Mes dernières chroniques

jeudi 16 juillet 2015

La ville orpheline (♥♥♥♥) écrit par Victoria Hislop - Audible

Titre: La ville orpheline
Auteur: Victoria Hislop
Livre audio lu par: Maia Baran
Genre: Contemporain
Format: Audio
Durée: 12h26
Date de sortie: 19/06/2015
Prix version audio: 9€95 (avec abonnement) / 21€95 (sans abonnement)
Editions: Audiolib

Synopsis:
Été 1972. La ville de Famagouste, à Chypre, héberge la station balnéaire la plus enviée de la Méditerranée, cité rayonnante et bénie des dieux. Un couple ambitieux ouvre l'hôtel le plus spectaculaire de l'île, Le Sunrise, où Chypriotes grecs et turcs collaborent en parfaite harmonie. Deux familles voisines, les Georgiou et les Özkan, sont de celles, nombreuses, venues s'installer à Famagouste pour fuir des années de troubles et de violences ethniques dans le reste de l'île, où la tension monte. Lorsqu'un putsch grec plonge l'île dans le chaos, celle-ci devient le théâtre d'un conflit désastreux. La Turquie envahit Chypre afin de protéger sa minorité sur place, et Famagouste est bombardée. Quarante mille personnes, n'emportant que leurs biens les plus précieux, fuient l'armée en marche. Dans la ville désertée, seules deux familles demeurent. Voici leur histoire.

Mon avis:
Un grand merci aux Editions Audible pour cette découverte. 
J'ai vraiment apprécié de découvrir le dernier opus de Victoria Hislop en audio.

Informations:
Ce livre audio dure 12h26
L'histoire se passe en Chypre, plus exactement à Famagouste.

Ma notation:

Mes ressentis:
La ville orpheline, c'est l'histoire du quotidien de deux familles chypriotes qui après avoir connu l'apaisement, la "belle vie" essayent tant bien que mal d'échapper aux bombardements qui ont envahi leur ville. Amour et trahison sont au rendez-vous et saga familiale est en première ligne. Nous sommes typiquement dans un Victoria Hislop, la "patte" de l'auteure est incontestablement la même que d'habitude, à mon grand regret.
On peut dire que ces derniers mois j'ai enchaîné les titres de Victoria Hislop. Tout d'abord mon choix s'est porté sur L'île des oubliés, livre que j'ai trouvé enrichissant très émouvant et qui est, à mes yeux, le meilleur ouvrage de l'auteure, puis j'ai opté pour Une dernière danse que j'ai aussi beaucoup aimé même si j'avoue avoir été déçue par le fait que Victoria Hislop n'ait pas pris plus de risques pour écrire ce titre. 
Les ouvrages de V. Hislop sont tous très intéressants car ils sont riches en informations diverses et variées et les histoires sont toujours très profondes, mais il est vrai que l'épaisseur des bouquins et le style de cette écrivaine peuvent faire peur, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai souhaité découvrir son dernier livre La ville orpheline en audio et je ne regrette absolument pas mon choix. 
Ce livre audio est initialement sorti chez Audiolib il y a de cela quelques semaines et il nous est également proposé par Audible depuis quelques jours au prix de 9€95 pour les abonnés (je vous rappelle que le premier livre audio sur cette plateforme est gratuit, conditions sur le site), donc pourquoi passer à côté ?
La lecture proposée par Maia Baran est juste parfaite. Les prénoms des protagonistes sont joliment articulés (chose qui n'est pas évidente lors de la lecture sur format papier), les intonations sont là et l'interprétation est juste et appréciable. Une fois de plus, c'est un livre audio de qualité qui m'a accompagnée durant ces quelques jours d'écoute.
J'ai pris plaisir à découvrir l'histoire de ces Chypriotes et j'ai voyagé sans grande difficulté comme avec tous les romans de cette auteure. J'ai pris connaissance de certains lieux de Famagouste et comme à chaque fois que je me plonge dans un livre de V. Hislop, je n'ai pu m'empêcher de faire des recherches sur le net afin de mettre de vraies images sur les mots.
En revanche, je regrette de m'acharner sur V. Hislop avec toujours la même remarque, mais je suis déçue que cette auteure nous offre toujours le même style de récit. Aucune surprise, aucune innovation, rien ! Comme je l'ai dit dans ma chronique précédente, elle prend des nouveaux personnages et une histoire légèrement plus différente que les autres de ses livres et hop, c'est reparti pour un nouveau roman, mais V. Hislop ne prend aucun risque et c'est bien dommage !
La version audio a été pour moi un soulagement, car je ne sais pas si j'aurais eu la patience d'aller au bout d'une lecture sur livre papier. Il est vrai que l'histoire de ces familles est prenante et que cette lecture est intéressante, car il y a une multitude de renseignements non négligeables, mais pour autant, je suis blasée du manque de surprise sur le contenu des ouvrages de cette auteure et pourtant, je ne peux pas non plus sous-noter ce bouquin, car l'écriture est irréprochable, l'ensemble est bien ficelé, ça tient largement la route et c'est hyper recherché. Personne à part V. Hislop ne peut nous présenter ce genre de récit.
Il n'y a pas à dire Victoria Hislop est une auteure talentueuse qui vaut vraiment la peine d'être lue, mais il est vraiment dommage qu'elle ne prenne pas plus de risque en nous soumettant un livre qui change totalement de ce qu'elle a l'habitude de nous proposer.

Pour conclure:
J'ai adoré écouter La ville orpheline en version audio. Audible est pour moi devenu indispensable dans mon quotidien, car je vais à la découverte de certains ouvrages que j'aurais tendance à mettre de côté en temps normal. Après avoir lu deux romans de Victoria Hislop, je savais qu'un long pavé m'attendait si je voulais lire son dernier opus et honnêtement, je n'avais pas envie de me lancer, car même si les talents de cette auteure sont incontestables, ses livres manquent d'innovation, ils se ressemblent tous et c'est bien dommage ! Pour autant la curiosité l'a emportée et je ne regrette pas de m'être laissée bercer par la lecture de Maia Baran. 
Une saga familiale qui me laissera un bon souvenir, comme chaque titre de V. Hislop.
*Angélique*

Extrait:
*Ecoutez un extrait sur le site d'Audible*

Parlons de l'auteur:
 Diplômée de littérature anglaise à Oxford, elle a travaillé dans l'édition et les relations publiques avant de devenir romancière. Son premier roman, L’Île des oubliés, paru en 2005, a reçu le Prix de la révélation littéraire en Grande-Bretagne. Traduit dans vingt-six pays, il s'est vendu à plus de deux millions d'exemplaires à travers le monde. Elle est l'épouse du journaliste et humoriste Ian Hislop.
Son blog
Sa page Facebook
Son Twitter

Bibliographie:
L'Île des oubliés → Editions Le livre de Poche (2013) → Ma chronique
♦Le Fil des souvenirs → Editions Le Livre de Poche (2014)
Une dernière danse → Editions Le Livre de Poche (2015) → Ma chronique
♦La Ville orpheline  → Les Escales Editions (2015)

Parlons de la lectrice:
Maia Baran, née le 28 février 1977, est une actrice belge formée à l'Institut des arts de diffusion de Louvain-la-Neuve. Elle exerce notamment dans le doublage.
D’origine russo-polonaise, cette jeune comédienne prometteuse vit en Belgique. Elle partage son métier entre le théâtre, des doublages francophones de films. Pour Audiolib, elle a aussi enregistré les 4 épisodes de la saga Twilight et Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites et la trilogie 1Q84.

Quelques liens indispensables:
Cliquez ICI pour accéder à la plateforme d'Audible
Audible sur Facebook

Logo Livraddict

1 commentaire:

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

http://zupimages.net/up/17/40/cjqy.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 99
-Pages tournées: 31249
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg