mardi 9 avril 2019

J'ai dû rêver trop fort (♥♥♥♥) écrit par Michel Bussi - Éditions Presses de la Cité

Titre: J'ai dû rêver trop fort
Auteur(e): Michel Bussi
Genre: Thriller
Nombre de pages: 480
Date de sortie: 28/02/2019
Prix du livre papier: 21€90
Prix du livre numérique: 14€99
ISBN: 9782258162839
Editions: Presses de la Cité
 

Synopsis:
Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J’ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop fort.


  Résultat de recherche d'images pour "mon avis"
📚 Le nouveau Michel Bussi est enfin disponible sur les étagères de nos libraires ! 😍
Comme chaque année, c'est un rendez-vous que je ne loupe pas, je me suis donc plongée avec plaisir dans J'ai dû rêver trop fort, un thriller doux et surprenant, à la M. Bussi !

📚 La couverture sème quelques indices sur ce que contient l'histoire :
-Une hirondelle
-Un avion
-Le profil d'une hôtesse de l'air
Nathy, la cinquantaine, travaille comme hôtesse de l'air depuis de nombreuses années dans la même entreprise. Elle a cumulé de nombreux souvenirs de ses voyages et ressent beaucoup de tendresse pour ses collègues, c'est une femme douce et d'une grande gentillesse. Sa vie personnelle est aussi bien remplie, elle est mère de deux filles et grand-mère de deux petits jumeaux, Nathy a énormément d'amour pour sa petite famille, surtout pour son mari Olivier qui l'aime éperdument.
Mais ne vous fiez pas aux apparences, Nathy cache un lourd secret et c'est en voyageant à ses côtés entre 1999 et 2019, soit avec vingt ans d’écart que nous allons découvrir ce qu'elle cache.

📚 Comme à chaque fois, Michel Bussi nous embarque dans une histoire simple, facile à lire, addictive, on lit, tourne les pages en attendant la chute qui finit par arriver dans les dernières pages. Et c'est à ce moment-là qu'on se dit : " Woh ! Je ne l'ai pas vu venir !", il est quand même super fort Michel Bussi !
Le suspense est au rendez-vous, les rebondissements également et puis l'évasion. On voyage beaucoup aux côtés de Nathy : Paris, Barcelone, Montréal, Jakarta. On visualise jusqu'à ces petites boules à neige qu'elle collectionne et dispose sur les étagères de sa maison, une pour chaque voyage, plus de 120... c'est vous dire...
Comme je vous le dis plus haut, l'histoire est simple, ne vous attendez donc pas à un thriller psychologique. Avec J'ai dû rêver trop fort, vous avez juste à vous installer et à vous laisser porter par les mots, sans réfléchir, sans vous prendre la tête, sans attentes particulières. Un bouquin de vacances, de plage... Il remplira parfaitement le contrat.

📚 Verdict : J'ai passé un agréable moment avec Nathy et les siens. J'ai aimé son histoire en 1999 et celle de 2019 qui lui revient tel un boomerang. Son passé la rattrape et la façon dont les événements se déroulent nous emporte dans un tourbillon, la lecture se fait sans effort et avec plaisir. La fin est pleine de (bonnes) surprises, elle est surprenante et on termine notre lecture sur ce point positif.
Sera-t-il adapté en série d'ici quelques années ? Je l'espère !

Je remercie chaleureusement les Éditions Presses de la Cité pour la découverte de ce roman, et je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne lecture :) 
 

Ma note:

Vous l'avez lu ? Notez-le:

Informations:
L'artiste Gauvain Sers compose et interprète la bande originale du roman. La chanson, dont les paroles sont signées Michel Bussi, est au cœur de l'intrigue de J'ai dû rêver trop fort. Elle s'intitule Que restera-t-il de nous ? et sera disponible en ligne dès le 1er mars puis sur l'album de Gauvain Sers à partir du 29 mars.

Les premières lignes:

Quelques mots sur l'auteur(e): 
Michel BUSSI
Professeur de géographie à l’université de Rouen, Michel Bussi est  le 3e auteur français le plus lu en 2017 (Palmarès le Figaro: GFK) et le 1er auteur français de romans policiers (Source GFK / tous formats). Il est l’auteur aux Presses de la Cité de Nymphéas noirs, polar français le plus primé en 2011 (Prix Polar Michel Lebrun, Grand Prix Gustave Flaubert, Prix Polar méditerranéen, Prix des lecteurs du festival Polar de Cognac, Prix Goutte de Sang d’encre de Vienne, 2011…), Un avion sans elle (Prix Maison de la Presse et Prix du Roman populaire, 2012), Ne lâche pas ma main (Prix du roman insulaire, 2013), N’oublier jamais (2014), Gravé dans le sable (2014), Maman a tort (2015), Le temps est assassin (2016) et On la trouvait plutôt jolie (2017).
Ses ouvrages sont traduits en 34 langues et les droits de ses romans  ont été vendus pour le cinéma et la télévision. La série Maman a tort a remporté un grand succès critique et public lors de sa diffusion sur France 2.
Son site
Sa page Facebook
Prix littéraires
N'oublier jamais
2016, Prix du talent littéraire normand
Nymphéas noirs
2017, prix Segalen des lycées français de la zone Asie Pacifique
2011, prix des lecteurs du festival Polar de Cognac
2011, prix du polar méditerranéen (festival de Villeneuve-lez-Avignon)
2011, prix Michel Lebrun de la 25e heure du Mans
2011, Grand prix Gustave Flaubert de la Société des écrivains normands
2011, prix des lecteurs du festival Sang d'Encre de la ville de Vienne (« gouttes de Sang d'encre »)
2011, Finaliste du prix mystère de la critique (3e), du prix du polar francophone de Montigny-lès-Cormeilles (2ème), du prix marseillais du polar, du prix Polar de Cognac, du prix du roman populaire d'Elven, du prix Plume-Libre, du prix plume de Cristal du festival policier de Liège.
Gravé dans le sable
2007, prix Sang d'encre de la ville de Vienne (Isère)
2008, prix littéraire du premier roman policier de la ville de Lens (Pas-de-Calais)
2008, prix littéraire lycéen de la ville de Caen
2008, prix Octave Mirbeau de la ville de Trévières
2008, prix des lecteurs Ancres noires de la ville du Havre
Maman a tort
2015, prix Sang d'encre des lycéens
Un avion sans elle - collector -
2012, Prix Maison de la Presse
2012, prix du polar francophone de Montigny-lès-Cormeilles
2012, prix du roman populaire (Elven)
2012, prix « à chacun son histoire », (Estampuis, Belgique).
2012, finaliste du Grand Prix de littérature policière, finaliste du prix Polar de Cognac

♦Code Lupin → Editions des Falaises (2014)
♦Un avion sans elle T2 → Editions VDB (2012) → Ma chronique
♦Mourir sur seine → Editions des Falaises (2008)

Quelques liens indispensables:
Les Editions Presses de la Cité sur Facebook
Les Editions Presses de la Cité sur YouTube
Toutes mes chroniques pour les Éditions Presses de la Cité sont à retrouver ICI 

Aucun commentaire:

:)) ;)) ;;) :D ;) :p :(( :) :( :X =(( :-o :-/ :-* :| 8-} :)] ~x( :-t b-( :-L x( =))

Enregistrer un commentaire

Un petit mot de votre part fait toujours plaisir ♥

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Printfriendly

https://zupimages.net/up/19/37/7xot.jpg
Les lectures de Lily ♥ Mon embellie littéraire ♥
Mes lectures en 2019
-Livres lus: 94
Coups de cœur: 9
Mes lectures en 2018
-Livres lus: 110
-Pages tournées: 32554
-Coups de cœur : 11
Mes lectures en 2017
-Livres lus: 117
-Pages tournées: 37530
-Coups de cœur: 8
*Blogueuse littéraire depuis le 1er janvier 2013
Copyright © 2013 à 2019 - Tous droits réservés à Les lectures de Lily - Blog littéraire.
Tous les textes sont la propriété de l'auteur du blog Les lectures de Lily. Toute utilisation ou reproduction est interdite. Tous les textes sont déposés chez Copyright France
http://zupimages.net/up/16/26/34eq.jpg