Dernières chroniques

18 mai 2020

Donne-moi ta main, prends la mienne (♥♥♥) écrit par Fanny Vandermeersch - Éditions Librinova

Titre: Donne-moi ta main, prends la mienne
Auteur(e): Fanny Vandermeersch
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 217
Date de sortie: 31/03/2020
Prix du livre papier: 13€90
Prix du livre numérique: 2€99
ISBN: 9798632507783
Éditions: Auto-Édité aux Éditions Librinova




Elle est assise, pétrifiée. Le feu l’entoure, gagne dangereusement du terrain. La chaleur devient insupportable. Elle étouffe, appelle muettement et désespérément une bouffée d’air qui ne vient pas.
Isabelle travaille le matin dans un cabinet vétérinaire avec son amie Manuella alors qu’elle endosse, l’après-midi, le costume de médiatrice animale. Après une pause de quelques semaines et l’arrêt de son activité à l’hôpital des Châtaignes, elle attend la venue d’un nouveau patient à l’écurie, nommé Loen, un homme cabossé par la vie.
Mais depuis plusieurs semaines, le même cauchemar se répète. Elle est prisonnière des flammes et se réveille eu sursaut. Comment s'en débarrasser ? Et si son passé était la clef ?
Deux destins qui se croisent.
Deux âmes profondément marquées par le chagrin, qui vont retrouver la lumière.
Deux mains tendues.
Une histoire émouvante dans laquelle se mêlent romance et secrets de famille.

 Résultat de recherche d'images pour "mon avis" 
J'ai découvert ce livre dans le cadre du Prix Librinova 2020, quelle bonne surprise de retrouver Fanny Vandermeersch dans cette sélection ♥ J'ai souhaité le lire pour son auteure, j'apprécie sa plume que je connais déjà grâce à ses précédents romans : Secrets de miel (que j'ai vraiment adoré), Aux livres exquis (publié aux Éditions Charleston), Mon cœur en confettis (excellent !). Il me semblait donc logique de continuer de lire cette auteure qui me fait passer, à chaque fois, un agréable moment de lecture.

 Isabelle est assistante vétérinaire le matin et zoothérapeute l'après-midi (je suis sûre qu'avec cette première phase, j'ai déjà attisé votre curiosité, je me trompe ?). Qu'est-ce que la zoothérapie ? C'est assez simple, c'est les bienfaits des animaux de compagnie sur les personnes en difficulté (malades, en situation de handicap ou de stress). Les animaux sont utilisés comme des médiateurs pour créer une interaction entre un thérapeute et une personne. Dans le cadre de ce livre, Isabelle amène ses patients dans un centre équestre (c'est un bon choix, car cette thérapie a déjà fait ses preuves).
Son patient du moment se nomme Loen, c'est un homme assez mystérieux, aussi bien pour nous, lecteurs, que pour Isabelle qui a décidé de ne pas prendre connaissance de son dossier. Ils vont apprendre beaucoup l'un de l'autre...
Donne-moi ta main, prends la mienne est un roman sensible et doux.

J'ai beaucoup aimé lire ce livre simple et efficace, même si ce n'est pas mon préféré de l'auteure.
Ce roman auto-édité est très agréable à lire, écrit sans prétention, il nous fait passer un très bon moment. N'hésitez pas à vous le procurer, il est à tout petit prix dans sa version numérique. Idéal pour les beaux jours !
Je remercie chaleureusement les Éditions Librinova pour la découverte de ce roman, et je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :)  
  

Ma note:

Les premières lignes:
Elle se réveille en sursaut avec l’étrange impression d’être prisonnière des flammes. Son cœur cogne violemment contre sa poitrine tandis que des gouttes de sueur glissent le long de sa nuque et de son dos. Encore ce rêve, toujours le même. Elle est seule, debout dans un lieu qu’elle ne connaît pas. Le feu l’entoure, gagne chaque seconde du terrain. La chaleur devient insupportable.
Elle étouffe, appelle muettement et désespérément une bouffée d’air qui ne vient pas. Elle peut presque sentir les flammes lui lécher la peau.
Elle ouvre un œil à chaque fois avant que les premières étincelles ne l’atteignent et, même si elle sait que rien n’est réel, elle a toujours la sensation désagréable de sentir des picotements lui ravager les membres plusieurs minutes après son réveil.
Deux mois. Cela fait deux mois que ce rêve hante certaines de ses nuits et rend les journées qui suivent difficiles. Isabelle craint de s’endormir autant que de se réveiller.
Pourtant, cette fois-ci, quelque chose est différent. Alors qu’elle émerge, une vague odeur de brûlé lui chatouille les narines. Une sensation nouvelle. Elle se redresse. Quelque chose cloche. Elle est bien réveillée, ses sens sont en alerte. S’il n’y a pas autant de fumée que dans son rêve, la pestilence est bien réelle.
Elle se lève d’un bond du canapé sur lequel elle s’était assoupie une heure plus tôt, à en croire l’horloge qui orne le mur face à elle et se précipite dans la cuisine. La porte à galandage qui sépare la pièce du salon n’est pas complètement fermée. L’odeur, de plus en plus forte, la prend à la gorge et lui donne la nausée. Son cœur bat à cent à l’heure, il va la lâcher, elle le sent. La jeune femme a l’impression que son cauchemar devient réel. Elle ouvre en grand la porte qui lui fait face. Une épaisse fumée blanche s’échappe et lui saute au visage. Elle tousse de longues secondes sans pouvoir s’arrêter, remonte la fermeture éclair de son gilet pour amener ce dernier à la hauteur de son nez et s’approche de la cuisinière électrique, d’où provient la fumée. Des petites flammes commencent à se former, ce qui n’arrange pas sa panique. Parmi elles, la jeune femme découvre avec horreur son écharpe en soie se transformer en une vieille substance brûlée. Elle avance sans vraiment réfléchir à ce qu’elle fait, attrape ce qui reste de son écharpe par l’un des côtés encore intacts et la jette
dans l’évier dont elle ouvre le robinet d’eau froide, avant de remettre à zéro le bouton de la plaque. Les flammes se consument. Si elle avait une troisième main, elle s’en serait certainement servie pour étriper le chat, Cactus, qui feint de roupiller d’un œil sur le fauteuil devant la fenêtre.
LA SUITE ICI

Quelques mots sur l'auteur(e):
Fanny Vandermeersch
Fanny Vandermeersch enseigne le français dans un collège du Nord de la France.
Elle a été deux fois finalistes du prestigieux concours d'écriture "E-crire au féminin". Rédactrice dans un magazine local, elle anime aussi un blog de chroniques littéraires, "Les billets de Fanny".
Elle est l'auteure d'un premier roman jeunesse "Phobie" (2017) publié aux éditions Le Muscadier.
En parallèle, elle a publié via la plateforme Librinova une romance contemporaine, "Les livres exquis" (2016).

 
Donne-moi ta main, prends la mienne (2020)
Aux livres exquis (2017)
•Phobie (2017)
•Lucy et Chloé: Prequel - Aux Livres exquis
•Dysfférent
•La boite violette: et autres nouvelles
•Les enfants-clefs
•Je crois en moi
•Le coeur a ses (dé)raisons...
•Celle que je ne suis pas


Librinova logo


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥