Mes dernières chroniques

mercredi 7 novembre 2018

Les prénoms épicènes (♥♥♥) écrit par Amélie Nothomb - Audible

Titre: Les prénoms épicènes
Auteur(e): Amélie Nothomb
Lu par: Françoise Gillard
Genre: Contemporain
Durée: 2 h et 28 min
Date de sortie: 12/09/2018
Prix du livre audio: 16€65 ou 9€95 avec abonnement
ASIN: B07GBH58PD
Editions: Audiolib
 

 Synopsis: 
Épicène, adj. : Qui a la même forme au masculin et au féminin.

Claude et Dominique, dont la rencontre au café a été fortuite, se marient et filent à Paris conquérir une nouvelle vie. De leur union naquit un enfant : Épicène. Un amour mère-fille fusionnel. Une détestation père-fille immédiate.

Le dernier roman d'Amélie Nothomb est un jeu de piste familial shakespearien, écrit d'une main de maître.

©2018 Éditions Albin Michel (P)2018 Audiolib

  Résultat de recherche d'images pour "mon avis"
Qui dit rentrée littéraire, dit Amélie Nothomb, l'un de va pas sans l'autre !
L'auteure belge a sorti en septembre son nouveau roman : Les prénoms épicènes.
Pas de surprise en ce qui concerne la couverture, l'auteure et son célèbre chapeau font la une, quant au titre... Savez-vous ce qu'est un prénom épicène ? C'est un prénom mixte qui peut être porté par un homme ou une femme et qui s'écrit de la même façon.
Les personnages principaux de ce livre se nomment Dominique et Claude, ce qui explique en grande partie pourquoi ce titre.

Ce roman nous parle donc de Dominique et de son époux Claude, après quelques années d'amour, le couple s'apprête à devenir parents. Tout naturellement, ils décident d'appeler leur petite fille : Épicène.
Lorsque celle-ci vient au monde, elle fait tout de suite le bonheur de sa maman, mais aussi surprenant que cela puisse être, elle déclenche chez son père un sentiment de rejet.
Claude, qui espérait pourtant devenir père depuis de nombreux mois, n'arrive pas à s'attacher à sa fille, d'ailleurs, il ne lui montre aucun intérêt. La petite Épicène grandit et se rend compte que quelque chose cloche dans l'attitude de son père, elle se sent rejetée, mal aimée et développe un sentiment de haine vis-à-vis de son papa. Elle le hait, le déteste et se fait la promesse qu'un jour elle se vengera.
"La personne qui aime est toujours la plus forte."
Cette petite phrase qui résume le livre et qui est présente sur la quatrième de couverture prend alors tout son sens.

Amélie Nothomb est singulière, ses écrits aussi, soit on aime soit on n'accroche pas du tout, il n'y a pas de juste milieu. Moi, elle m'intrigue, j'aime le personnage et chaque année elle me donne envie de découvrir son nouveau roman. Je me suis donc laissé tenter par Les prénoms épicènes en version audio grâce à Audible.fr
L'écoute a été rapide (un petit peu plus de deux heures), agréable (merci Françoise Gillard !) et m'a plutôt convaincue. J'ai aimé les personnages atypiques, leurs troubles, leurs souffrances. J'ai aimé l'évolution de l'histoire et la fin, cette fin : surprenante, déchirante, glaciale !
On reconnaît bien là la plume, le style, l'univers de l'auteure, pas de doute, c'est du grand Nothomb !
J'ai beaucoup aimé Les prénoms épicènes, je trouve que c'est un roman court, réussi. Vous pouvez y aller tranquille, vous pouvez sans souci lire ou écouter le dernier Nothomb, peut-être même qu'elle vous surprendra ! 😉
Je remercie chaleureusement Audible pour l'écoute de ce roman, et je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :) 

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Les premières lignes:

Quelques mots sur l'auteur(e):
Nationalité : Belgique
Né(e) à : Kobe (Japon) , le 13/08/1967
Née en 1967 à Kobe, au Japon, Amélie Nothomb est fille de l'ambassadeur de Belgique à Rome, petite-nièce de l'homme politique Charles-Ferdinand Nothomb.
Amélie Nothomb passe ses cinq premières années au Japon, dont elle restera profondément marquée, allant jusqu'à parler couramment japonais et à devenir interprète. Mais son expérience ne s'arrête pas là puisqu'elle vivra successivement en Chine, à New York, au Bengladesh, en Birmanie et au Laos, avant de débarquer à dix-sept ans sur le sol de Belgique, berceau de sa famille où elle entame une licence en philologie romane à l'Université Libre de Bruxelles.
Elle écrit depuis ses dix-sept ans. Elle avoue avoir déjà écrit trente-sept romans. L'écrivain garde rangés dans un carton vingt manuscrits qu'elle se refuse à publier les estimant trop personnels.
C'est en 1992, alors âgée de vingt-cinq ans, qu'elle fait son entrée fracassante dans le monde des lettres avec son roman "Hygiène de l'assassin." Elle enchaîne depuis les succès avec plus d'une vingtaine de publications.
Amélie Nothomb est également l'auteur de: "L'hygiène de l'assassin" (1992), "Le sabotage amoureux" (1993), "Les combustibles" (1994), "Mercure", "Péplum", "Les Catalinaires" (1995), "Métaphysique des tubes" (2000), "Cosmétique de l'ennemi" (2001), "Robert des noms propres" (2002).
Amélie Nothomb a été définitivement consacrée en 1999 alors que "Stupeur et Tremblements" a été couronné du Grand Prix de l'Académie Française et s'est vendu à 385 000 exemplaires. Ses romans sont depuis traduits en 23 langues.
Elle a également obtenu par deux fois le prix du jury Jean Giono, le prix Alain Fournier et, très connue en Italie, il premio Chianciano.
Elle est encore actuellement domiciliée à Bruxelles mais voyage beaucoup de ville en ville afin de rencontrer ses lecteurs.
Source Babelio.com


♦Les prénoms épicènes → Éditions Albin Michel (2018)
♦Frappe-toi le coeur → Éditions Albin Michel (2017)
♦20 récits de soi → Éditions Magnard (2017)
♦Riquet à la houppe → Éditions Albin Michel (2016)
♦Le crime du comte Neville → Editions Albin Michel (2015)
♦Pétronille → Editions Albin Michel (2014) → Ma chronique
♦La nostalgie heureuse → Editions Albin Michel (2013) → Ma chronique

♦Barbe bleue → Editions Albin Michel (2012) → Ma chronique
♦Tuer le père → Editions Albin Michel(2011)
♦Une forme de vie → Editions Albin Michel (2010)
♦Le voyage d'hiver → Editions Albin Michel (2009)
♦Le fait du prince → Editions Albin Michel (2008)
♦Ni Ève ni d'Adam → Editions Albin Michel (2007)
♦Journal d'Hirondelle → Editions Albin Michel (2006)
♦Acide sulfurique → Editions Albin Michel (2005)
♦Biographie de la faim → Editions Albin Michel (2004)
♦Antéchrista → Editions Albin Michel (2003)
♦Robert des noms propres → Editions Albin Michel (2002)
♦Cosmétique de l'ennemi → Editions Albin Michel (2001)
♦Métaphysique des tubes → Editions Albin Michel (2000)
Stupeur et tremblements → Editions Albin Michel (1999) → Ma chronique
♦Mercure → Editions Albin Michel (1998)
♦Attentat → Editions Albin Michel (1997)
♦Péplum → Editions Albin Michel (1996)
♦Les Catilinaires → Editions Albin Michel (1995)
♦Les Combustibles → Editions Albin Michel (1994)
♦Le Sabotage amoureux → Editions Albin Michel (1993)
♦Hygiène de l'assassin → Editions Albin Michel (1992)

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

https://zupimages.net/up/18/44/odcw.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2018
-Livres lus: 95
-Pages tournées: 29728
-Coups de cœur : 11
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 117
-Pages tournées: 37530
-Coups de cœur: 8
Mes lectures en 2016
-Livres lus: 168
-Pages tournées: 57532
-Coups de cœur: 10
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2018 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg