Dernières chroniques

15 avr. 2020

Plein soleil (♥♥♥♥½) écrit par Valérie Clo - Éditions Buchet Chestel

Titre: Plein soleil
Auteur(e): Valérie Clo
Genre: Contemporain
Nombre de pages: 144
Date de sortie: 13/01/2011
Prix du livre papier: 13€20
Prix du livre numérique: /
ISBN: 978-2-283-02483-6
Éditions: Buchet Chestel
  



La narratrice a tout juste un an quand son père meurt d’un accident du travail. Avec sensibilité, bien des années plus tard, Valérie Clo traque les souvenirs, met en scène tous les personnages du drame et renoue le fil fragile de ses origines.
Arrachées à la nuit de la toute petite enfance, ces pages émouvantes sont le récit d’une libération. Un retour apaisé à la pleine lumière.


Résultat de recherche d'images pour "mon avis"       
Il y a des auteurs qui donnent envie de découvrir tous leurs livres !
Fin mars, je vous présentais "Une vie et des poussières", dernier roman de Valérie Clo, ce livre que j'ai fortement apprécié m'a donné envie de continuer ma découverte des écrits de l'auteure Meudonnaise, j'ai donc choisi Plein soleil pour son résumé qui me tentait bien.
En astrologie, on dit que la lune représente la mère et le soleil, le père. Alors, si je regarde la carte de mon ciel, je vois une lune pleine et énorme qui prend toute la place et fait de l'ombre à ce soleil sombre qui n'a pas eu le temps de diffuser sa lumière. Mon soleil, à moi, est en rupture. C'est un soleil frustré, bourré de chagrin, plein à craquer de larmes. Mon soleil est enfermé dans une tombe laquée noire, il y dispense à perte sa lumière, il nourrit la terre. Il tourne à vide. Sa chaleur me manque, j'ai si souvent froid.
William est mort à seulement vingt-sept ans, au travail, il n'a pas eu la chance de se réveiller chaque matin aux côtés de sa douce femme (de vingt-quatre ans) ni de voir grandir leur petite fille (âgée d'un an lors de l'accident). Et c'est cette petite fille qui va nous raconter son histoire.
Elle revient sur le décès de cet homme qu'elle a peu connu, pour qui elle a beaucoup de tendresse et qui lui manque terriblement. Elle nous raconte comment elle a grandi sans pilier, avec une présence masculine puisque sa maman a continué sa vie et s'est remise en couple quelques années plus tard, comment elle a construit des souvenirs avec les photos que son entourage lui montrait. Elle nous parle de l'accident, du deuil, de sa vie d'adulte aussi.
Elle se questionne, gère ses peurs, elle panique à l'idée de vieillir et d'arriver elle aussi à l'âge de 27 ans, est-ce qu'elle va elle aussi mourir ? Lorsqu'elle devient mère à son tour, elle angoisse pour son enfant, bref... La blessure est constante et reste présente au fil des années.
Voilà, j'étais la fille d'un mort. Ma mère avait embrassé un mort et m'avait conçue avec. Quand je pensais à mon père, je voyais cette tombe perdue au milieu de centaines d'autres, immobile, glacée, fidèle à elle-même en toutes circonstances, dans la nuit, en plein soleil, ou recouverte de neige. Toujours le même calme, toujours la même inertie pendant que moi, je me débattais au milieu des vivants.
L'écriture de Valérie Clo est très agréable, douce, belle, intime.
Ce livre est écrit à la première personne du singulier, je me suis demandée tout du long si c'était un témoignage ou une fiction. Très franchement, j'ai un doute puisque je n'ai pas trouvé de réponse claire sur le net.  En tout cas, j'ai été très touchée par ce que l'auteure livre dans ce bouquin, j'avais les larmes aux yeux dès les premières pages et ça, c'est très rare.

Ce que j'ai le moins aimé c'est la façon dont il est présenté, nous faisons le voyage entre passé et présent, sur la même page avec juste un saut de ligne. J'aurais aimé une mise en page différente, peut-être contenant des chapitres avec des dates afin de savoir où l'on est et où on va, mais à part cela, je n'ai rien à reprocher à Plein soleil qui a su m'émouvoir et me toucher en plein cœur.
Magnifique lecture !



 Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :) 
 

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le: 

Quelques mots sur l'auteur(e):
Valérie Clò
Valérie Clo vit à Meudon. Depuis plusieurs années, elle est art-thérapeute et intervient auprès de publics en grandes difficultés.

 
•La tyrannie des apparences
Related image

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥