Dernières chroniques

16 avr. 2020

La vie, après (♥♥♥♥) écrit par Antoine Leiris - Éditions Robert Laffont

Titre: La vie, après
Auteur(e): Antoine Leiris
Genre: Récit
Nombre de pages: 180
Date de sortie: 18/10/2019
Prix du livre papier: 16€00
Prix du livre numérique: 10€99
ISBN: 9782221246412
Éditions: Robert Laffont





« J’ai attendu de nous savoir solides pour reprendre la plume. J’ai alors tenté de consigner les mues, cette écume du changement, depuis la perte de tous les repères jusqu’ à cet instant où le ciel se dégage, presque d’un coup. C’est là que vient la vie, après. »
Antoine Leiris a perdu sa femme le 13 novembre 2015 au Bataclan. Vous n’aurez pas ma haine, son précédent livre, racontait les jours d’après, pour lui et son fils Melvil. Quatre ans plus tard, tous deux ont changé et grandi. Antoine Leiris n’est plus le même homme, ni le même père ; Melvil est devenu un petit garçon. C’est ce voyage que raconte La Vie, après. Celui d’un homme et de son fils qui ont poursuivi, malgré tout, leur chemin vers la vie. Un récit affectif et lumineux, qui dit combien l’ écriture est source et témoin du vivant.

 Résultat de recherche d'images pour "mon avis"
"Vous n'aurez pas ma haine" est un livre qui m'a terriblement bouleversée, vous vous en souvenez ? Vous en avez sûrement entendu parler. Paru en 2016, quelques mois après les attentats du Bataclan, Antoine Leiris nous racontait sa vie avec Hélène, sa femme décédée lors de cette terrible soirée de novembre 2015, et leur fils Melvil.
Nombreux sont ceux qui ont été terriblement touchés par ce court récit rempli d'amour.
Impossible pour moi d'ignorer la suite : "La vie, après", j'avais très envie d'avoir des nouvelles d'Antoine et Melvil et c'est exactement ce que j'ai trouvé dans ce livre, ni plus, ni moins.
Melvil a bien grandi, c'est un petit bonhomme haut comme trois pommes rempli d'énergie et au caractère bien trempé, qui apprend chaque jour à vivre avec pour seul repère la présence masculine de son papa. Un père qui n'est pas tranquille, qui se remet beaucoup en question, qui a sans arrêt peur de mal faire, d'en faire trop ou pas assez, qui se met une lourde pression sur les épaules, mais qui fait du mieux qu'il peut et c'est déjà beaucoup.
Tous deux ont déménagé, ils vivent dorénavant dans un nouvel appartement, plus moderne, nouveau lieu pour une nouvelle vie. Les affaires d'Hélène se retrouvent à la cave dans des cartons, mais sont plus présents que jamais.
Certains passages sont jolis et tendres, d'autres sont un petit peu moins intéressants, mais l'ensemble est plutôt réussi même si on ne retrouve pas toute la beauté du premier livré d'Antoine Leiris.
Il faut le prendre comme il est et surtout ne pas le comparer à Vous n'aurez pas ma haine car ils n'ont rien à voir l'un avec l'autre,
En revanche, leur point commun est la plume de l'auteur qui est toujours aussi belle, sereine, posée.

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :)  
  

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Quelques mots sur l'auteur(e):
Antoine LEIRIS
Ancien journaliste, Antoine Leiris est l’auteur de Vous n’aurez pas ma haine (Fayard, 2016).



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥