Dernières chroniques

9 mars 2020

S'inventer une île (♥♥♥♥½) écrit par Alain Gillot - Éditions Flammarion

Titre: S'inventer une île
Auteur(e): Alain Gillot
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 208
Date de sortie: 20/02/2019
Prix du livre papier: 17€00
Prix du livre numérique: 13€99
ISBN: 9782081418370
Éditions: Flammarion
 



 
Alors qu’il est sur un chantier en Chine, Dani apprend que son fils, Tom, 7 ans, s’est noyé. Il rentre précipitamment pour rejoindre Nora, sa femme, et s’occuper des formalités. Mais il traverse cette nouvelle réalité en étranger. Son chagrin ne trouve pas sa place, tout comme ses regrets, ceux de s’être si souvent absenté de chez lui. Quel père aura-t-il été en fin de compte?
C’est alors qu’il lui apparaît, son fils, tel un petit fantôme de chair et d’os, et qu’il lui parle. Dani résiste un temps à sa présence aussi magique qu’inexplicable, puis l’accepte. Ensemble, ils partent pour Belle-Île, s’inventer un endroit à eux, leur île, où Dani retrouvera des forces, pour apprendre à vivre d’une autre manière, plus essentielle.

Résultat de recherche d'images pour "mon avis"   
Dani et Nora viennent de perdre leur fils, Tom, 7 ans, décédé noyé lors d'une sortie à la plage. L'annonce est éprouvante, la situation inacceptable à tel point que Nora se fait interner dans un hôpital psychiatrique durant quelques semaines. 
Comment surmonter le vide qu'un enfant laisse derrière lui ?

Dani, quant à lui, va vivre son deuil d'une autre façon puisqu'il va "avoir la chance" de voir son fils, de lui parler, de le sentir et de pouvoir vivre avec lui des petits moments de vie uniques et inoubliables. Dani ne va pas essayer d'être trop terre-à-terre, il va simplement accepter cette situation et la prendre comme un cadeau. 
Tom lui demande de partir sur Belle-Île-en-Mer, il lui demande des crêpes, une sortie à vélo... Qu'à cela ne tienne, Dani met tout en œuvre pour rendre son fils le plus heureux possible.

S'inventer une île est un livre merveilleux qui parle du deuil sans être larmoyant. Malgré le drame du décès de l'enfant dès les premières lignes, je n'ai pas eu une seule fois envie de pleurer, j'ai été en revanche attendrie par ce doux et beau roman ! IL m'a complètement submergée, je l'ai dévoré en deux jours tellement j'ai aimé être aux côtés de ces parents qui se reconstruisent et de cet enfant plein de vie (oui, c'est contradictoire, et pourtant...).
Les personnages sont extrêmement attachants et la plume de l'auteur est juste et belle.

J'ai aimé cette histoire, aimé ce roman, et c'est avec beaucoup de joie que je vous le fais découvrir aujourd'hui. J'espère vous avoir donné envie de le lire parce que franchement, il en vaut vraiment la peine !

 Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :) 

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Les premières lignes:
S'inventer une île

Quelques mots sur l'auteur(e):
Alain Gillot
Il pratique toutes sortes de métiers, de bûcheron à chauffeur routier, avant de découvrir l’écriture, à travers le journalisme sportif. Attiré par l’aventure, il devient grand reporter et se passionne pour les peuples autochtones. Au retour de ces années de voyage il travaille dans le cinéma, comme scénariste et découvre la bande dessinée. Alain Gillot est l'auteur de La Surface de réparation (Flammarion, 2015), traduit en cinq langues et adapté au cinéma sous le titre Monsieur je-sais-tout, et de La meilleure chose qui puisse arriver à un homme c'est de se perdre (Flammarion, 2017).

 
♦SPRG, tome 1
La meilleure chose qui puisse arriver à un homme, c'est de se perdre
♦La surface de réparation
Monsieur Je-sais-tout


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥