Mes dernières chroniques

dimanche 15 mai 2016

Sunday's books #96

Mes lectures, mes réceptions et achats, une vidéo, mon récap de la semaine et une citation - Parlons livres, même le dimanche !

Mes lectures :
Cette semaine j'ai lu :

Mes lectures actuelles :
Histoire de la violence, de Edouard Louis, un livre audio, lu par Philippe Calvario

Mes lectures prévues pour la semaine à venir:   
Couverture du livre La Fille dans le rétroviseurOn dirait nous

In My Mailbox :
Mes réceptions de la semaine
Jadis un homme d’affaires prospère doublé d’un père et d’un mari exemplaire, Paul Leibovitz vit en Chine depuis trente ans. Suite à une tragédie familiale, il s’est retiré sur l’île de Lamma, dans la baie de Hong Kong, où il mène une vie simple et solitaire, loin de la foule grouillante.
Quand son chemin croise celui d’Elizabeth, américaine elle aussi, dont le fils reste introuvable, il se fait un devoir de l’aider à résoudre le mystère qui entoure cette disparition. Confronté à cette trouble affaire et aux ambiguïtés d’une Chine aux multiples facettes, Paul devra faire face à ses propres  démons.
Le murmure des ombres relate la quête désespérée d’un homme pris dans l’étau d’un monde gangrené, au cœur d’un pays où les secrets échappés du passé menacent de compromettre l’avenir.

Couverture du livre Nos années sauvages
« Je n'avais que cinq ans lorsqu'elle disparut de ma vie, mais je me souviens d'elle. Je me souviens d'elle avec précision : son odeur, son contact, des images morcelées de son visage, ses oreilles, son menton, ses yeux. Ses bras, ses pieds, ses doigts. »
Il était une fois deux soeurs, un frère et leurs parents qui vivaient heureux tous ensemble. Rosemary était une petite fille très bavarde, si bavarde que ses parents lui disaient de commencer au milieu lorsqu'elle racontait une histoire. Puis sa soeur disparut. Et son frère partit. Alors, elle cessa de parler... jusqu'à aujourd'hui. C'est l'histoire de cette famille hors normes que Rosemary va vous conter, et en particulier celle de Fern, sa soeur pas tout à fait comme nous...

"J'ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J'en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea."
Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n'a qu'une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l'unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.
Après ce premier roman, empreint d'humour et de tendresse, à la fois jubilatoire et émouvant, Caroline Michel pose la question des choix intimes dans une société conformiste. Une nouvelle voix de la littérature féminine, d'une spontanéité rafraîchissante, avec laquelle il faudra désormais compter.

Couverture de Dans la chaleur de l'été
Par un été brûlant, la tension monte dangereusement entre les habitants noirs et blancs d'une petite communauté de Floride. Dans le lointain, un terrible ouragan se prépare, prêt à tout emporter sur son passage... Porté par une tension permanente et des personnages magnifiques, une formidable histoire d'amour et de survie, de passion et de violence, dans le Sud rongé par la ségrégation. Un vrai page-turner.
Heron Key, Floride, 1935.
Depuis le départ d'Henry en 1917, parti rejoindre les troupes Alliées en France, Missy Douglas n'a jamais cessé de penser à lui. Dix-huit ans plus tard, après avoir survécu à l'enfer et erré en Europe, Henry rejoint enfin son village. Mais l'homme n'a plus rien du garçon désinvolte de l'époque. Pourtant, Missy le sait : elle seule peut le sauver de ses démons...
Mais le retour des vétérans n'est pas du goût de tout le monde : qui sait si ces hommes désociabilisés, potentiellement violents, ne représentent pas un risque pour la société ? Parqués dans un camp insalubre, Henry et ses compagnons d'armes cristallisent autour d'eux les plus folles rumeurs...
Et la tension monte d'un cran lors des célébrations du 4 Juillet. Là, sur cette plage scindée entre noirs et blancs, les festivités prennent une tournure tragique : une bagarre éclate ; peu après, la femme du shérif est retrouvée battue et violée. Et un nom revient sans cesse : Henry.
Missy, elle, refuse d'y croire. Et pour aider l'homme qu'elle aime depuis l'enfance, la jeune femme va déployer un courage extraordinaire. Et se mettre en grand danger.
Mais dans le lointain, un terrible ouragan menace, qui pourrait changer à jamais Heron Key et ses habitants, et mettre en péril le lien entre Missy et Henry...

Un petit bijou solaire, littéraire et sensible, signé Sarah Ockler !
D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour.
Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a DÉJÀ vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.


Pourquoi attendre de vivre vraiment ?
Gloria mène une vie normale d'adolescente de 15 ans. Et elle s’ennuie. Jusqu’au jour où un garçon mystérieux fait irruption dans sa classe : Uman est drôle, intelligent, d’une assurance désarmante. Il fait ce qu’il veut sans attacher la moindre importance à ce que les autres pensent.
Il est tout ce que Gloria voudrait être. Il est la promesse de vivre enfin pleinement, de vibrer, d’aimer.
Alors quand il lui propose de partir, de camper en forêt, de choisir leurs destinations à pile ou face… Gloria s'enfuit avec lui sans regrets, et sans prévenir personne.

PEYTON PLACE - Grace METALIOUS
Etats-Unis, années 40. Peyton Place est une petite ville aux apparences tranquilles. Mais derrière les façades proprettes des demeures victoriennes ou celles plus vétustes des maisons des faubourgs, des drames se jouent. Dans les beaux quartiers, Allison ignore tout du secret qui entoure sa naissance et du passé sulfureux de sa mère. Tout ce qui lui importe pour le moment est l'amitié de la jolie Selena Cross, issue des taudis de la ville, qui subit les violences d'un beau-père alcoolique...

Années 1950. Nouvelle-Angleterre. Après des débuts mouvementés, Allison MacKenzie connaît la gloire : son premier roman, Le Château de Samuel, est un immense best-seller. Mais le succès, si exaltant soit-il, peut avoir un goût amer quand l'adulation de la presse se mue en harcèlement quotidien. Seul l'amour clandestin qu'elle vit à New York avec Lewis, son éditeur, lui paraît sincère.
Afin de se préserver, Allison se réfugie à Peyton Place, où vit toujours sa mère, Constance. C'est cependant à la haine de toute la ville qu'elle va se heurter une fois encore. Une haine féroce attisée par la jalousie...

L'inconnue du quai
La générosité a souvent deux visages.
Celui qu’on voit et l’autre, trouble.
La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l’aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener…
Hantée par l’image de cette jeune sans-abri et de son bébé,  Heidi néglige l’avis de son mari et l’hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l’inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l’inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ?
Peu à peu, la présence de l’inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales…

Lifetime :
Intégrale - 7 mai 2016 On n'est pas couché #ONPC

Sur le blog :
Derniers articles mis en ligne :
Mon planning de cette semaine :
CHRONIQUES:
♦La fille de Brooklyn 
♦Surtensions
♦Muchachas 3
♦Hier encore, c'était l'été
INTERVIEW:
♦Olivier Norek
RENDEZ-VOUS: 
♦Samedi → BookNews 
♦Dimanche →Sunday's Books 
♦Lundi → Les sorties littéraires 

Et pour finir une petite citation littéraire :
Afficher l'image d'origine

Et voilà !! J'espère que cet article vous a plu !
Bise et bon dimanche :)

3 commentaires:

  1. J'ai aussi reçu L'inconnue du quai. Belles lectures à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie !
      Bonnes lectures à toi et bonne semaine :)

      Supprimer
  2. Bonne lectures avec ces belles réceptions =)

    RépondreSupprimer

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
http://zupimages.net/up/17/18/g21u.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 38
-Pages tournées: 12300
-Coups de cœur: 1
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
Mes lectures en 2015
-Livres lus: 185
-Pages tournées: 61 640
-Coups de cœur : 18
*Sur Blogger depuis mi-février 2014
*Sur Overblog de janvier 2013 à mi février 2014
Copyright © 2013 à 2017 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg