Mes dernières chroniques

vendredi 7 novembre 2014

Sublime écrit par Christina Lauren

Auteur: Christina Lauren
Genre: Young Adult
Nombre de pages: 400
Date de sortie: 30/10/2014
Prix support papier: 15€50
Prix format numérique: 10€99
ISBN: 978-2755617016
Editions: Hugo & Cie

Acheter sur Amazon
Acheter le livre numérique

Synopsis:
Dès l'instant où Lucy aperçoit Colin, elle sait ce qu'elle représente pour lui. Lorsqu'ils se croisent, les deux adolescents se reconnaissent. Mais leur amour n'est pas un amour ordinaire. Colin, qui a déjà séduit la moitié des jeunes filles du pensionnat Saint Osanna, se rend compte très vite que la jeune fille n'est pas comme les autres. Evanescente, fragile, elle disparaît parfois, tout le monde ne la voit pas comme lui. Qui est elle vraiment ? " Je donnerais n'importe quoi pour ces moments volés ensemble ". Seul rescapé de sa famille, après la mort de sa soeur et de ses parents, Colin prend des risques insensés avec sa propre vie, se met en danger, comme s'il ne parvenait à être physiquement avec Lucy que lorsqu'il se trouve lui-même, à la frontière de sa propre mort. Devenu drogué à l'adrénaline, il pousse si loin les limites de la témérité, que Lucy en vient à se demander si, à défaut d'être l'ange gardien qu'elle est censée être pour lui, elle ne serait pas en train de contribuer à sa perte. Un roman jeune adulte, troublant, onirique, complexe et envoûtant, qui nous entraine dans une atmosphère particulière qui n'est pas sans rappeler celle des films Sleepy Hollow ou Le Sixième Sens.

 Est-elle vraiment la seule à être différente ? 

Mon avis:
Je remercie chaleureusement les Editions Hugo & Cie pour cette lecture.

Informations:
Ce livre contient 35 chapitres et 1 épilogue

Mes ressentis:
C'est l'une des lectures les plus difficiles que j'ai eues ces dernières semaines.
J'ai opté pour ce roman, pour la simple et bonne raison qu'il a été écrit par les talentueuses auteures Christina Hobbs et Lauren Billings. Cela coulait de source, pour moi, j'allais aimer, j'allais même adorer et pourquoi pas, avoir un coup de cœur. J'en étais convaincue. J'ai adoré chaque tome de la saga Beautiful et je ne pouvais pas m'imaginer qu'un livre écrit par ces auteurs me laisse sur la touche.
Alors, déjà un mot sur la couverture, que je trouve sublime comme son titre. J'adore le côté mystique qui se dégage de cette illustration. Ça donne carrément envie de se plonger dans ce roman young-adult. J'ai donc commencé ma lecture, il y a une semaine avec beaucoup d'enthousiasme (qui s'est très vite envolé !). J'ai lu les premiers chapitres rapidement, car la mise en page fait que l'on lit ce livre vite (enfin normalement^^), c'est aéré et les chapitres sont relativement courts, donc la lecture se fait fluide, sauf que, moi, je n'ai pas réussi à rentrer un seul instant dans l'histoire. Les personnages m'ont laissé de marbre et pourtant, je suis une grande fan des histoires d'amour et encore plus lorsque ça parle de revenant, de fantôme, c'est le jackpot à tous les coups, j'adore ça. Alors, qu'est-ce qui n'a pas fonctionné avec Sublime?
 Tout d'abord, je n'ai pas retrouvé la "patte" de Christina Lauren. J'ai trouvé ce roman brouillon, ça manque de sentiment, de profondeur.
Les personnages ne sont pas intéressants, il sont creux. Si Lucy a un côté mystérieux qui m'a intrigué, Colin est tout simplement transparent. Il est écrit sur la quatrième de couverture, je cite : "Si le charme de Colin agit sur la moitié des filles [...]", bah moi, je dois faire partie de l'autre moitié, parce qu'il m'a laissée totalement indifférente.
La plume des auteurs est franchement médiocre, je n'ai pas retrouvé l'intensité que j'avais tant aimée dans la saga Beautiful. Je n'ai pas non plus, compris où elles voulaient nous mener. L'histoire manque de précision, ça part dans tous les sens et on décroche forcément à un moment ou à un autre. C'est dommage, je m'attendais à beaucoup mieux et je suis triste que ce roman ne soit pas à la hauteur de mes espérances.
Malgré tout, même si j'ai mis une semaine pour le lire et que j'ai trouvé ce temps long, je n'ai pas lâché, car il y a quand même quelque chose, qui fait qu'on a envie d'aller au bout. Arrivé à la fin, j'ai trouvé la chute originale, bien qu'elle ne m'a absolument pas surprise, je m'y attendais depuis la moitié du livre.
Une déception pour moi, un roman qui ne m'a rien apporté.

Pour conclure:
C'est une grosse déception. J'attendais avec beaucoup d'impatience le nouveau roman de Christina Lauren. Je pensais retrouver un petit quelque chose d'elles et au final, je redécouvre leurs plumes d'une façon différente. Ce style littéraire (le youg-adult) ne leur convient pas.
Dommage, vraiment dommage !!
Angélique

Extrait:
Elle acquiesce et se met sur la pointe des pieds pour l'embrasser. Leurs lèvres se rencontrent, leurs langues se touchent, puis leur baiser s'intensifie, enfin. La chaleur et l'humidité d'un vrai baiser, le timbre des gémissements de Colin sur sa langue, l'ardeur de son désir. Enfin capable de la goûter un peu plus, il est dans tous ses états, et un frisson envahit Lucy, enveloppe sa peau, puis embrase sa gorge et sa poitrine. Elle sent son coeur battre dans ses doigts, dans ses orteils. Et pourtant, quand il ferme les yeux, elle en est incapable: ce qui est en train de se passer la fascine. Il expire par le nez et pousse un gémissement si crispé, si tendu, si plein de désir, qu'elle enfouit ses doigts dans ses cheveux et l'enveloppe du mieux qu'elle peut.
Mais ce n'est pas suffisant; elle n'est pas encore assez forte pour le retenir.
Elle ne sait comment mais, dans la fraction de seconde avant que cela ne se produise, elle le sent. Un petit tressaillement sous ses côtes, l'impact de la vie qui revient subitement en lui. Puis il disparaît, aspiré en arrière, pantelant, étouffant, comme repoussé par un élastique invisible sur son buste. Lucy se retrouve seule sur le sentier où, l'espace d'un instant cruellement parfait, il était comme elle. (p192/193)

Et aussi en images:

Parlons de l'auteur:
Christina Hobbs et Lauren Billing ont écrit à quatre mains la fanfiction The Office, téléchargée sur Internet plus de 2 millions de fois, qui leur a ensuite servi de base pour le livre Beautiful Bastard. Depuis sa sortie aux États-Unis en février 2013, les droits de publication du roman ont été cédés dans plus de 25 pays. En France, il s'est placé directement sur les listes des meilleures ventes. Les droits d'adaptation cinématographique ont été achetés par le studio allemand Constantin Films, producteur notamment de la série Resident Evil. En France, les romans de Christina Lauren sont publiés aux éditions Hugo Roman.

Bibliographie:
♦Beautiful Bastard → Editions Hugo & Cie (2013) → Ma chronique
♦Beautiful Stranger → Editions Hugo & Cie (2013) → Ma chronique
♦Beautiful Bitch → Editions Hugo & Cie (2014) → Ma chronique
♦Beautiful Sex Bomb → Editions Hugo & Cie (2014) → Ma chronique
♦Beautiful Player → Editions Hugo & Cie (2014) → Ma chronique
♦Beautiful Beginning → Editions Hugo & Cie → Ma chronique

Quelques liens indispensables:

Les avis des copin(e)s:
Muti et ses livres
Un brin de lecture
Les lectures de Mylene

Logo Livraddict Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/31/vylp.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 69
-Pages tournées: 21563
-Coups de cœur: 4
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg