Dernières chroniques

24 juin 2020

La commode aux tiroirs de couleurs (♥♥♥♥) écrit par Olivia Ruiz

Titre: La commode aux tiroirs de couleurs
Auteur(e): Olivia Ruiz
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 208
Date de sortie: 03/06/2020
Prix du livre papier: 19€90
Prix du livre numérique: 14€99
ISBN: 9782709666947
Éditions: JC Lattès




À la mort de sa grand-mère, une jeune femme hérite de l’intrigante commode qui a nourri tous ses fantasmes de petite fille. Le temps d’une nuit, elle va ouvrir ses dix tiroirs et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abuela, dévoilant les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France, de la dictature franquiste à nos jours.


 Résultat de recherche d'images pour "mon avis"
Voici un roman que j'attendais avec énormément d'impatience : LA COMMODE AUX TIROIRS DE COULEURS qui n'est autre que le premier roman d'OLIVIA RUIZ.
Je connaissais cette artiste en tant que chanteuse et parolière. Déjà sensible à ses textes remplis de métaphores et de poésie, j'étais persuadée que ce roman allait beaucoup me plaire et mon sixième sens ne m'a pas trompée !
« C'est si facile de partir quand on ignore que c'est peut-être pour toujours. »
 Nous faisons la connaissance d'une jeune femme qui vient de perdre sa grand-mère, elle hérite d'elle une commode très colorée dont chaque tiroir renferme un souvenir.
L'histoire est simple, mais pleine de bonnes surprises ! Les chapitres se suivent, nous dévoilant des souvenirs heureux ou douloureux. La grand-mère se confie à sa petite fille à travers les objets, lui racontant son passé, son histoire, sa vie, ce qui a fait d'elle la femme qu'elle a été, la mère, la grand-mère...
On découvre comment la famille a fui la guerre civile d'Espagne et donc comment elle s'est faîte une petite place en France en tant qu'émigrée.
On s'attache aux personnages, beaucoup, à la famille, à la narratrice et à la grand-mère plus particulièrement.
Écrit avec beaucoup de sensibilité, ce roman vous touchera forcément. Olivia Ruiz a mis beaucoup d'elle dans ce livre, ce qui le rend unique et vraiment beau. Sa plume est délicate, poétique, jolie et fluide. J'ai adoré la lire.
J'espère que La commode aux tiroirs de couleurs n'est que le premier roman de l'auteure et qu'elle ne s'arrêtera pas en si bon chemin !
« A viser l'impossible on peut atteindre au moins le merveilleux. »
►En bref, si vous aimez les histoires familiales, les belles plumes et que vous avez envie d'une lecture tendre et raffinée, alors ce livre est le bon, vous ne serez pas déçu !
Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :)  
« On a poussé les meubles et dansé toute la nuit dans un bain de larmes avec Papi, ça nous a fait du bien. Ma fille Nina s’est réveillée et s’y est mise aussi. On avait déjà réussi à lui refiler le virus. Je n’avais pas envie de laisser Papi ce midi. Il n’a plus rien, lui, maintenant que ma grand-mère est partie.
J’arrive à pied en haut de la Butte, haletante, mon sac sous un bras et ma fille endormie dans l’autre. Épuisée par mon chagrin, j’ai soudain la sensation d’être ma grand-mère quatre-vingts ans plus tôt, gravissant les Pyrénées. Grelottante. Perdue. Amputée. Elle de sa terre. Moi de sa présence désormais.
Tant de gens sont venus saluer sa mémoire, ni mon grand-père ni moi ne connaissions la moitié de l’assistance. Elle a dû en emporter des secrets dans sa tombe, la canaille… Nous nous sommes sentis plus fiers encore d’avoir occupé les deux premières places dans son cœur.
J’ai mal aux jambes. Le Sacré-Cœur semble encore avoir pris un ou deux étages, comme les soirs où je rentre trop saoule. Je m’arrête. Plus que six mètres. Plus qu’à s’y mettre, comme disait l’Abuela.
J’ouvre la porte de mon appartement, allume la lumière, et elle est là. La commode. Chez moi. Au milieu du salon. Et de la cuisine d’ailleurs. Elle sera restée magique même après son départ, ma grand-mère. Cette pensée me fait sourire. Et pleurer. Puis réaliser. Que vais-je faire de cette foutue commode ? Trente mètres carrés, c’est confortable pour Nina et moi. Mais trente mètres carrés à partager avec la commode, ça va devenir compliqué. »
https://www.liseuse-hachette.fr/file/144564?fullscreen=1&editeur=JC%20Latt%C3%A8s#epubcfi(/6/10[pre2]!/4/2/2[pre-001]/6/6/1:137)


Quelques mots sur l'auteur(e):
Ruiz
Olivia Ruiz est auteure, compositrice et interprète. D’origine espagnole, elle a grandi à Marseillette. Trois de ses grands-parents ont fui la guerre civile mais n’en ont jamais parlé. De ce silence est né son premier roman, La commode aux tiroirs de couleurs.


1 commentaire:

  1. Comme j'adore Olivia Ruiz, j'avais un peu peur d'être déçu mais ton article donne envie de le découvrir ! :-)

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥