme
♦Poisson d'amour
♦Premiers romans
♦Rencontre sous X
♦Thomas Drimm, Tome 1 : La fin du monde tombe un jeudi
♦Thomas Drimm, Tome 2 : La guerre des arbres commence le 13
♦Thomas Drimm, tome 3 : Le temps s’arrête à midi cinq
♦Un aller simple
♦Un objet en souffrance
♦Vingt ans et des poussières
Quelques liens indispensables:
Résultat de recherche d'images pour "logo albin michel"

2 commentaires:

  1. Dommage, j'avais bien aimé le 1er aussi ! Je verrais si je le trouve à la médiathèque du coup ... Biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'effectivement c'est une bonne idée de l'emprunter à la bibliothèque ;)

      Supprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
http://zupimages.net/up/17/18/g21u.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 38
-Pages tournées: 12300
-Coups de cœur: 1
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg